Logo

L’intelligence artificielle au bloc opératoire

L’intelligence artificielle au bloc opératoire

Février 2020

Au sein des blocs opératoires, les organisations et les technologies sont de plus en plus sophistiquées, les équipes médicales et para-médicales repoussent toujours plus loin les limites pour opérer et soigner les patients. Malgré tout, le risque zéro n’existe pas.
Et si l’intelligence artificielle pouvait permettre une chirurgie de plus en plus sûre et améliorer davantage encore la sécurité des patients ?

C’est l’ambition du projet MASSAI (Modeling Aids for Safe Surgery using Artificial Intelligence). Il vise en effet à élaborer un système prédictif qui pourrait :

  • évaluer en temps réel les risques induits par les actions et les états des différents éléments du bloc opératoire, qu’ils soient humains (patient, personnels) ou matériels,
  • alerter les personnels sur des situations à risque accru ou des dysfonctionnements
  • proposer des actions de prévention ou d’atténuation en temps réel.

Le défi : concevoir un outil informatique implanté au bloc opératoire, basé sur les concepts de l’Intelligence artificielle, représentant et observant les différents acteurs, matériels et situations. Le logiciel devra donc au préalable avoir intégré tous les paramètres entrant en jeu ; il devra également être entrainé, via des simulations et l’apprentissage de rapports d’incidents réels, à reconnaître les situations à risque.

Durant l’acte chirurgical, ce système sera capable d’intégrer et d’interpréter en temps réel des données provenant d’une part des informations qu’il aura « apprises » et d’autre part de capteurs répartis dans le bloc opératoire. En cas d’anticipation d’incident, MASSAI pourra immédiatement alerter et proposer des actions correctrices.

Enfin, le système MASSAI sera évolutif et aura la capacité de se perfectionner en capitalisant chacune des situations observées par retour d’expérience.

En parallèle de la conception du système MASSAI, seront menées des études médico-économiques pour analyser le bénéfice réel pour la sécurité des patients au regard de son coût ; et des études pour considérer tous les aspects éthiques posés par cette insertion pour l’instant unique d’une intelligence artificielle dans un processus médical.

Ce projet partenarial associe le Département d’Informatique des Systèmes Complexe (DISC) de l’institut FEMTO-ST1 de l’université de Franche-Comté, chef de file du projet, le service de de chirurgie pédiatrique du CHU de Besançon et Aprogsys, PME franc-comtoise d’ingénierie informatique spécialisée dans l’étude, la conception et l’intégration de système d’informations. Il est financé par le Fonds européen de développement régional (FEDER²), le CHU de Besançon, l’université de Franche-Comté et APROGSYS.

Retrouvez sur France bleu la chronique « Made in Franche-Comté » de Jeremy Querenet : "L'intelligence artificielle dans le bloc opératoire"

1 : Franche-Comté Electronique Mécanique Thermique et Optique – Sciences et Technologies, UMR 6174 / Département d’informatique des systèmes complexes.

2 : Le projet MASSAI bénéficie du soutien financier du Fonds européen de développement régional à hauteur de 370 686 €. Le coût total du projet est de 637101 €.

Illustration Freepik.com

A lire aussi :

Projet SAIAD : point d’étape
Actu générale - Recherche

Novembre 2022

Projet SAIAD : point d’étape

Le néphroblastome, également appelé tumeur de Wilms, est la tumeur rénale maligne la plus fréquente de l’enfant. En France, cette tumeur représente environ 8 % des cancers pédiatriques, soit environ une centaine de...

En savoir plus

Stand d’information sur la dénutrition
Actu générale

Novembre 2022

Stand d’information sur la dénutrition

Dans le cadre de la semaine nationale de la dénutrition qui se tient du 18 au 25 novembre, le service diététique et le Comité de liaison alimentation-nutrition (CLAN) vous informent, le 24 novembre dans le hall de...

En savoir plus

Mois sans tabac : rencontrez notre infirmière tabacologue
Actu générale

Mois sans tabac : rencontrez notre infirmière tabacologue

Vous souhaitez diminuer votre consommation, arrêter de fumer ou simplement vous renseigner ?

Dans le cadre de la campagne Mois sans tabac, Aline Morin, infirmière d’aide au sevrage tabagique dans le service de pneumologie...

En savoir plus

Semaine de la sécurité des patients au CHU du 21 au 25 novembre
Actu générale

Novembre 2022

Semaine de la sécurité des patients au CHU du 21 au 25 novembre

La nouvelle édition de la semaine de la sécurité des patients, qui se déroule du 21 au 25 novembre, a pour thème national « Evénements indésirables associés aux soins (EIAS) : les déclarer, les gérer pour progresser ». ...

En savoir plus

Infections HPV : protégeons et vaccinons nos adolescents
Actu générale

Novembre 2022

Infections HPV : protégeons et vaccinons nos adolescents

La journée mondiale de lutte contre le cancer du col de l’utérus du 17 novembre est l’occasion pour les acteurs de santé de Bourgogne-Franche-Comté de rappeler l’importance de la vaccination contre les infections à...

En savoir plus

Comment optimiser le recours aux soins palliatifs en cardiologie ?
Actu générale - Recherche

Novembre 2022

Comment optimiser le recours aux soins palliatifs en cardiologie ?

Certaines pathologies cardiaques, et tout particulièrement l’insuffisance cardiaque, se caractérisent par un déclin progressif du patient après une trajectoire alternant des phases de décompensation aigues et des phases...

En savoir plus

Journée mondiale des tumeurs neuroendocrines
Actu générale

Novembre 2022

Journée mondiale des tumeurs neuroendocrines

Les tumeurs neuroendocrines (TNE) sont un groupe de tumeurs rares qui se développent dans les cellules du système neuroendocrinien, présentes dans les organes du corps humain. Le poumon, le pancréas et l’intestin grêle...

En savoir plus

Hacking Health Besançon : retour en images
Actu générale - Recherche

Novembre 2022

Hacking Health Besançon : retour en images

La 6e édition du Hacking Health Besançon s’est terminée le 16 octobre. Retour en images sur cette édition détonante !

En savoir plus

Le CHU de Besançon déploie la radiothérapie stéréotaxique
Actu générale

Octobre 2022

Le CHU de Besançon déploie la radiothérapie stéréotaxique

Depuis le 17 octobre 2022, les patients du CHU de Besançon peuvent désormais être traités par radiothérapie stéréotaxique. Une nouvelle technique qui élargit l’offre de soins proposée par le CHU et qui améliore la qualité...

En savoir plus

Et les lauréats sont...
Actu générale - Recherche

Octobre 2022

Et les lauréats sont...

Il y a tout juste 15 ans, le CHU de Besançon lançait son premier appel à projets interne de recherche, financé sur fonds propres : l’API 3A, renouvelé tous les ans. Depuis ce début d’année, le CHU finance également un...

En savoir plus