Logo

Impression 3D médicale : la plateforme pluridisciplinaire I3DM souffle sa première bougie

Impression 3D médicale : la plateforme pluridisciplinaire I3DM souffle sa première bougie

Février 2021

Début 2020, le Pôle Investigation et Innovation Chirurgicales du CHU de Besançon s’est doté d’un outil innovant : une plateforme médicale de modélisation, de planification et d’impression 3D. Petite révolution pour les chirurgiens du CHU, l’établissement est l’un des premiers hôpitaux français à avoir mis en place ce type de structuration. Cette plateforme pluridisciplinaire répond à un double objectif : anticiper et préparer les interventions chirurgicales et optimiser la prise en charge des patients.

La plateforme I3DM permet en effet de réaliser :

  • des modèles anatomiques virtuels à partir d’images radiologiques segmentées ;
  • des planifications opératoires virtuelles issues des modèles anatomiques précédemment obtenus ;
  • des impressions d’objets 3D (modèles anatomiques, prototypes de dispositifs médicaux…).


Une plateforme hospitalière pluridisciplinaire

L’impression 3D s’applique à de nombreux domaines médicaux. Au CHU de Besançon, elle concerne principalement la chirurgie cancérologique pédiatrique, la chirurgie malformative pédiatrique, la chirurgie orthopédique et traumatologique, la chirurgie maxillo-faciale et stomatologique, la neurochirurgie. Elle tend à s’ouvrir progressivement à toutes les disciplines médicales de l’établissement.
 

Chirurgien / patient : le duo gagnant

La qualité de la communication entre le patient et le chirurgien repose beaucoup sur les explications visuelles. Grâce à cette technologie, le chirurgien peut présenter au patient un objet anatomique réaliste ou un prototype de dispositif implantable, facilitant la compréhension et la visualisation de l’intervention qui lui est proposée. Ces outils permettent également au chirurgien d’opérer « virtuellement » le patient en amont, de visualiser les différentes étapes de l’intervention, de modifier le planning opératoire le cas échéant et d’avoir une meilleure prédictibilité et une plus grande précision du geste chirurgical. Le confort opératoire du patient est ainsi amélioré : diminution du temps de l’intervention et de l’anesthésie, moins de saignements, réduction du risque d’infection.
 

Un projet « home-made »

Devant l’augmentation de l’utilisation de la technologie de l’impression 3D dans de nombreuses disciplines médicales, le CHU de Besançon a fait le choix d’une plateforme développée et opérationnelle dans ses murs préférablement à une sous-traitance. Le principe était de pouvoir centraliser les demandes au sein d’une seule et même structure et de mettre à disposition rapidement des services, des outils performants tout en simplifiant les démarches pour les cliniciens du CHU.


Des équipements et des compétences sur mesure pour répondre à toutes les demandes

La plateforme I3DM est équipée d’une salle informatique dédiée avec des logiciels professionnels spécifiques répondant à la réglementation européenne en matière d’impression 3D médicale et de 7 imprimantes de dernière génération. La plateforme d’impression 3D médicale du CHU fait appel à deux technologies :

  • la stéréolithographie : les couches de matériaux liquides (résine) sont solidifiées grâce à un laser ;
  • le dépôt de matière fondue : un fil de matière est déposé sur la plateforme et se solidifie au contact de l’air.

En plus des compétences médicales, biomédicales, paramédicales et informatiques des personnels de l’établissement, un ingénieur clinique spécialisé (société ENNOIA) a été recruté pour accompagner le projet puis animer la plateforme.
 

Un nouveau terrain d’enseignement et de recherche

Véritable outil universitaire de pointe, l’un des autres atouts de la plateforme est de s’ouvrir au domaine de la recherche en proposant d’accueillir des étudiants souhaitant réaliser un travail de recherche à application médicale autour de cette technologie. C’est notamment dans ce cadre que le CHU travaille en étroite collaboration avec le Laboratoire de Nanotechnologie, Imagerie, Thérapeutique (LNIT - EA 4662) et l'Institut Supérieur d'Ingénieurs de Franche-Comté (ISIFC) de l’Université de Franche-Comté. Pour faire écho à cette structure innovante du CHU, un Diplôme Universitaire dédié à l’impression 3D en chirurgie (DU I3DC) a également été créé au sein de l’UFR Santé de Besançon accueillant pour sa première année une quinzaine d’étudiants venant de toute la France.


