Logo

Soigner la dysfonction érectile : un traitement par ondes de choc régénérant et efficace

Soigner la dysfonction érectile : un traitement par ondes de choc régénérant et efficace

Septembre 2019

La dysfonction érectile est une incapacité persistante à obtenir et/ou maintenir une rigidité pénienne suffisante pour permettre un rapport sexuel satisfaisant depuis au moins trois mois. Ce trouble fonctionnel peut intervenir chez des hommes de moins de 40 ans comme chez des seniors de 75 ans. Cette pathologie a un impact sur la qualité de vie des patients et sur leur sexualité.

Depuis début 2019, le service d’urologie et d’andrologie du CHU est équipé de la machine Restoris Renova : un traitement par ondes de choc non invasif, non pharmacologique et indolore, qui agit sur la cause et non sur les symptômes de la dysfonction érectile. L’établissement bisontin est le seul centre de Bourgogne Franche-Comté à proposer cette technologie pour traiter cette pathologie.

Une technique indolore par ondes de choc
Le traitement par ondes de choc consiste à appliquer des micro-pulsations indolores de faible intensité au niveau de la verge du patient afin de faire proliférer les vaisseaux sanguins des corps caverneux, augmentant alors l'arrivée de sang dans la verge lors de l'érection. Ainsi, un mécanisme cellulaire se produit sous l’effet de la « shock wave therapy » pour aboutir à une régénération vasculaire. L’objectif final de la procédure est d’aider le patient à regagner en spontanéité dans ses rapports sexuels.

Un protocole efficace qui change la vie des patients
La prise en charge se déroule en moyenne sur 6 semaines à raison d’une séance de 30 minutes par semaine lors de la consultation avec le médecin andrologue. Les résultats sont observables pour le patient trois mois après le traitement. Au niveau tarifaire, le traitement est à la charge du patient tout comme le sont les traitements pharmacologiques pour ce type de trouble.
Concernant la réussite du protocole, la majorité des patients indiquent avoir retrouvé une activité sexuelle épanouie, bien que les résultats varient en fonction de la sévérité de la dysfonction érectile. En effet, certains patients s’avèrent partiellement répondeurs au traitement : cela a toutefois l’avantage de leur permettre de réduire les traitements oraux. A l’issue de la thérapeutique, les patients devront respecter quelques règles d’hygiène comme arrêter de fumer, faire du sport ou encore surveiller leur alimentation.

Le CHU de Besançon : établissement précurseur en andrologie
Grâce à ce procédé, les symptômes d’autres pathologies masculines telle que la maladie de Lapeyronie peuvent être traitées. Par ailleurs, le service utilise également des traitements comme des injections de collagénase enzymatique pour traiter la maladie de Lapeyronie et les dysfonctionnements érectiles.
Avec un andrologue référent des troubles de l’érection sur la région, le CHU se positionne comme précurseur de ces nouvelles thérapeutiques en Bourgogne Franche-Comté.

 

A lire aussi :

Inauguration de la salle multimodale de radiologie interventionnelle
Actu générale

Inauguration de la salle multimodale de radiologie interventionnelle

Cette inauguration le 13 février dernier, en présence de la présidente de région, Marie-Guite Dufay, a été l’occasion de rappeler l’ensemble des projets financés par le Feder, fonds européen géré par la région...

En savoir plus

Un traitement associant un probiotique peut-il avoir un impact sur la dépression ?
Actu générale - Recherche

Février 2024

Un traitement associant un probiotique peut-il avoir un impact sur la dépression ?

Depuis une dizaine d’années, de nouvelles thérapeutiques sont en voie d’exploration pour améliorer la prise en charge de la dépression. Parmi les différentes pistes, figurent l’immuno-inflammation modulée par le microbiote...

En savoir plus

Mauricette, infirmière en salle de réveil et championne d’enduro
Actu générale

Mauricette, infirmière en salle de réveil et championne d’enduro

[Portrait] Originaire du Haut-Doubs, cela fait 7 ans que Mauricette Brisebard s’est installée à Besançon où elle a étudié à l’IFPS. Depuis l’obtention de son diplôme, elle est infirmière en salle de réveil au CHU de...

En savoir plus

Journée mondiale de l'épilepsie
Actu générale

Février 2024

Journée mondiale de l'épilepsie

À l’occasion de la journée mondiale de l’épilepsie, l'équipe neurologique et pédiatrique du CHU de Besançon organise, avec le concours d’Épilepsie-France, une journée d’information dans le hall principal du CHU le lundi 12...

En savoir plus

Exposition "Lumières hospitalières"
Actu générale

Février 2024

Exposition "Lumières hospitalières"

Le CHU de Besançon accueille du 5 février au 4 mars 2024 l'exposition "Lumières hospitalières" composée de 20 tableaux de l'artiste David Norocos.

En savoir plus

DISPOSITIF D’ACCOUCHEMENT ODON ASSIST™ :   RÉSULTATS CONCLUANT DE LA PREMIÈRE ÉTUDE FRANÇAISE
Actu générale - Recherche

Février 2024

DISPOSITIF D’ACCOUCHEMENT ODON ASSIST™ : RÉSULTATS CONCLUANT DE LA PREMIÈRE ÉTUDE FRANÇAISE

L’Odon Assist™ est un dispositif d’accouchement innovant permettant d’apporter une aide lors des efforts de poussées maternels. Il est actuellement en cours de développement et n’est pas encore commercialisé. 

...

En savoir plus

Portes ouvertes de l'IFPS samedi 3 février
Actu générale

Janvier 2024

Portes ouvertes de l'IFPS samedi 3 février

L'institut de formation de professions de santé (IFPS) du CHU de Besançon renouvelle sa journée portes ouvertes le samedi 3 février de 9h à 13h afin de faire découvrir les cursus proposés par l’IFPS, dont six formations...

En savoir plus

Une offre d'imagerie médicale de nouveau renforcée au CHU de Besançon
Actu générale

Janvier 2024

Une offre d'imagerie médicale de nouveau renforcée au CHU de Besançon

Le plateau technique d’imagerie du CHU poursuit sa modernisation avec le renouvellement de son IRM 1,5 Tesla et l’acquisition d’une seconde IRM 3 Tesla. Ces investissements importants permettent d’offrir aux patients...

En savoir plus

Un hôpital virtuel dédié aux maladies inflammatoires chroniques de l'intestin
Actu générale

Janvier 2024

Un hôpital virtuel dédié aux maladies inflammatoires chroniques de l'intestin

Les maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI), regroupent la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique. Elles se caractérisent par des zones d’inflammation chronique de la paroi digestive.

...

En savoir plus

Jobs d'été au CHU : les candidatures sont ouvertes !
Actu générale

Janvier 2024

Jobs d'été au CHU : les candidatures sont ouvertes !

Chaque année, une centaine de remplacements est proposée au sein du CHU à des étudiants pendant la période estivale, du 15 juin au 30 septembre 2024, sur une durée de 2 à 3 semaines minimum.

En savoir plus