Logo

Une mobilisation exceptionnelle depuis le début de l'épidémie

Une mobilisation exceptionnelle depuis le début de l'épidémie

Mai 2020

La crise sanitaire que nous vivons a profondément modifié les organisations du CHU, qui a été l’un des premiers établissements de santé français à déclencher son Plan Blanc dès le 9 mars, pour faire face à l’afflux massif de patients infectés par le Covid-19 et répondre à sa mission de service public.
 

Des équipes 100% mobilisées depuis le début de l'épidémie

S’adapter chaque jour à de nouveaux impératifs et besoins, mettre en place de nouvelles procédures, modifier les organisations de travail, déprogrammer les activités de médecine et de chirurgie, reconvertir des services en unités Covid-19, redéployer les professionnels en interne, accueillir des professionnels de santé et des étudiants en renfort, développer des formations en urgence, piloter la coopération entre établissements publics et privés du territoire, assurer le transfert de patient vers des établissements d’autres régions, accélérer la recherche clinique… autant de défis et enjeux que l’établissement a pu relever grâce à la mobilisation exceptionnelle et sans faille de l’ensemble de ses professionnels et de ses partenaires.

Le fonctionnement des urgences a été modifié avec le renforcement du Centre 15 (serveur vocal dédié, équipement d’une salle de débordement), la création d’une salle d’accueil des infections respiratoires dans le cadre de la mise en place d’un circuit spécifique pour les patients confirmés ou suspectés Covid-19 et l’adaptation des urgences traumatologiques pour accueillir des patients de la filière classique des urgences.

Pour être en mesure de réaliser les tests virologiques quotidiens, 450 par jour pouvant être prochainement doublés, en priorité pour les cas graves ou à risque et les professionnels de santé symptomatiques, le laboratoire de virologie a été reconfiguré en mode Covid-19 pour se consacrer à ces analyses.

En maladies infectieuses, la capacité d’accueil du service a été étendue de 13 à 83 lits pour accueillir des patients présentant des signes de gravité et nécessitant une surveillance médicale rapprochée. Des unités spécifiques Covid-19 ont parallèlement été mises en place dans des services de médecine (gynécologie, pédiatrie, soins palliatifs, psychiatrie), en chirurgie ainsi représentant au total 36 lits supplémentaires.

La capacité d’accueil de la réanimation adultes a été multipliée par 2,5 sur le territoire de Besançon. L’union des équipes des réanimations médicale et chirurgicale a permis de passer de 40 lits à 92 lits de réanimation équipés en respirateurs afin de prendre en charge des patients graves Covid-19 nécessitant une assistance respiratoire. Avec les 8 lits déployés à la clinique Saint-Vincent de Besançon, la capacité totale d’accueil en réanimation adultes a été portée à 100 lits sur le territoire de Besançon au plus haut du pic épidémique. Les transferts organisés par le CHU vers des hôpitaux français et étrangers ont été essentiels pour limiter les tensions sur les lits de réanimation et garantir la meilleure prise en charge possible.

Une unité de « post-réanimation » en pneumologie équipée de 20 lits a été configurée afin d’y accueillir des patients sevrés de l’assistance respiratoire mais très affaiblis. Cette organisation a permis d’optimiser les ressources des services de réanimation.

Au-delà des services de première ligne, tous les secteurs du CHU, y compris les services supports, ont dû adapter leurs activités et modalités de travail pour répondre aux besoins de réorganisation de l’établissement : un engagement sans faille de tous les professionnels.
 

Chiffres du suivi Covid-19 au CHU
(depuis le 1er mars actualités au 6 mai)

  • 10 791 tests réalisés
  • 1 016 patients suivis par le CHU (en hospitalisation et en externe)
  • 518 patients hospitalisés au CHU

A lire aussi :

Spondyloarthrites : webconférence mercredi 12 octobre
Actu générale

Septembre 2022

Spondyloarthrites : webconférence mercredi 12 octobre

A l’occasion de la journée mondiale des rhumatismes inflammatoires, la webconférence Spondyloarthrites, parlons-en ! sera animée le mercredi 12 octobre de 18h30 à 19h15 le Pr Daniel Wendling, rhumatologue au CHU de...