Découvrez la plateforme I3DM en vidéo sur la chaîne YouTube du CHU
NB : la quasi-totalité de la vidéo a été tournée début 2020, juste avant la crise sanitaire Covid-19
 

A lire aussi :

Projet SAIAD : point d’étape
Actu générale - Recherche

Novembre 2022

Projet SAIAD : point d’étape

Le néphroblastome, également appelé tumeur de Wilms, est la tumeur rénale maligne la plus fréquente de l’enfant. En France, cette tumeur représente environ 8 % des cancers pédiatriques, soit environ une centaine de...

En savoir plus

Stand d’information sur la dénutrition
Actu générale

Novembre 2022

Stand d’information sur la dénutrition

Dans le cadre de la semaine nationale de la dénutrition qui se tient du 18 au 25 novembre, le service diététique et le Comité de liaison alimentation-nutrition (CLAN) vous informent, le 24 novembre dans le hall de...

En savoir plus

Mois sans tabac : rencontrez notre infirmière tabacologue
Actu générale

Mois sans tabac : rencontrez notre infirmière tabacologue

Vous souhaitez diminuer votre consommation, arrêter de fumer ou simplement vous renseigner ?

Dans le cadre de la campagne Mois sans tabac, Aline Morin, infirmière d’aide au sevrage tabagique dans le service de pneumologie...

En savoir plus

Semaine de la sécurité des patients au CHU du 21 au 25 novembre
Actu générale

Novembre 2022

Semaine de la sécurité des patients au CHU du 21 au 25 novembre

La nouvelle édition de la semaine de la sécurité des patients, qui se déroule du 21 au 25 novembre, a pour thème national « Evénements indésirables associés aux soins (EIAS) : les déclarer, les gérer pour progresser ». ...

En savoir plus

Infections HPV : protégeons et vaccinons nos adolescents
Actu générale

Novembre 2022

Infections HPV : protégeons et vaccinons nos adolescents

La journée mondiale de lutte contre le cancer du col de l’utérus du 17 novembre est l’occasion pour les acteurs de santé de Bourgogne-Franche-Comté de rappeler l’importance de la vaccination contre les infections à...

En savoir plus

Comment optimiser le recours aux soins palliatifs en cardiologie ?
Actu générale - Recherche

Novembre 2022

Comment optimiser le recours aux soins palliatifs en cardiologie ?

Certaines pathologies cardiaques, et tout particulièrement l’insuffisance cardiaque, se caractérisent par un déclin progressif du patient après une trajectoire alternant des phases de décompensation aigues et des phases...

En savoir plus

Journée mondiale des tumeurs neuroendocrines
Actu générale

Novembre 2022

Journée mondiale des tumeurs neuroendocrines

Les tumeurs neuroendocrines (TNE) sont un groupe de tumeurs rares qui se développent dans les cellules du système neuroendocrinien, présentes dans les organes du corps humain. Le poumon, le pancréas et l’intestin grêle...

En savoir plus

Hacking Health Besançon : retour en images
Actu générale - Recherche

Novembre 2022

Hacking Health Besançon : retour en images

La 6e édition du Hacking Health Besançon s’est terminée le 16 octobre. Retour en images sur cette édition détonante !

En savoir plus

Le CHU de Besançon déploie la radiothérapie stéréotaxique
Actu générale

Octobre 2022

Le CHU de Besançon déploie la radiothérapie stéréotaxique

Depuis le 17 octobre 2022, les patients du CHU de Besançon peuvent désormais être traités par radiothérapie stéréotaxique. Une nouvelle technique qui élargit l’offre de soins proposée par le CHU et qui améliore la qualité...

En savoir plus

Et les lauréats sont...
Actu générale - Recherche

Octobre 2022

Et les lauréats sont...

Il y a tout juste 15 ans, le CHU de Besançon lançait son premier appel à projets interne de recherche, financé sur fonds propres : l’API 3A, renouvelé tous les ans. Depuis ce début d’année, le CHU finance également un...

En savoir plus