Logo

L’intelligence artificielle au bloc opératoire

L’intelligence artificielle au bloc opératoire

Février 2020

Au sein des blocs opératoires, les organisations et les technologies sont de plus en plus sophistiquées, les équipes médicales et para-médicales repoussent toujours plus loin les limites pour opérer et soigner les patients. Malgré tout, le risque zéro n’existe pas.
Et si l’intelligence artificielle pouvait permettre une chirurgie de plus en plus sûre et améliorer davantage encore la sécurité des patients ?

C’est l’ambition du projet MASSAI (Modeling Aids for Safe Surgery using Artificial Intelligence). Il vise en effet à élaborer un système prédictif qui pourrait :

  • évaluer en temps réel les risques induits par les actions et les états des différents éléments du bloc opératoire, qu’ils soient humains (patient, personnels) ou matériels,
  • alerter les personnels sur des situations à risque accru ou des dysfonctionnements
  • proposer des actions de prévention ou d’atténuation en temps réel.

Le défi : concevoir un outil informatique implanté au bloc opératoire, basé sur les concepts de l’Intelligence artificielle, représentant et observant les différents acteurs, matériels et situations. Le logiciel devra donc au préalable avoir intégré tous les paramètres entrant en jeu ; il devra également être entrainé, via des simulations et l’apprentissage de rapports d’incidents réels, à reconnaître les situations à risque.

Durant l’acte chirurgical, ce système sera capable d’intégrer et d’interpréter en temps réel des données provenant d’une part des informations qu’il aura « apprises » et d’autre part de capteurs répartis dans le bloc opératoire. En cas d’anticipation d’incident, MASSAI pourra immédiatement alerter et proposer des actions correctrices.

Enfin, le système MASSAI sera évolutif et aura la capacité de se perfectionner en capitalisant chacune des situations observées par retour d’expérience.

En parallèle de la conception du système MASSAI, seront menées des études médico-économiques pour analyser le bénéfice réel pour la sécurité des patients au regard de son coût ; et des études pour considérer tous les aspects éthiques posés par cette insertion pour l’instant unique d’une intelligence artificielle dans un processus médical.

Ce projet partenarial associe le Département d’Informatique des Systèmes Complexe (DISC) de l’institut FEMTO-ST1 de l’université de Franche-Comté, chef de file du projet, le service de de chirurgie pédiatrique du CHU de Besançon et Aprogsys, PME franc-comtoise d’ingénierie informatique spécialisée dans l’étude, la conception et l’intégration de système d’informations. Il est financé par le Fonds européen de développement régional (FEDER²), le CHU de Besançon, l’université de Franche-Comté et APROGSYS.

Retrouvez sur France bleu la chronique « Made in Franche-Comté » de Jeremy Querenet : "L'intelligence artificielle dans le bloc opératoire"

1 : Franche-Comté Electronique Mécanique Thermique et Optique – Sciences et Technologies, UMR 6174 / Département d’informatique des systèmes complexes.

2 : Le projet MASSAI bénéficie du soutien financier du Fonds européen de développement régional à hauteur de 370 686 €. Le coût total du projet est de 637101 €.

Illustration Freepik.com

A lire aussi :

Venez visiter le Showroom de l’innovation
Actu générale - Recherche

Mai 2022

Venez visiter le Showroom de l’innovation

Le showroom de l’innovation se tiendra le 2 juin, au CHU de Besançon. C’est l’opportunité de découvrir des projets innovants pour la santé de demain.

En savoir plus

Avancée majeure dans la recherche contre le cancer du sein triple négatif
Actu générale - Recherche

Mai 2022

Avancée majeure dans la recherche contre le cancer du sein triple négatif

C’est une découverte qui pourrait avoir de grandes conséquences dans la lutte contre le cancer du sein triple négatif et par la suite contre d’autres cancers. Le laboratoire de l’université EPILAB vient d’isoler deux...

En savoir plus

Départ en retraite de Chantal Carroger, directrice générale du CHU
Actu générale

Mai 2022

Départ en retraite de Chantal Carroger, directrice générale du CHU

Après 7 années passées à la direction générale du CHU de Besançon, Chantal Carroger quittera ses fonctions le 23 mai prochain pour partir en retraite. L’intérim sera assuré par Emmanuel Luigi, actuel directeur général...

En savoir plus

La région Bourgogne - Franche-Comté finance 4 nouveaux projets de recherche
Actu générale - Recherche

Mai 2022

La région Bourgogne - Franche-Comté finance 4 nouveaux projets de recherche

Chaque année, la région Bourgogne - Franche-Comté finance des projets de recherche dans le cadre de son appel à projets Amorçage. Il s’agit ainsi de soutenir l’initiation de projets originaux et innovants sur de nouveaux...

En savoir plus

Signature d’un nouveau protocole de médecine légale
Actu générale

Mai 2022

Signature d’un nouveau protocole de médecine légale

Le nouveau protocole relatif à la mise en œuvre de la médecine légale sur le ressort de la cour d'appel de Besançon a été signé le 4 mai au CHU de Besançon par Nathalie Delpey-Corbaux, première présidente de la cour...

En savoir plus

Asthme et les allergies respiratoires : ouverture d'une nouvelle consultation
Actu générale

Mai 2022

Asthme et les allergies respiratoires : ouverture d'une nouvelle consultation

3 mai 2022 – Journée mondiale de l’asthme
Nez qui coule ? Yeux qui piquent ? Difficultés respiratoires ? Avec le retour des pollens, vous êtes peut-être victime de ces symptômes, liés à une allergie respiratoire ou à de...

En savoir plus

Pr Samuel Limat, élu président de la CMG du GHT Centre Franche-Comté, Dr Sylvain Gibey, vice-président
Actu générale

Avril 2022

Pr Samuel Limat, élu président de la CMG du GHT Centre Franche-Comté, Dr Sylvain Gibey, vice-président

La commission médicale de groupement (CMG) du Groupement hospitalier de territoire (GHT) Centre Franche-Comté s’est réunie pour élire son président et vice-président.
Ont été élus le Pr Samuel Limat, président et le Dr...

En savoir plus

Un hôpital virtuel de dermatologie consacré au psoriasis
Actu générale

Avril 2022

Un hôpital virtuel de dermatologie consacré au psoriasis

Le psoriasis est une maladie inflammatoire de la peau qui touche 2 à 3 % de la population française. Cette pathologie évolue de manière assez imprévisible, alternant des poussées d’intensité variable et des périodes de...

En savoir plus

SAUV Life, l’application qui aide à sauver des vies
Actu générale

Mars 2022

SAUV Life, l’application qui aide à sauver des vies

SAUV Life est une application gratuite, ouverte à tous, qui, en cas d’arrêt cardiaque, est déclenchée par le centre 15 pour géolocaliser des volontaires à proximité de la victime.Les citoyens sauveteurs vont ainsi pouvoir...

En savoir plus

Faire peau neuve grâce à la médecine régénératrice : le projet Tiss you
Actu générale - Recherche

Mars 2022

Faire peau neuve grâce à la médecine régénératrice : le projet Tiss you

La cicatrisation est un mécanisme complexe qui connaît des limites : certaines plaies aigues ou chroniques ne parviennent en effet pas à cicatriser naturellement. Elles occasionnent alors de vives douleurs et impactent la...

En savoir plus