Logo

Journée française de l’allergie : focus sur le nouveau centre d’allergologie du CHU

Journée française de l’allergie : focus sur le nouveau centre d’allergologie du CHU

Mars 2021

La prévalence des allergies a considérablement augmenté au cours des 20-30 dernières années dans les pays industrialisés : on estime aujourd’hui que 25 à 30 % de la population est concernée par une maladie allergique. Et si les allergies sont particulièrement fréquentes chez les enfants et les jeunes adultes, tout le monde peut en souffrir, avec des variations selon les pays et l’âge. Aujourd’hui, la prévalence de la dermatite atopique est évaluée à 15-20 %, celle de l’asthme à 7-10 %, celle de la rhino-conjonctivite allergique autour de 15-20 %. La prévalence des allergies alimentaires oscillerait entre 2 % chez l’adulte et 5 % chez les enfants.

L’allergologie est devenue une discipline médicale à part entière depuis 2017. Fort de ce constat et au regard de l’augmentation des besoins de prise en charge nécessitant l’expertise de plusieurs spécialités, le CHU de Besançon a entériné en 2020 la création d’un centre d’allergologie, en appui de la médecine de ville, axé sur la pluridisciplinarité : dermatologie, pédiatrie, pneumologie, ORL, pharmacie et diététique.

A l’occasion de la journée française de l’allergie le 16 mars, le CHU souhaite faire un focus sur l’offre de soins de son centre d’allergologie transversal, après une première année de fonctionnement.
 
Améliorer l’accès au diagnostic et aux soins

Le centre d’allergologie du CHU s’adresse à tous les patients, adultes et enfants, sur recommandation de leur médecin traitant ou d’un médecin spécialiste, quels que soient le type, les symptômes et la gravité de leur allergie. Les compétences des équipes, médecins experts, professionnels paramédicaux et assistants médico-administratifs, y sont regroupées pour prendre en charge tout type d’allergie : alimentaire, cutanée, respiratoire, médicamenteuse, venin d’hyménoptères…

L’objectif principal du centre est de faciliter le parcours de soins du patient avec un meilleur accès au diagnostic puis à une offre de soins adaptée, à l’hôpital ou en ambulatoire. 

Pour affirmer le diagnostic allergique, tous types de tests sont utilisés au sein du centre : patch-tests, prick-tests, photoépidermo-tests, intradermoréactions et tests de provocation (exploration des eczémas de contact, des réactions médicamenteuses, des rhinites, de l’asthme, des allergies alimentaires et des allergies aux venins d’hyménoptères). 

Dans le cadre des traitements de l’allergie, des immunothérapies ou désensibilisations spécifiques y sont initiées ainsi que des inductions de tolérance. 

Un accompagnement personnalisé est apporté aux patients lors de séances spécifiques pour réaliser l’éviction des allergènes en cause dans leurs symptômes et l’auto-administration des traitements symptomatiques contenus dans leur trousse d’urgence.

Faciliter l’orientation par la médecine de ville

Une ligne téléphonique dédiée a été créée pour simplifier la prise de RDV et l’orientation par les médecins de ville selon la nature du besoin et le parcours de soins du patient. Ce numéro unique d’appel est opérationnel en semaine de 8h30 à 12h et de 14h à 16h30 :

>> 03 81 21 81 08
 
Assurer une prise en charge de pointe des maladies rares et des maladies respiratoires

Deux centres de compétences maladies rares sont rattachés au centre d’allergologie du CHU : celui des angioedèmes bradykiniques et celui des mastocytoses. Il s’agit de pathologies héréditaires rares nécessitant une prise en charge spécifique avec la mise en place d’une éducation thérapeutique adaptée.  En parfaite coordination avec le centre d’allergologie, le service de pneumologie continue d’assurer la prise en charge des patients atteints de maladies respiratoires allergiques de l’adulte.
 
Renforcement du rôle des allergologues dans la vaccination Covid 

Depuis le lancement de la vaccination contre la Covid début janvier 2021, les allergologues du centre ont été sollicités pour l’élaboration des protocoles sur les réactions aux vaccins.  Ils apportent également leur expertise quotidiennement sur la conduite à tenir pour la vaccination Covid chez les personnes allergiques.
 
