Logo

Lutte contre l’endométriose : un réseau expert et une filière de soins créés en Bourgogne-Franche-Comté

Lutte contre l’endométriose : un réseau expert et une filière de soins créés en Bourgogne-Franche-Comté

Mars 2022

A l’occasion de la 18e semaine européenne de prévention et d’information sur l’endométriose, qui se déroule du 7 au 13 mars, les CHU de Besançon et de Dijon annoncent la création d’EndoBFC : un réseau expert et une filière de soins pour lutter contre l’endométriose en Bourgogne Franche-Comté. L’association bénéficie du soutien de l’ARS Bourgogne-Franche-Comté.

Une femme sur dix est concernée

L’endométriose est une pathologie gynécologique chronique qui se caractérise par la présence de muqueuse utérine en dehors de l’utérus. On estime qu’une femme sur dix en âge de procréer est atteinte d’endométriose : 30 à 40% de ces femmes sont confrontées à des problèmes de fertilité.

Malgré cette forte prévalence, il faut en moyenne 8 à 10 ans pour qu'un diagnostic soit posé, période pendant laquelle la maladie se développe et s'aggrave. Les douleurs pelviennes sont l’un des principaux symptômes qu’il ne faut pas banaliser. Dans ses formes les plus sévères, l'endométriose est source de douleurs quotidiennes importantes et de troubles associés. Les femmes qui souffrent d’une forme sévère peuvent avoir recours à plusieurs procédures chirurgicales au cours de leur vie.

Optimiser la prise en charge des patientes : vocation première de la filière régionale EndoBFC 

Regroupant les CHU de Besançon et de Dijon mais aussi des établissements privés et des médecins libéraux, EndoBFC a été créée. Le principal objectif de cette filière vise à optimiser la prise en charge des patientes souffrant d'endométriose en Bourgogne Franche-Comté, en favorisant leur accès aux soins et en organisant leur parcours de soins auprès des différents professionnels et au sein des centres de compétences de la région.

Outre cet enjeu de soins, la filière EndoBFC a pour mission la formation des professionnels impliqués dans la prise en charge de l'endométriose, la recherche clinique et fondamentale ainsi qu’une mission de communication auprès des patientes, des professionnels de santé́ et des institutions gouvernementales.

Une collaboration exemplaire à l’échelle régionale

La création d’EndoBFC à l’échelle régionale renforce l’expertise accrue des deux CHU dans la prise en charge de l’endométriose et assoit leur forte collaboration.

Les CHU de Besançon et de Dijon sont très investis et reconnus dans la prise en charge de l’endométriose grâce à la compétence de leurs équipes pluridisciplinaires.

EndoBFC a un statut associatif. La présidence de cette nouvelle structure sera assurée par le Pr Rajeev Ramanah, chef du pôle mère-femme au CHU de Besançon et la vice-présidence par le Dr Laurence Filipuzzi, PH en chirurgie gynécologie et référente en endométriose au CHU de Dijon.

Deux CHU experts de l’endométriose

Zoom sur Besançon

Les situations complexes de patientes souffrant d’endométriose sont discutées en de réunions de concertation pluridisciplinaire spécifiques à cette pathologie.

Les médecins peuvent avoir recours à la chirurgie notamment dans le traitement de la douleur, pour augmenter les chances de grossesses spontanées ou via une prise en charge en assistance médicale à la procréation. Depuis 2014, le CHU propose le traitement de l'endométriose profonde en chirurgie robot-assistée, une technique mini-invasive qui permet un rétablissement rapide des patientes. Les effets de cette pratique chirurgicale sur la qualité de vie et la fertilité sont très bénéfiques. 300 patientes par an sont opérées de cette pathologie au CHU de Besançon.

De plus, depuis fin 2019, les patientes peuvent bénéficier d’un programme de récupération améliorée après chirurgie, nommé ERAS® (Enhanced Recovery After Surgery). L’équipe gynécologique du CHU bisontin est la deuxième équipe française à s’être engagée dans la qualification ERAS® et s’implique également dans la recherche, le développement et l’évaluation de traitement innovant pour l’endométriose.

Un numéro d’appel téléphonique unique est mis en place au CHU de Besançon pour les patientes souffrant d’endométriose. Il est également destiné aux médecins qui souhaitant adresser leurs patientes : 03 81 21 94 38.

Zoom sur Dijon

Le réseau régional de dépistage et de soins d’endométriose a été mis en place il y a plus de 15 ans avec une Réunion de Concertation Pluridisciplinaire endométriose complexe-stérilité (2013).

Le CHU Dijon Bourgogne a été l’un des précurseurs de l’échographie 3D dans le diagnostic et le suivi de l’endométriose, ce qui est désormais bien établi en faisant cet examen, l’examen de référence de 1ère intention avant l’IRM.

