Logo

Mauricette, infirmière en salle de réveil et championne d’enduro

Mauricette, infirmière en salle de réveil et championne d’enduro

[Portrait] Originaire du Haut-Doubs, cela fait 7 ans que Mauricette Brisebard s’est installée à Besançon où elle a étudié à l’IFPS. Depuis l’obtention de son diplôme, elle est infirmière en salle de réveil au CHU de Besançon. Au-delà d’une carrière déjà bien menée dans les soins, quelque chose anime particulièrement la jeune femme : l’enduro.

Dès 4 ans, Mauricette est sur une moto grâce à la passion que lui a transmis son père. Une passion qui lui permet un peu plus tard de rejoindre ses amis le week-end pour faire la course et s’amuser. À 14 ans, titulaire du brevet de sécurité routière (BSR), elle commence à s’intéresser à l’enduro. Dès la fin de ses études, la jeune femme se lance dans les compétitions de haut niveau : l’équipe de France la sélectionne, lui donnant l’opportunité de participer à de multiples championnats aux niveaux national, européen et mondial.

Défier les chronomètres

Pour concourir dans de bonnes conditions, le pilote doit être sur les lieux au moins trois jours à l’avance. Les déplacements sont également très chronophages. Cette année, Mauricette s’est rendue en Bretagne, en Charente et dans le Pays basque.

Avant chaque course, il faut repérer à pieds les endroits qui demandent le plus de technicité ; identifier les éventuels obstacles, les endroits où il y a risque de se faire mal, de perdre du temps ou de commettre des erreurs ; un après-midi est également consacré au training pour tester le moteur et les suspensions de la moto en conditions réelles.

Et lorsque la jeune femme ne s’entraîne pas avec sa moto, c’est en salle de sport !

Une passion qui dépasse les frontières

Lors d’un championnat d’Europe, Mauricette s’est cassé la clavicule au Portugal et a dû rentrer en France pour se soigner. À peine remise, elle a repris ce championnat qui l’a emmenée jusqu’en Italie, en Estonie et en Pologne et pour lequel elle est arrivée 4e.

Mauricette continue les compétitions et est titrée championne de France. En prime, l’équipe de France l’a sélectionnée pour atteindre un nouvel objectif de taille. En effet, en octobre dernier Mauricette s’est envolée pour l’Argentine pour participer aux International Six Days of Enduro (ISDE). Chaque nation sélectionne ses trois meilleures pilotes féminines, trois meilleurs pilotes élites et trois meilleures pilotes juniors pour affronter d’autres nations comme l’Australie ou les États-Unis pendant six jours, et tenter de remporter le championnat. L’équipe de Mauricette qui représentait la France lors de ce championnat du monde a terminé à la 4e place malgré le fait qu’une de ses coéquipières se soit blessée en début de course.

Se faire une place dans un univers encore masculin

Dans la plupart des sports on retrouve des équipes 100 % féminines ou masculines, ce qui n’est pas le cas en enduro, les filles étant trop peu nombreuses dans cette discipline. Cette année, seule une dizaine de filles concourait au championnat de France parmi 300 pilotes. Pour Mauricette, se confronter à tous types d’adversaires est un moyen de progresser encore plus et de se dépasser.

Un métier et une passion étroitement liés

Au CHU, Mauricette est infirmière en salle de réveil. Elle s’occupe des patients qui sortent du bloc opératoire et surveille leurs constantes jusqu’à ce qu’ils se réveillent. Cette fonction nécessite une attention particulière, il faut avoir l’œil partout, un peu comme en enduro.

Une préparatrice mentale l’a aidée à mieux appréhender les compétitions et à gérer la pression. Avec l’expérience, la jeune femme ne se laisse plus submerger par les émotions face à l’urgence. Sa façon de travailler au CHU et sa capacité à appréhender les courses lui ont appris à réfléchir et se poser en cas de stress.

Une convention d’aménagement pour concilier vie professionnelle et vie sportive

Les résultats obtenus par Mauricette l’année passée et sa 6e position au championnat du monde lui ont permis d’intégrer une liste de sportifs de haut niveau. Le CHU de Besançon a alors conventionné avec l’agence nationale du sport et la fédération française de motocyclisme en vue de permettre à la jeune femme de poursuivre son activité sportive.

Cette convention lui permet d’aménager son temps de travail en fonction de son calendrier sportif et des compétitions auxquelles elle souhaite participer. Ce dispositif lui permet également de conserver ses semaines de vacances pour se reposer, plutôt que les consacrer entièrement à ses compétitions comme elle le faisait auparavant.

