Logo

DISPOSITIF D’ACCOUCHEMENT ODON ASSIST™ : RÉSULTATS CONCLUANT DE LA PREMIÈRE ÉTUDE FRANÇAISE

Retrouvez le fil d'actualités recherche RSS

DISPOSITIF D’ACCOUCHEMENT ODON ASSIST™ :   RÉSULTATS CONCLUANT DE LA PREMIÈRE ÉTUDE FRANÇAISE

Février 2024

L’Odon Assist™ est un dispositif d’accouchement innovant permettant d’apporter une aide lors des efforts de poussées maternels. Il est actuellement en cours de développement et n’est pas encore commercialisé. 

Aucun nouveau moyen d’accouchement n’avait été développé depuis les années 50 en obstétrique. Celui-ci a été conçu par une équipe pluridisciplinaire de médecins, sages-femmes et ingénieurs pour créer une nouvelle alternative aux autres dispositifs couramment utilisés, principalement la ventouse et le forceps.  
Il a fait l’objet de nombreuses études de sécurité sur simulateurs mais seuls deux centres dans le monde ont pu évaluer les performances de Odon Assist™ chez des patientes nécessitant une assistance instrumentale lors de leur accouchement : le Southmead Hospital à Bristol en Angleterre et le CHU de Besançon. Les résultats sont enthousiasmants. 

LE DISPOSITIF ODON ASSIST™ 

Il est composé de trois éléments : un manchon en plastique, un anneau gonflable et un applicateur.  
L’objectif est de venir placer un anneau gonflable autour de la tête du bébé en prenant appui sur les os du crâne et les parois maternelles. Une fois gonflé, l’anneau reste en place et le médecin peut faire progresser la tête du bébé dans le bassin maternel grâce à deux poignées situées aux extrémités du manchon en plastique.  
Au CHU de Besançon, entre décembre 2019 et mai 2021, 2 191 femmes enceintes se sont vues proposer la possibilité de participer à ce projet de recherche. En cas d’acceptation, et si l’accouchement nécessitait une assistance instrumentale, le dispositif Odon Assist™ pouvait alors être utilisé.  

LES RÉSULTATS 

Parmi l’ensemble des patientes éligibles, 83 % des femmes ont accepté d’être accouchées avec ce dispositif si une aide était nécessaire. Ce fort taux d’acceptation est un premier résultat important signifiant que l’Odon Assist™ est capable de répondre aux attentes des patientes en matière d’accouchement instrumental. D’un point de vue maternel, l’anneau gonflable apparaissait comme un critère de sécurité pour leur futur bébé. 

Au total, 104 femmes ont été accouchées avec le dispositif Odon Assist™, avec un taux de succès proche de 90 % et aucune césarienne n’a été réalisée. Pour 12 accouchements, un autre instrument a finalement été utilisée pour permettre l’accouchement par voie naturelle. 
Au CHU de Besançon, il existe une vraie politique de protection périnéale lors de l’accouchement avec une utilisation restrictive de l’épisiotomie, même en cas d’accouchement instrumental. L’utilisation du nouveau dispositif Odon Assist™ n’a pas modifié les pratiques de l’équipe puisque, 45 % des patientes n’ont présenté aucune lésion périnéale et seulement 3 épisiotomies ont été réalisées. A ces résultats extrêmement encourageants pour la mère, s’ajoutent des bénéfices pour le nouveau-né : pas de marque significative de l'instrument sur la tête du bébé (c’est aussi l’un des grands intérêts de ce dispositif) et un taux moins important de jaunisse.  L’ensemble de ces résultats préliminaires expliquent la satisfaction élevée des femmes ayant participé à l’étude, dont le ressenti a été mesuré le jour de l’accouchement et à distance.  Les 4 obstétriciens formés à l’utilisation d’Odon Device™ ont une perception positive du dispositif qu’ils ont jugé facile à utiliser. Ils ont été motivés par la forte participation des femmes et sont persuadés qu’un bénéfice existe également pour le nouveau-né. L’équipe bisontine a d’ailleurs décroché un nouveau financement de recherche pour explorer cette hypothèse. L’étude devrait débuter en 2024 et inclura 750 femmes de différents hôpitaux. 

UN DISPOSITIF DÉPENDANT DE LA PRATIQUE OBSTÉTRICALE 

La même étude a été conduite en Angleterre avec un taux de réussite de 67 %, en deçà donc des résultats bisontins. L’étude anglaise confirme l’intérêt du dispositif mais le nombre d’épisiotomies (environ 90 %) et de déchirures périnéales sévères (10 %) illustre bien le fort impact des pratiques obstétricales sur la gestion du périnée et leurs conséquences en terme de lésions périnéales. Cette différence souligne l’importance d’explorer les performances d’Odon Assist™ dans différents contextes obstétricaux. Grace à un financement obtenu auprès du Fonds d’investissement pour le développement, le CHU de Besançon accompagnera un projet conduit en Éthiopie.  

