Logo

La lutte contre les addictions

Qu'est ce qu'une addiction ?

L'addiction se définit par l'impossibilité répétée de contrôler un comportement malgré la connaissance de ses conséquences négatives aux niveaux physique, psychique et social. Ce comportement, à l’origine, vise à produire un état de plaisir et/ou à apaiser une sensation de malaise intérieur.

Il existe des addictions comportementales (jeu, achats, nourriture, sexe, internet…) et des addictions aux substances psychoactives (alcool, tabac, drogues, médicaments).

Et l'addictologie ?

L’addictologie est la science des addictions. Elle concerne leurs causes, leurs conséquences, les tableaux cliniques et les traitements, mais elle concerne également la prévention, le repérage des consommations à risque, le premier contact avec la drogue, les vulnérabilités psychologiques et génétiques, les fonctionnements neurobiologiques, la réinsertion, la santé publique…

  • Au CHRU de Besançon, l’équipe de liaison en addictologie (ELSA) est rattachée au pôle des liaisons médico-socio-psychologiques (PLMSP). Elle comprend :

    2 médecins :

    • Joël BOITEUX
    • Emilie LÉVÈQUE

    1 Cadre de santé :

    • Sandra CHOPIN

    2 psychologues :   

    • Yvette TACCOEN-LEGRAND
    • Laurent BRUNEL

    1 assistante sociale : 

    • Laurence MATTHIOLY

    3 Infirmiers :                     

    • Stéphane FAIVRE
    • Laurence RUCKSTUHL
    • Christophe BERTHOT

    1 Secrétaire :                        

    • Marie-Claude DIENY
  • L'ELSA est une équipe pluridisciplinaire dont les missions principales sont de faciliter l'accès aux soins des personnes présentant des pathologies addictives et de sensibiliser les personnels de santé à ce type de pathologies.  

    L'ELSA a donc pour actions :  

    • de repérer les personnes en difficulté
    • d'assurer la prise de conscience du trouble du comportement et « l'accompagnement » vers les soins
    • d’informer et assister le personnel soignant, et le soutenir face à des situations précises et ponctuelles
    • d’élaborer des protocoles de soins et de prise en charge en addictologie
    • de développer des liens avec les autres acteurs concernés (services hospitaliers spécialisés, dispositif social, associations…)
    • de mener des actions de prévention, d’information et de sensibilisation
    • d'initier éventuellement un traitement spécifique pour la dépendance (substitution par exemple)
    • Cette équipe intervient  au sein des différents secteurs d'activité du CHRU :

      - AUX URGENCES : repérage, dépistage, évaluation de la situation et orientation pour une prise en charge adaptée.

      - DANS LES SERVICES DE MEDECINE, CHIRURGIE ET PSYCHIATRIE : lors d’une hospitalisation.

      • ajuster ou initier un traitement
      • susciter ou faciliter une prise en charge
      • appui et soutien des équipes soignantes
      • orientation vers une structure d’addictologie

      - EN CONSULTATION :

      • assurer des consultations afin de préparer des hospitalisations pour sevrage ou bilan
      • intervenir en aval d’une hospitalisation afin d’éviter une rupture dans les soins et favoriser un relais de prise en charge, pratiquer des interventions brèves afin d’entretenir l’abstinence
      • assurer des consultations de suivi
  • Dans le tableau ci-dessous, vous pourrez trouver des informations sur les principales substances psycho-actives :

     

    Nom d'usage Effets aigusEn cas de consommation régulièreConséquences d'une surdose
    Cannabis
    • Désorientation
    • Euphorie
    • Détente
    • Réduction de l’anxiété
    • Troubles de l’humeur
    • Distorsion des perceptions
    • Perte du sens du temps
    • Accélération du pouls
    • Dommages à la gorge et aux poumons
    • Risques d’infections respiratoires
    • Difficultés de concentration accrue
    • Confusion
    • Excitation
    • Anxiété
    • Paranoïa
    • Psychose
    Hallucinogènes
    • Désorientation
    • Euphorie
    • Hallucinations
    • Humeur changeante
    • Déformation des perceptions (voit des couleurs, entend des sons)
    • Retours temporaires en dehors des moments de consommation (comeback, flashback)
    • Peurs incontrôlées (bad trip ou « mauvais voyage »)
    • Maladies ou infections liées aux injections intraveineuses
    • Anxiété, dépression
    • Confusion, agitation
    • Délire
    • Accidents, suicide
    • Hypertension, fièvre
    • Convulsions, coma
    • Troubles cardiaques et respiratoires, mort 
    N.B : les problèmes associés à une surdose sont plus graves avec le PCP