 

Le CHU de Besançon remercie Mauricette Brisebard d’avoir partagé sa passion et lui souhaite bon courage pour les compétitions à venir !

 

 

 

A lire aussi :

Inauguration de la salle multimodale de radiologie interventionnelle
Actu générale

Inauguration de la salle multimodale de radiologie interventionnelle

Cette inauguration le 13 février dernier, en présence de la présidente de région, Marie-Guite Dufay, a été l’occasion de rappeler l’ensemble des projets financés par le Feder, fonds européen géré par la région...

En savoir plus

Un traitement associant un probiotique peut-il avoir un impact sur la dépression ?
Actu générale - Recherche

Février 2024

Un traitement associant un probiotique peut-il avoir un impact sur la dépression ?

Depuis une dizaine d’années, de nouvelles thérapeutiques sont en voie d’exploration pour améliorer la prise en charge de la dépression. Parmi les différentes pistes, figurent l’immuno-inflammation modulée par le microbiote...

En savoir plus

Journée mondiale de l'épilepsie
Actu générale

Février 2024

Journée mondiale de l'épilepsie

À l’occasion de la journée mondiale de l’épilepsie, l'équipe neurologique et pédiatrique du CHU de Besançon organise, avec le concours d’Épilepsie-France, une journée d’information dans le hall principal du CHU le lundi 12...

En savoir plus

Exposition "Lumières hospitalières"
Actu générale

Février 2024

Exposition "Lumières hospitalières"

Le CHU de Besançon accueille du 5 février au 4 mars 2024 l'exposition "Lumières hospitalières" composée de 20 tableaux de l'artiste David Norocos.

En savoir plus

DISPOSITIF D’ACCOUCHEMENT ODON ASSIST™ :   RÉSULTATS CONCLUANT DE LA PREMIÈRE ÉTUDE FRANÇAISE
Actu générale - Recherche

Février 2024

DISPOSITIF D’ACCOUCHEMENT ODON ASSIST™ : RÉSULTATS CONCLUANT DE LA PREMIÈRE ÉTUDE FRANÇAISE

L’Odon Assist™ est un dispositif d’accouchement innovant permettant d’apporter une aide lors des efforts de poussées maternels. Il est actuellement en cours de développement et n’est pas encore commercialisé. 

...

En savoir plus

Portes ouvertes de l'IFPS samedi 3 février
Actu générale

Janvier 2024

Portes ouvertes de l'IFPS samedi 3 février

L'institut de formation de professions de santé (IFPS) du CHU de Besançon renouvelle sa journée portes ouvertes le samedi 3 février de 9h à 13h afin de faire découvrir les cursus proposés par l’IFPS, dont six formations...

En savoir plus

Une offre d'imagerie médicale de nouveau renforcée au CHU de Besançon
Actu générale

Janvier 2024

Une offre d'imagerie médicale de nouveau renforcée au CHU de Besançon

Le plateau technique d’imagerie du CHU poursuit sa modernisation avec le renouvellement de son IRM 1,5 Tesla et l’acquisition d’une seconde IRM 3 Tesla. Ces investissements importants permettent d’offrir aux patients...

En savoir plus

Un hôpital virtuel dédié aux maladies inflammatoires chroniques de l'intestin
Actu générale

Janvier 2024

Un hôpital virtuel dédié aux maladies inflammatoires chroniques de l'intestin

Les maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI), regroupent la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique. Elles se caractérisent par des zones d’inflammation chronique de la paroi digestive.

...

En savoir plus

Jobs d'été au CHU : les candidatures sont ouvertes !
Actu générale

Janvier 2024

Jobs d'été au CHU : les candidatures sont ouvertes !

Chaque année, une centaine de remplacements est proposée au sein du CHU à des étudiants pendant la période estivale, du 15 juin au 30 septembre 2024, sur une durée de 2 à 3 semaines minimum.

En savoir plus

40e anniversaire de l'ouverture de l'hôpital Jean-Minjoz
Actu générale

Janvier 2023

40e anniversaire de l'ouverture de l'hôpital Jean-Minjoz

Pour marquer le 40e anniversaire de l'ouverture de l'hôpital Jean-Minjoz, le CHU de Besançon propose une exposition à découvrir dans le hall de l'hôpital du 12 janvuier au 5 février 2024.

En savoir plus