Logo

Infections HPV : protégeons et vaccinons nos adolescents

Infections HPV : protégeons et vaccinons nos adolescents

Novembre 2022

La journée mondiale de lutte contre le cancer du col de l’utérus du 17 novembre est l’occasion pour les acteurs de santé de Bourgogne-Franche-Comté de rappeler l’importance de la vaccination contre les infections à papillomavirus humains (HPV). Les infections à papillomavirus humains (HPV) sont extrêmement fréquentes, touchant près de 80% des personnes sexuellement actives au cours de leur vie. Elles infectent à la fois les femmes et les hommes. Les HPV peuvent aussi être transmis par contact indirect.

Dans la plupart des cas, l’infection est transitoire mais certains HPV persistent et provoquent des lésions précancéreuses puis des cancers. Plusieurs types de cancers peuvent être associés aux HPV (col de l’utérus, anus, vulve, vagin, pénis, cavité buccale et gorge). Les HPV sont responsables de quasi 100% des cancers du col de l’utérus et près de 90% des cancers de l’anus, et sont aussi responsables de lésions bénignes (verrues génitales). En France, près de 7 000 cas de cancers par an sont liés aux HPV, dont 1/3 chez les hommes. Les verrues génitales (condylomes) touchent 100 000 personnes par an dans les deux sexes.

Pourtant, un vaccin existe pour combattre l’infection HPV et se prémunir des lésions, destiné aux filles et aux garçons. Actuellement en France, la couverture vaccinale avec un schéma complet chez les filles âgées de 16 ans est de seulement de 34,7%, et de 6% chez les garçons. La vaccination des garçons protège indirectement les jeunes filles et assure une protection directe des garçons contre les verrues génitales et certains cancers. Il y a donc urgence à vacciner nos adolescents. La journée internationale de lutte contre le cancer du col de l’utérus du 17 novembre est l’occasion pour les acteurs de santé de Bourgogne-Franche-Comté de rappeler l’importance de la vaccination contre les HPV.

Une vaccination très efficace

  • Dans les pays où la couverture vaccinale est élevée (Australie, Grande-Bretagne), on constate une réduction de l’infection HPV de plus de 90% (chez les jeunes filles de 18 à 24 ans).
  • Elle diminue le risque de verrues génitales (condylomes) non seulement chez les filles mais aussi chez les garçons.
  • Elle protège contre les lésions précancéreuses et cancéreuses dues aux HPV.
  • Une récente étude d’efficacité a montré une réduction de 88% des cancers du col de l’utérus chez les jeunes filles vaccinées avant l’âge de 17 ans.
  • L’OMS vise à éliminer le cancer du col de l’utérus avant la fin du siècle, à condition notamment d’atteindre une couverture vaccinale de 90% chez les jeunes filles.

Une vaccination sûre

Après 16 ans d’utilisation, les données en faveur de la sécurité d’utilisation et de la tolérance du vaccin sont robustes. Il n’existe notamment aucun argument scientifique en faveur d’une quelconque implication du vaccin dans des maladies auto-immunes.

Une vaccination remboursée

La vaccination est prise en charge par l’Assurance maladie à hauteur de 65% pour :

  • les filles et les garçons, à partir de 11 et jusqu’à 19 ans révolus
  • les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes, jusqu’à 26 ans
  • les patients immunodéprimés


La vaccination peut être réalisée par un médecin, un pharmacien, une sage-femme, un infirmier. Demandez conseil à votre médecin traitant.

LA VACCINATION EST UNE CHANCE, SAISISSONS-LA !

 

A lire aussi :

"Prostate tour" le 1er décembre au CHU
Actu générale

"Prostate tour" le 1er décembre au CHU

Dans le cadre Movember, mois dédié à la lutte contre les cancers masculins, le CHU accueillera le "bus Janssen et sa prostate géante" le jeudi 1er décembre de 10h à 17h.

En savoir plus

Projet SAIAD : point d’étape
Actu générale - Recherche

Novembre 2022

Projet SAIAD : point d’étape

Le néphroblastome, également appelé tumeur de Wilms, est la tumeur rénale maligne la plus fréquente de l’enfant. En France, cette tumeur représente environ 8 % des cancers pédiatriques, soit environ une centaine de...

En savoir plus

Stand d’information sur la dénutrition
Actu générale

Novembre 2022

Stand d’information sur la dénutrition

Dans le cadre de la semaine nationale de la dénutrition qui se tient du 18 au 25 novembre, le service diététique et le Comité de liaison alimentation-nutrition (CLAN) vous informent, le 24 novembre dans le hall de...

En savoir plus

Mois sans tabac : rencontrez notre infirmière tabacologue
Actu générale

Mois sans tabac : rencontrez notre infirmière tabacologue

Vous souhaitez diminuer votre consommation, arrêter de fumer ou simplement vous renseigner ?

Dans le cadre de la campagne Mois sans tabac, Aline Morin, infirmière d’aide au sevrage tabagique dans le service de pneumologie...

En savoir plus

Semaine de la sécurité des patients au CHU du 21 au 25 novembre
Actu générale

Novembre 2022

Semaine de la sécurité des patients au CHU du 21 au 25 novembre

La nouvelle édition de la semaine de la sécurité des patients, qui se déroule du 21 au 25 novembre, a pour thème national « Evénements indésirables associés aux soins (EIAS) : les déclarer, les gérer pour progresser ». ...

En savoir plus

Comment optimiser le recours aux soins palliatifs en cardiologie ?
Actu générale - Recherche

Novembre 2022

Comment optimiser le recours aux soins palliatifs en cardiologie ?

Certaines pathologies cardiaques, et tout particulièrement l’insuffisance cardiaque, se caractérisent par un déclin progressif du patient après une trajectoire alternant des phases de décompensation aigues et des phases...

En savoir plus

Journée mondiale des tumeurs neuroendocrines
Actu générale

Novembre 2022

Journée mondiale des tumeurs neuroendocrines

Les tumeurs neuroendocrines (TNE) sont un groupe de tumeurs rares qui se développent dans les cellules du système neuroendocrinien, présentes dans les organes du corps humain. Le poumon, le pancréas et l’intestin grêle...

En savoir plus

Hacking Health Besançon : retour en images
Actu générale - Recherche

Novembre 2022

Hacking Health Besançon : retour en images

La 6e édition du Hacking Health Besançon s’est terminée le 16 octobre. Retour en images sur cette édition détonante !

En savoir plus

Le CHU de Besançon déploie la radiothérapie stéréotaxique
Actu générale

Octobre 2022

Le CHU de Besançon déploie la radiothérapie stéréotaxique

Depuis le 17 octobre 2022, les patients du CHU de Besançon peuvent désormais être traités par radiothérapie stéréotaxique. Une nouvelle technique qui élargit l’offre de soins proposée par le CHU et qui améliore la qualité...

En savoir plus

Et les lauréats sont...
Actu générale - Recherche

Octobre 2022

Et les lauréats sont...

Il y a tout juste 15 ans, le CHU de Besançon lançait son premier appel à projets interne de recherche, financé sur fonds propres : l’API 3A, renouvelé tous les ans. Depuis ce début d’année, le CHU finance également un...

En savoir plus