Cette expertise du CHU Dijon Bourgogne a été mise en avant dans les classements nationaux, notamment celui du magazine Le Point, le classant en 16ème position dans la chirurgie de référence de l’endométriose multidisciplinaire cœlioscopie plus ou moins assistée du robot, et ceci deux années de suite. Le classement des centres de stérilité a également placé le CHU en 3ème position dans la prise en charge des FIV.

Un numéro d’appel téléphonique destiné aux patientes souffrant d’endométriose, afin qu’elles soient dirigées vers une consultation dédiée, est mis en place au CHU : 03 80 29 37 02.

Depuis 2018, les patientes peuvent également être mises en relation directe avec des professionnels du CHU de Dijon par le biais des associations Endo France Bourgogne et ENDOmind.

A lire aussi :

Avancée majeure dans la recherche contre le cancer du sein triple négatif
Actu générale - Recherche

Mai 2022

Avancée majeure dans la recherche contre le cancer du sein triple négatif

C’est une découverte qui pourrait avoir de grandes conséquences dans la lutte contre le cancer du sein triple négatif et par la suite contre d’autres cancers. Le laboratoire de l’université EPILAB vient d’isoler deux...

En savoir plus

Départ en retraite de Chantal Carroger, directrice générale du CHU
Actu générale

Mai 2022

Départ en retraite de Chantal Carroger, directrice générale du CHU

Après 7 années passées à la direction générale du CHU de Besançon, Chantal Carroger quittera ses fonctions le 23 mai prochain pour partir en retraite. L’intérim sera assuré par Emmanuel Luigi, actuel directeur général...

En savoir plus

La région Bourgogne - Franche-Comté finance 4 nouveaux projets de recherche
Actu générale - Recherche

Mai 2022

La région Bourgogne - Franche-Comté finance 4 nouveaux projets de recherche

Chaque année, la région Bourgogne - Franche-Comté finance des projets de recherche dans le cadre de son appel à projets Amorçage. Il s’agit ainsi de soutenir l’initiation de projets originaux et innovants sur de nouveaux...

En savoir plus

Signature d’un nouveau protocole de médecine légale
Actu générale

Mai 2022

Signature d’un nouveau protocole de médecine légale

Le nouveau protocole relatif à la mise en œuvre de la médecine légale sur le ressort de la cour d'appel de Besançon a été signé le 4 mai au CHU de Besançon par Nathalie Delpey-Corbaux, première présidente de la cour...

En savoir plus

Asthme et les allergies respiratoires : ouverture d'une nouvelle consultation
Actu générale

Mai 2022

Asthme et les allergies respiratoires : ouverture d'une nouvelle consultation

3 mai 2022 – Journée mondiale de l’asthme
Nez qui coule ? Yeux qui piquent ? Difficultés respiratoires ? Avec le retour des pollens, vous êtes peut-être victime de ces symptômes, liés à une allergie respiratoire ou à de...

En savoir plus

Pr Samuel Limat, élu président de la CMG du GHT Centre Franche-Comté, Dr Sylvain Gibey, vice-président
Actu générale

Avril 2022

Pr Samuel Limat, élu président de la CMG du GHT Centre Franche-Comté, Dr Sylvain Gibey, vice-président

La commission médicale de groupement (CMG) du Groupement hospitalier de territoire (GHT) Centre Franche-Comté s’est réunie pour élire son président et vice-président.
Ont été élus le Pr Samuel Limat, président et le Dr...

En savoir plus

Un hôpital virtuel de dermatologie consacré au psoriasis
Actu générale

Avril 2022

Un hôpital virtuel de dermatologie consacré au psoriasis

Le psoriasis est une maladie inflammatoire de la peau qui touche 2 à 3 % de la population française. Cette pathologie évolue de manière assez imprévisible, alternant des poussées d’intensité variable et des périodes de...

En savoir plus

SAUV Life, l’application qui aide à sauver des vies
Actu générale

Mars 2022

SAUV Life, l’application qui aide à sauver des vies

SAUV Life est une application gratuite, ouverte à tous, qui, en cas d’arrêt cardiaque, est déclenchée par le centre 15 pour géolocaliser des volontaires à proximité de la victime.Les citoyens sauveteurs vont ainsi pouvoir...

En savoir plus

Faire peau neuve grâce à la médecine régénératrice : le projet Tiss you
Actu générale - Recherche

Mars 2022

Faire peau neuve grâce à la médecine régénératrice : le projet Tiss you

La cicatrisation est un mécanisme complexe qui connaît des limites : certaines plaies aigues ou chroniques ne parviennent en effet pas à cicatriser naturellement. Elles occasionnent alors de vives douleurs et impactent la...

En savoir plus

Les visites aux patients hospitalisés de nouveau autorisées, sous conditions
Actu générale

16 mars 2022

Les visites aux patients hospitalisés de nouveau autorisées, sous conditions

À compter du 16 mars 2022, les visites aux patients hospitalisés au CHU de Besançon sont à nouveau autorisées, sous conditions.

En savoir plus