L’Odon Assist™, dont l’Organisation mondiale de la Santé soutient le développement, offre une alternative tout à fait intéressante aux instruments obstétricaux actuellement utilisés. Les obstétriciens du CHU ont hâte de pouvoir l’utiliser en routine et espèrent qu’il pourra améliorer les conditions d’accouchement dans les pays où l’accès aux soins obstétricaux est limité.  


INFO PLUS 
Safety and efficacy of the OdonAssist inflatable device for assisted vaginal birth: the BESANCON ASSIST study - American Journal of Obstetrics & Gynecology https://doi.org/10.1016/j.ajog.2023.05.016
Ce dispositif médical est développé par la société Maternal newborn health innovation qui procède aux démarches règlementaires pour obtenir le marquage CE. https://www.mnhi.com/odonassist-tm

A lire aussi :

Détecter le cancer du poumon par une simple prise de sang : une avancée prometteuse
Actu générale - Recherche

Avril 2024

Détecter le cancer du poumon par une simple prise de sang : une avancée prometteuse

Le cancer du poumon est un cancer fréquent et de mauvais pronostic. Il est dans le monde la première cause de décès par cancer. Pour le détecter, l’examen de référence est le scanner faible dose, par lequel la détection...

En savoir plus

Hacking Health Besançon 2024
Actu générale - Recherche

Du 18 au 20 octobre

Hacking Health Besançon 2024

La huitième édition du Hacking Health Besançon se tiendra du 18 au 20 octobre 2024 à l’UFR Santé sur les Hauts-du-Chazal.
Pendant ce marathon de 48h, des professionnels, associations, étudiants ou autres personnes, de tous...

En savoir plus

I3DM : la plateforme médicale de modélisation, de planification et d’impression 3D fête ses 4 ans
Actu générale - Recherche

Février 2024

I3DM : la plateforme médicale de modélisation, de planification et d’impression 3D fête ses 4 ans

Début 2020, le CHU de Besançon se dotait d’un outil innovant : une plateforme médicale de modélisation, de planification et d’impression 3D. Petite révolution pour les chirurgiens, l’établissement est l’un des premiers...

En savoir plus

Un traitement associant un probiotique peut-il avoir un impact sur la dépression ?
Actu générale - Recherche

Février 2024

Un traitement associant un probiotique peut-il avoir un impact sur la dépression ?

Depuis une dizaine d’années, de nouvelles thérapeutiques sont en voie d’exploration pour améliorer la prise en charge de la dépression. Parmi les différentes pistes, figurent l’immuno-inflammation modulée par le microbiote...

En savoir plus

Épilepsies rares : un colloque national accueilli à Besançon
Actu générale - Recherche

Novembre 2023

Épilepsies rares : un colloque national accueilli à Besançon

L’équipe du Centre de compétences des épilepsies rares du CHU de Besançon a été choisie cette année pour l’organisation et l’accueil du colloque annuel « les fans de l’épilepsie ».

En savoir plus

Greffe rénale : la transfusion de poches de sang de plus de 20 jours diminue le risque d’échec de la greffe de près de 25%
Actu générale - Recherche

Novembre 2023

Greffe rénale : la transfusion de poches de sang de plus de 20 jours diminue le risque d’échec de la greffe de près de 25%

Transplantation rénale et transfusion sanguine : les résultats d’une étude conduite par des chercheurs bisontins, dont les néphrologues du CHU de Besançon, invitent à adapter les protocoles habituels de transfusion. 

...

En savoir plus

Le suivi gynécologique s’impose à tout âge
Actu générale - Recherche

Septembre 2023

Le suivi gynécologique s’impose à tout âge

[Septembre turquoise] Chaque année, en France, plus de 1 000 patientes décèdent en raison d’un cancer du col de l’utérus alors même que ce cancer pourrait disparaître si la vaccination anti HPV et le dépistage étaient...

En savoir plus

Septembre or : focus sur le projet SAIAD
Actu générale - Recherche

Septembre 2023

Septembre or : focus sur le projet SAIAD

Septembre est un mois dédié à la lutte contre les cancers pédiatriques.

En savoir plus

Explorations du sommeil et de la vigilance : le service est accrédité par la SFRMS
Actu générale - Recherche

Août 2023

Explorations du sommeil et de la vigilance : le service est accrédité par la SFRMS

Le 24 juillet, le service des Explorations du sommeil et de la vigilance a reçu l’agrément de la Société française de recherche et médecine du sommeil (SFRMS). Cette instance scientifique nationale reconnait ainsi...

En savoir plus

Pharmacie du CHU : recherche clinique et médicaments de thérapies innovantes
Actu générale - Recherche

Août 2023

Pharmacie du CHU : recherche clinique et médicaments de thérapies innovantes

La pharmacie à usage intérieur du CHU de Besançon dispose d’une autorisation pour la manipulation des médicaments de thérapie innovante, délivrée par l’agence régionale de santé de Bourgogne-Franche-Comté. Ces...

En savoir plus