Logo

La recherche

Parce qu'elle est essentielle au progrès médical et contribue à l'amélioration de la qualité des soins, la recherche au CHRU de Besançon est active et concerne de nombreuses équipes.

La recherche constitue une mission de service public des établissements de santé (Art L.6112-1 du code de la santé publique ; art L.112-2 du code de la recherche).

    
  Research & Innovation

 

MiMédi en images

Octobre 2018
En Franche-Comté, dix partenaires académiques et industriels se sont fédérés autour du projet MiMédi. Objectif : optimiser les étapes de fabrication des médicaments innovants par la conception et la réalisation d’un bioréacteur innovant.

Cancer anal métastatique : nouveau traitement de...

Octobre 2018
Le cancer du canal anal métastatique est un cancer rare (environ 500 cas par an en France) mais son incidence est en constante augmentation et son issue est bien souvent fatale. Aucun traitement de référence n’avait fait ses preuves et les médecins se trouvaient démunis lorsque ces cancers étaient au stade métastatique ou résistaient à la radiochimiothérapie initiale.

Hacking Health : le retour !

Octobre 2018
Après une première édition enthousiasmante, les trois partenaires fondateurs du Hacking Health de Besançon, le Grand Besançon, le Pôle des microtechniques et le CHU de Besançon, ont décidé de reconduire cet événement. Hacking Health Besançon 2018 se déroulera du 19 au 21 octobre 2018 à l’hôpital Saint-Jacques.

Le projet SCAR WARS

Septembre 2018
Une chéloïde désigne une cicatrice anormale qui résulte... d'une anomalie de la cicatrisation. Elle apparaît comme un bourgeon fibreux qui dépasse les limites de la plaie initiale. Cette pathologie, décrite comme pseudo-cancéreuse, ne met pas en jeu le pronostic vital du patient, mais induit des démangeaisons, des douleurs, et constitue un trouble esthétique sévère, surtout lorsque la cicatrice se trouve sur une zone visible comme le visage.

Cancer colorectal : une armée de lymphocytes en...

Septembre 2018
Le cancer colorectal est l’un des cancers digestifs les plus fréquents à travers le monde. Le pronostic varie en fonction du stade. Plus de 20% des patients présentent des métastases hépatiques au diagnostic qui peuvent être opérées. Malgré des traitements agressifs, le taux de récidive avoisine les 40%. De nouvelles stratégies thérapeutiques doivent donc être développées. L’existence avérée d’un lien entre le système immunitaire et la survie...

ça peut vous servir !?

Le rapport d'activité de la recherche
rapport
Les acronymes de la recherche
Des communicants à votre service !
Le circuit de soumission d'un projet de recherche
Les nouveautés de la loi Jardé
La foire aux questions "Recherche & innovation"