En savoir plus

Semaine européenne du développement durable : focus sur un projet conduit au CHU
Actu générale

Septembre 2022

Semaine européenne du développement durable : focus sur un projet conduit au CHU

92 000 litres d’eau, 743 m3 de gaz et 6 300 kWh d’électricité économisés en 6 mois : cette diminution de consommation de ressources est celle constatée au CHU de Besançon, début 2020, à l’issue d’un projet mené au titre de...

En savoir plus

L’Échinococcose alvéolaire, quésaco ?
Actu générale

Septembre 2022

L’Échinococcose alvéolaire, quésaco ?

Très présente dans l’Est de la France, cette maladie appelée communément « la maladie du renard » reste encore bien méconnue du grand public.

En savoir plus

Cancer de la prostate : Messieurs, à vos abdos !
Actu générale - Recherche

Septembre 2022

Cancer de la prostate : Messieurs, à vos abdos !

Le cancer de la prostate est le premier cancer masculin, il tue environ 9000 personnes par an. Le traitement de référence, lorsqu'il n'y a pas de métastase, consiste à ôter la prostate et les vésicules séminales. C'est-ce...

En savoir plus

Septembre turquoise
Actu générale

Septembre 2022

Septembre turquoise

Septembre Turquoise est le mois de sensibilisation à la lutte contre les cancers gynécologiques.

En savoir plus

Dons d’ovocytes et de spermatozoïdes : pourquoi donner ses gamètes ?
Actu générale

Septembre 2022

Dons d’ovocytes et de spermatozoïdes : pourquoi donner ses gamètes ?

La nouvelle loi relative à la bioéthique promulguée le 2 août 2021 vient d’introduire d’importants changements avec l’ouverture de l'accès à l'assistance médicale à la procréation (aussi appelée PMA) aux couples de...

En savoir plus

L'imagerie du CHU à la pointe des technologies innovantes avec le renouvellement de l'IRM 3T
Actu générale

Septembre 2022

L'imagerie du CHU à la pointe des technologies innovantes avec le renouvellement de l'IRM 3T

Le plateau technique d’imagerie du CHU est composé de deux IRM : une IRM 1,5 Tesla et une IRM 3 Tesla. Pour maintenir son haut niveau de performance, le CHU vient de renouveler son IRM 3T avec le choix d’un appareil de...

En savoir plus

Vers une prise en charge robotisée des infarctus cérébraux
Actu générale - Recherche

Septembre 2022

Vers une prise en charge robotisée des infarctus cérébraux

Les infarctus cérébraux constituent la première cause d’invalidité dans le monde, notamment en raison du délai de prise en charge des patients éloignés des centres proposant des procédures de neuroradiologie...

En savoir plus

Prévenir la mort inattendue du nourrisson et comprendre le sommeil de l'enfant
Actu générale

Septembre 2022

Prévenir la mort inattendue du nourrisson et comprendre le sommeil de l'enfant

A l’occasion de la semaine nationale de prévention de la mort inattendue du nourrisson (MIN), le Centre de référence de la MIN et les équipes de la maternité du CHU de Besançon renouvellent leur journée annuelle de...

En savoir plus

Accès au CHU pour les patients et les visiteurs : le port du masque reste obligatoire
Actu générale

Août 2002

Accès au CHU pour les patients et les visiteurs : le port du masque reste obligatoire

Depuis le 1er août 2022, l’accès à l’ensemble des sites du CHU de Besançon n’est plus conditionné à la présentation d’un passe sanitaire, suite à l’entrée en vigueur de la loi du 30 juillet 2022 mettant fin aux régimes...

En savoir plus