Logo

Le don de soi

La médecine avance mais elle nécessite parfois que des individus acceptent de donner une partie d’eux-mêmes afin de sauver des vies ou de donner la vie.
Le don repose sur les principes de consentement présumé, de gratuité et d’anonymat.

  • Le don de sang, c’est toute l’année qu’il faut y penser !

    En Bourgogne Franche-Comté, 578 dons sont nécessaires chaque jour pour répondre aux besoins des malades. Chaque année, en France, qu’il s’agisse de besoins chroniques ou aigus, 1 million de personnes vivent ou guérissent grâce à la générosité des donneurs de sang.

    Donner son sang, c’est facile et juste à côté du CHRU.
    Le don de sang prend entre 30 et 45 minutes ; le moment du prélèvement ne dure que 7 à 10 minutes.

    • Le don du sang : étapes et conditions

      Les 4 étapes du don :

      • L’accueil : une personne de l’EFS vous accueille et enregistre votre dossier
      • L’entretien prédon : votre questionnaire prédon est étudié lors d’un entretien confidentiel
      • Le prélèvement : il dure entre 7 à 10 min et per­met de prélever entre 450 et 500 ml de sang
      • La collation : après votre don, vous restez sous surveillance médicale dans l’espace repos où une collation vous est offerte  

      Les conditions pour donner :

      • Etre âgé (e) de 18 à 70 ans
      • Etre muni (e) d’une pièce d’identité
      • Peser au moins de 50 kg
      • Il est recommandé de ne pas venir à jeun et de bien s’hydrater avant et après le don

    Où et quand donner ?

    Tous les jours du lundi au samedi sur le site de prélèvement de l’EFS Besançon, Hauts du Chazal en contrebas de l’hôpital Jean Minjoz, à côté du Don du souffle.

    Du lundi au vendredi : 8h – 17h
    Le samedi : 8h – 12h

    ET pour ne pas remettre au lendemain le projet de devenir donneur de sang et faciliter votre organisation personnelle, le site www.rendezvousefs.fr permet de planifier le jour et l’heure de son choix.

    Pour retrouver les lieux, dates et horaires des collectes proches de vous, consulter www.dondusang.net « Où donner ?»

    Plus d’informations : 03 81 61 56 20

  • Les greffes d’organes et de tissus permettent de sauver des vies.

    Le prélèvement d'organes et de tissus en est la première étape. Le prélèvement et la greffe constituent une priorité nationale (Art. L. 1231-1 A du Code de la Santé publique).

    Il est important d’y réfléchir et  d’en parler à vos proches, de vous positionner, afin que votre choix soit respecté. 

    Toute personne décédée est considérée comme consentante au don d’organes et de tissus en vue de greffe si elle n’a pas manifesté d’opposition de son vivant en s’inscrivant sur le registre national des refus géré par l'Agence de la biomédecine, ni fait part de son opposition à ses proches.

    Pour toute information complémentaire sur le don et la greffe d'organes, consultez le site de l'Agence de la biomédecine : http://www.dondorganes.fr/.
    Au CHRU, le service de la Coordination d'organes et de tissus peut également vous informer.

     

     

     

  • Le don sang placentaire (ou sang de cordon)

    Prélevé à la naissance, le sang contenu dans le cordon ombilical peut guérir des patients atteints de leucémie. Dans la plupart des cas, après la naissance, le sang de cordon est détruit alors qu'il peut permettre de traiter des patients qui, faute de donneurs compatibles, ne peuvent recevoir de greffe de moelle osseuse.

    Le prélèvement a lieu dans les minutes qui suivent l’accouchement lorsque le cordon ombilical vient d’être coupé et que le placenta est encore dans l’utérus.

    Il est totalement indolore et ne présente pas de risque, ni pour le bébé, ni pour la mère, puisqu’il ne modifie pas les gestes médicaux de l’accouchement.

    La maternité du CHRU est une des premières maternités françaises à avoir pratiqué le prélèvement de sang placentaire.
    Vous recevrez au cours du suivi de votre grossesse, une information concernant les modalités et conditions pour ce don, par un médecin obstétricien ou une sage-femme. En l’absence de contre-indication, qui sera recherchée par le médecin ou la sage-femme, vous devrez donner votre consentement par écrit si vous acceptez de réaliser ce don.

    Si vous souhaitez des renseignements complémentaires, vous pouvez contacter une sage-femme référente pour le don de sang de cordon à la maternité du CHRU de Besançon, de 9h à 16h00 du lundi au vendredi - Tél. 03 81 21 86 65.

    En savoir plus sur http://www.dondesangdecordon.fr/

    http://www.dondesangdecordon.fr/

    Le don de membranes amniotiques

    Les membranes amniotiques qui entourent le fœtus pendant la grossesse sont des tissus aux propriétés rares que certaines femmes acceptent de donner au moment de la naissance de leur enfant ; la membrane amniotique a en effet le pouvoir d'aider la surface de l'œil à cicatriser et constitue donc un outil précieux pour réparer des cornées détruites ou très agressées.

    Ce don de membranes placentaires ne peut s'envisager que lors d'une césarienne programmée et en l’absence de contre-indications qui seront recherchées avant le prélèvement ; le prélèvement doit en effet être réalisé dans des conditions d'asepsie strictes, ce qui n'est pas le cas lors d'un accouchement par les voies naturelles puisque le placenta doit passer par les voies naturelles maternelles.
    La sécurité du don passe par une information préalable, une recherche de contre-indications et  le consentement écrit de la mère.

    Si la naissance de votre enfant est prévu par césarienne, vous pouvez être concernée par ce don qui est pratiqué à la maternité du CHRU.

    Si vous souhaitez des renseignements complémentaires, vous pouvez contacter une sage-femme référente au CHRU, de 9h à 16h00 du lundi au vendredi - Tél. 03 81 21 86 65.

  • Le don de spermatozoïdes, d’ovocytes et d’embryons

    Certains couples ne peuvent espérer une grossesse qu’à travers un don de spermatozoïdes ou d’ovocytes. D’autres ne peuvent espérer une grossesse qu'en accueillant les embryons donnés par un couple tiers, en ayant des embryons congelés après une fécondation in vitro (FIV)  et ne faisant plus l’objet d’un projet parental.
    Tout homme de 18 à 45 ans et toute femme de 18 à 37 ans en bonne santé peut se porter candidat au don de spermatozoïdes ou d’ovocytes afin d’aider des couples infertiles à devenir parents.


    A SAVOIR
     

    Le don est bénévole : Le don est réalisé librement, sans pression d’aucune sorte. Le donneur signe un consentement sur lequel il peut revenir à tout moment et ce jusqu’à l’utilisation des gamètes.
    Lorsque le donneur vit en couple, le consentement de l’autre membre du couple est demandé.

    Le don est gratuit : La loi interdit toute rémunération en contrepartie du don. Les donneurs bénéficient de la prise en charge des frais occasionnés par le don.

    Le don est anonyme : Donneurs et receveurs ne peuvent connaître leurs identités respectives. Aucune filiation ne pourra être établie entre l’enfant issu du don et le donneur.   

     

    Si vous souhaitez aider ces couples à devenir parents rendez-vous au CECOS Franche-Comté Bourgogne Besançon implanté au CHRU de Besançon, sur le site de Jean-Minjoz.

    Tél. 03 81 21 80 21

     

    Pour plus d’information : http://www.cecos.org/