Logo

SIA REMU : Système d’Intelligence Artificielle pour la REgulation Médicale des Urgences

SIA REMU : Système d’Intelligence Artificielle pour la REgulation Médicale des Urgences

Juillet 2021

En France, depuis 10 ans, l’activité aux urgences ne cesse d’augmenter. Il en est de même pour la régulation médicale des appels qui a doublé. Pour améliorer la prise en charge des patients, le projet SIA REMU ambitionne d’améliorer la performance globale de la régulation des appels d'urgence médicale en recourant à l’Intelligence Artificielle (IA).

Ce projet vise à apporter une aide à la régulation des appels d’urgence au centre de réception et de régulation des appels 15 (CRRA15) en France ainsi qu’à la Centrale 144 en Suisse. L’objectif est d’améliorer l’évaluation de la gravité des appels, d’identifier et insérer précocement les patients dans les filières de soins, et d’améliorer l’efficience lors de l’engagement des moyens.

Les médecins régulateurs sont amenés à prendre des décisions rapides, souvent vitales, et sans cesse réévaluées selon le bilan des premiers secours présents lors de l’intervention. Le système d’IA aidera les médecins dans leurs prises de décisions, afin de garantir une réponse adaptée aux demandes de soins.

Pour cela, le logiciel d’aide à la décision médicale développé grâce à l’IA permettra :

  • une aide à l’évaluation de la gravité et au repérage rapide des urgences vitales et fonctionnelles ;
  • l’identification de la filière médicale dont relève le patient (cardiologie, neurologie…) pour une orientation optimale ;
  • la connaissance en temps réel des délais d’accès aux plateaux techniques ;
  • de guider le choix du vecteur (ambulance, pompiers, hélicoptère…) le plus adapté en fonction de sa disponibilité, des conditions météorologiques, du trafic, de la pathologie du patient…

De nombreuses sources de données vont devoir être recueillies et intégrées dans le logiciel.

Les informations médicales proviendront des données audio brutes des appels téléphoniques d’urgence qui seront réparties en différents sous-ensembles représentatifs de l’activité de régulation (période de l’année, jour précis, créneau horaire de l’appel…). Elles proviendront également des informations contenues dans les dossiers patients, les dossiers de régulation médicale et de séjour hospitalier.

Tous ces renseignements anonymisés seront triés et analysés. Ils constitueront une base de données soumise à une étude linguistique.

En complément, des informations concernant la disponibilité et la localisation des vecteurs (hélicoptère, ambulance, pompiers…), le trafic routier, les conditions météorologiques…), l’affluence dans les services d’urgence, les lits disponibles, le contexte épidémique, la qualité de l’air… devront être enregistrés dans le système.

Ce projet SIA-REMU s’inscrit dans le plan « Ma santé 2022 » et dans le « Pacte de refondation des urgences » (2019), afin de désengorger les services d’accueil des urgences. Cette solution permettra d’améliorer la réponse aux demandes de soins de chaque patient en termes de qualité, d’efficience, de sécurité, et d’optimiser la gestion des ressources. Il sera d’abord déployé en Bourgogne Franche-Comté avant de l’être à l’échelle nationale afin d’apporter une réponse optimisée à toutes les urgences et en tout point du territoire.

Plus d’infos dans R.com Recherche n°30.

 

Partenaires

Cinq laboratoires de recherche, trois entreprises innovantes et deux CHU se sont mobilisés pour élaborer une méthodologie et une solution informatique intégrée, basée sur des algorithmes avancés en IA, pour la régulation des appels d’urgences

Carte d'identité
Le projet « Système d’Intelligence Artificielle pour la Régulation Médicale des Urgences -  SIA - REMU » est soutenu par le programme européen de coopération transfrontalière Interreg France-Suisse 2014-2020 et a bénéficié à ce titre d’un soutien financier du Fonds européen de développement régional (FEDER) de 701 914,66 €. L’université de Franche-Comté est le chef de file français, en partenariat avec le CHU de Besançon et Maincare.

En 2019, environ 500 000 appels ont été décrochés au CRRA 15 du CHU de Besançon.