Premier bilan : une forte activité

Avec une prévalence de l’allergie en nette augmentation depuis 30 ans, de nouveaux allergènes ont également émergé ces dernières années en particulier dans les domaines alimentaires et cosmétiques.   Pour sa première année de fonctionnement, et malgré la crise sanitaire, le centre d’allergologie du CHU a enregistré une forte activité : 3 200 patients ont bénéficié d’une exploration allergologique.

 

 

A lire aussi :

Projet SAIAD : point d’étape
Actu générale - Recherche

Novembre 2022

Projet SAIAD : point d’étape

Le néphroblastome, également appelé tumeur de Wilms, est la tumeur rénale maligne la plus fréquente de l’enfant. En France, cette tumeur représente environ 8 % des cancers pédiatriques, soit environ une centaine de...

En savoir plus

Stand d’information sur la dénutrition
Actu générale

Novembre 2022

Stand d’information sur la dénutrition

Dans le cadre de la semaine nationale de la dénutrition qui se tient du 18 au 25 novembre, le service diététique et le Comité de liaison alimentation-nutrition (CLAN) vous informent, le 24 novembre dans le hall de...

En savoir plus

Mois sans tabac : rencontrez notre infirmière tabacologue
Actu générale

Mois sans tabac : rencontrez notre infirmière tabacologue

Vous souhaitez diminuer votre consommation, arrêter de fumer ou simplement vous renseigner ?

Dans le cadre de la campagne Mois sans tabac, Aline Morin, infirmière d’aide au sevrage tabagique dans le service de pneumologie...

En savoir plus

Semaine de la sécurité des patients au CHU du 21 au 25 novembre
Actu générale

Novembre 2022

Semaine de la sécurité des patients au CHU du 21 au 25 novembre

La nouvelle édition de la semaine de la sécurité des patients, qui se déroule du 21 au 25 novembre, a pour thème national « Evénements indésirables associés aux soins (EIAS) : les déclarer, les gérer pour progresser ». ...

En savoir plus

Infections HPV : protégeons et vaccinons nos adolescents
Actu générale

Novembre 2022

Infections HPV : protégeons et vaccinons nos adolescents

La journée mondiale de lutte contre le cancer du col de l’utérus du 17 novembre est l’occasion pour les acteurs de santé de Bourgogne-Franche-Comté de rappeler l’importance de la vaccination contre les infections à...

En savoir plus

Comment optimiser le recours aux soins palliatifs en cardiologie ?
Actu générale - Recherche

Novembre 2022

Comment optimiser le recours aux soins palliatifs en cardiologie ?

Certaines pathologies cardiaques, et tout particulièrement l’insuffisance cardiaque, se caractérisent par un déclin progressif du patient après une trajectoire alternant des phases de décompensation aigues et des phases...

En savoir plus

Journée mondiale des tumeurs neuroendocrines
Actu générale

Novembre 2022

Journée mondiale des tumeurs neuroendocrines

Les tumeurs neuroendocrines (TNE) sont un groupe de tumeurs rares qui se développent dans les cellules du système neuroendocrinien, présentes dans les organes du corps humain. Le poumon, le pancréas et l’intestin grêle...

En savoir plus

Hacking Health Besançon : retour en images
Actu générale - Recherche

Novembre 2022

Hacking Health Besançon : retour en images

La 6e édition du Hacking Health Besançon s’est terminée le 16 octobre. Retour en images sur cette édition détonante !

En savoir plus

Le CHU de Besançon déploie la radiothérapie stéréotaxique
Actu générale

Octobre 2022

Le CHU de Besançon déploie la radiothérapie stéréotaxique

Depuis le 17 octobre 2022, les patients du CHU de Besançon peuvent désormais être traités par radiothérapie stéréotaxique. Une nouvelle technique qui élargit l’offre de soins proposée par le CHU et qui améliore la qualité...

En savoir plus

Et les lauréats sont...
Actu générale - Recherche

Octobre 2022

Et les lauréats sont...

Il y a tout juste 15 ans, le CHU de Besançon lançait son premier appel à projets interne de recherche, financé sur fonds propres : l’API 3A, renouvelé tous les ans. Depuis ce début d’année, le CHU finance également un...

En savoir plus