    Stimulants mineurs

    (caféine, nicotine)

    • Excitation et stimulation
    • Réduction de la fatigue
    • Perte de poids
    • Augmentation de l’éveil et de la force musculaire
    • Bronchites et emphysème possibles dans le cas d’un usage prolongé du tabac
    • Perturbation du sommeil (caféine)
    • Nausées, vomissements
    • Diarrhée
    • Fatigue
    • Anxiété
    • Confusion, difficulté de concentration 

    Stimulants majeurs

    (amphétamines, cocaïne, MDMA, méthylphénidate)

    • Excitation et stimulation
    • Réduction de la faim et de la fatigue
    • Augmentation de l’éveil et de la force musculaire
    • Sensation de puissance
    • Idées de grandeur, euphorie
    • Comportement bizarre et violent, irritabilité
    • Panique, angoisse
    • Paranoïa, hallucinations, délire
    • Perte d’appétit et de poids
    • Saignements de nez
    • Maladies ou infections liées aux injections intraveineuses.
    • Difficultés respiratoires
    • Hallucinations, paranoïa, délire
    • Fièvre, troubles cardiaques (infarctus)
    • Convulsions, coma, mort
    • Accident vasculaire cérébral (AVC)
    Alcool
    • Détente, euphorie
    • Diminution de la gêne
    • Impression de chaleur
    • Ralentissement des réflexes
    • Vision troublée
    • Étourdissements
    • Diminution de l’appétit
    • Sérieux problèmes de santé (cirrhose du foie, ulcères, cancers)
    • Insomnie
    • Dépression
    • Accoutumance : des quantités de plus en plus grandes sont consommées afin d’en ressentir les effets.
    • Problèmes de coordination, ralentissement du pouls
    • Confusion, perte de conscience
    • Dépression respiratoire, coma, mort 

    Solvants et colles

     

    • Euphorie, excitation
    • Étourdissements, ralentissement des réflexes
    • Vertiges, vision troublée
    • Hallucinations, délire
    • Dommages au nez, à la gorge, aux reins, au foie
    • Fatigue
    • Incohérence
    • Hostilité
    • Dépression
    • Perte de conscience
    • Dépression respiratoire
    • Convulsions, troubles cardiaques, mort
    Tranquillisants et somnifères
    • Perte des inhibitions
    • Sensation de détente et de calme
    • Somnolence
    • Difficulté d’élocution
    • Mouvements involontaires des yeux
    • Euphorie
    • Diminution de volonté
    • Panique en état de manque
    • Dysfonctionnement sexuel
    • Sommeil profond
    • Amnésie
    • Nausées, vomissements
    • Problèmes de coordination
    • Excitation, délire
    • Stupeur
    • Dépression respiratoire
    • Mort

    Opiacés

    (codéine, héroïne, morphine, opium...)

    • Réduction de la douleur
    • Impression de chaleur
    • Sensation de bien-être et de relaxation
    • Perturbation de l’humeur
    • Retard de l’éjaculation
    • Apathie, manque d’énergie
    • Problèmes de santé
    • Maladies ou infections liées aux injections intraveineuses
    • Problèmes de coordination
    • Perte de conscience
    •  Dépression respiratoire
    • Troubles cardiaques
    • Coma, mort

     

     

La lutte contre les addictions - CHRU Besançon

 

 

 

 

 

PÔLE DES LIAISONS MÉDICO-SOCIO-PSYCHOLOGIQUES

Bâtiment vert, entrée Sud
niveau +1

INFORMATIONS PRATIQUES

Le secrétariat est ouvert de 8h30 à 12h00, et de 13h30 à 16h30.

Tél. 03 81 21 90 08
Fax : 03 81 21 90 28

Mail