A lire aussi :

Avancée majeure dans la recherche contre le cancer du sein triple négatif
Actu générale - Recherche

Mai 2022

Avancée majeure dans la recherche contre le cancer du sein triple négatif

C’est une découverte qui pourrait avoir de grandes conséquences dans la lutte contre le cancer du sein triple négatif et par la suite contre d’autres cancers. Le laboratoire de l’université EPILAB vient d’isoler deux...

En savoir plus

Départ en retraite de Chantal Carroger, directrice générale du CHU
Actu générale

Mai 2022

Départ en retraite de Chantal Carroger, directrice générale du CHU

Après 7 années passées à la direction générale du CHU de Besançon, Chantal Carroger quittera ses fonctions le 23 mai prochain pour partir en retraite. L’intérim sera assuré par Emmanuel Luigi, actuel directeur général...

En savoir plus

La région Bourgogne - Franche-Comté finance 4 nouveaux projets de recherche
Actu générale - Recherche

Mai 2022

La région Bourgogne - Franche-Comté finance 4 nouveaux projets de recherche

Chaque année, la région Bourgogne - Franche-Comté finance des projets de recherche dans le cadre de son appel à projets Amorçage. Il s’agit ainsi de soutenir l’initiation de projets originaux et innovants sur de nouveaux...

En savoir plus

Signature d’un nouveau protocole de médecine légale
Actu générale

Mai 2022

Signature d’un nouveau protocole de médecine légale

Le nouveau protocole relatif à la mise en œuvre de la médecine légale sur le ressort de la cour d'appel de Besançon a été signé le 4 mai au CHU de Besançon par Nathalie Delpey-Corbaux, première présidente de la cour...

En savoir plus

Asthme et les allergies respiratoires : ouverture d'une nouvelle consultation
Actu générale

Mai 2022

Asthme et les allergies respiratoires : ouverture d'une nouvelle consultation

3 mai 2022 – Journée mondiale de l’asthme
Nez qui coule ? Yeux qui piquent ? Difficultés respiratoires ? Avec le retour des pollens, vous êtes peut-être victime de ces symptômes, liés à une allergie respiratoire ou à de...

En savoir plus

Pr Samuel Limat, élu président de la CMG du GHT Centre Franche-Comté, Dr Sylvain Gibey, vice-président
Actu générale

Avril 2022

Pr Samuel Limat, élu président de la CMG du GHT Centre Franche-Comté, Dr Sylvain Gibey, vice-président

La commission médicale de groupement (CMG) du Groupement hospitalier de territoire (GHT) Centre Franche-Comté s’est réunie pour élire son président et vice-président.
Ont été élus le Pr Samuel Limat, président et le Dr...

En savoir plus

Un hôpital virtuel de dermatologie consacré au psoriasis
Actu générale

Avril 2022

Un hôpital virtuel de dermatologie consacré au psoriasis

Le psoriasis est une maladie inflammatoire de la peau qui touche 2 à 3 % de la population française. Cette pathologie évolue de manière assez imprévisible, alternant des poussées d’intensité variable et des périodes de...

En savoir plus

SAUV Life, l’application qui aide à sauver des vies
Actu générale

Mars 2022

SAUV Life, l’application qui aide à sauver des vies

SAUV Life est une application gratuite, ouverte à tous, qui, en cas d’arrêt cardiaque, est déclenchée par le centre 15 pour géolocaliser des volontaires à proximité de la victime.Les citoyens sauveteurs vont ainsi pouvoir...

En savoir plus

Faire peau neuve grâce à la médecine régénératrice : le projet Tiss you
Actu générale - Recherche

Mars 2022

Faire peau neuve grâce à la médecine régénératrice : le projet Tiss you

La cicatrisation est un mécanisme complexe qui connaît des limites : certaines plaies aigues ou chroniques ne parviennent en effet pas à cicatriser naturellement. Elles occasionnent alors de vives douleurs et impactent la...

En savoir plus

Les visites aux patients hospitalisés de nouveau autorisées, sous conditions
Actu générale

16 mars 2022

Les visites aux patients hospitalisés de nouveau autorisées, sous conditions

À compter du 16 mars 2022, les visites aux patients hospitalisés au CHU de Besançon sont à nouveau autorisées, sous conditions.

En savoir plus