Gestionnaire de site : Emilie ROUX DE KEUKELEIRE   © 2012 Màj  le : 04/02/2016 à 11:30, CHRU Besançon




Visites :

 Décembre2016 :  

Voir…  

La survie des personnes atteintes de cancer en France métropolitaine sur la période 1989-2013 : troisième rapport publié en deux volumes : tumeurs solides et hémopathies malignes


Epidémiologie du cancer en Franche-Comté : données observées par le Registre des tumeurs, dans le Doubs entre 1980 et 2012 ; dans le Territoire de Belfort entre 2007 et 2012….

Rapport Epidémio

Janvier 2016 :

Février 2016 :

Le Registre fête ses 40 ans !!

Vous avez jusqu’au 1er décembre pour vous inscrire…

Pré-programme et bulletin d’inscription                   

L’équipe du Registre vous présente ses meilleurs vœux pour 2017. Retrouvez la rétrospective de 2016 ainsi que des 40 ans du Registre fêtés le 13 décembre…

Voir

Janvier 2017:

Définition et Missions d’un registre des tumeurs

Les Registres de Cancer en France


Selon le Comité National des Registres, un registre assure « un recueil continu et exhaustif de données nominatives dans une population géographiquement définie à des fins de recherche épidémiologique et de santé publique » (arrêté du 6 novembre 1995).


Les deux principales missions des registres de cancer sont :


- l’épidémiologie descriptive et analytique,

- l’évaluation des prises en charge diagnostiques et thérapeutiques, de la qualité des soins, de la qualité de vie, des programmes de dépistage.

- la participation au programme national de surveillance du mésothéliome pleural (PNSM) et enquêtes DO mésothéliome (Déclaration Obligatoire).


Les registres généraux et spécialisés de cancer français sont regroupés au sein du réseau FRANCIM et couvrent 20 % de la population française. Les données sont regroupées au sein d’une base de donnée commune gérée par le service de Biostatistiques des Hospices civils de Lyon (HCL).