maladies inflammatoires des articulations (« arthrite »), dont on ne connait pas la cause (« idiopathique») et qui atteint les enfants avant l’âge de 16 ans (« juvénile»). En France, environ 5 000 enfants souffrent d’arthrite juvénile idiopathique (AJI).



" />

Logo

Focus sur le projet « Athletique »

Focus sur le projet « Athletique »

Juin 2021

Il y a 10 ans, le 23 juin 2011, l'UPFR1 des Sports et l’UFR Santé de l'Université de Franche-Comté signaient la convention instituant la Plateforme Exercice Performance Santé Innovation (PEPSI). Cette plateforme technique et scientifique permet d’expérimenter et d’innover dans le domaine de la santé et de la performance sportive. Le CHU de Besançon recourt à cette plateforme dans le cadre de plusieurs projets de recherche. C’est le cas du projet « Athletique » qui porte sur un groupe de sept maladies inflammatoires des articulations (« arthrite »), dont on ne connait pas la cause (« idiopathique») et qui atteint les enfants avant l’âge de 16 ans (« juvénile»). En France, environ 5 000 enfants souffrent d’arthrite juvénile idiopathique (AJI).

L’AJI est la cause la plus fréquente de rhumatisme chez l'enfant dans les pays développés et peut entraîner à court ou moyen terme un handicap moteur. Les symptômes comprennent un gonflement, une douleur et une raideur des articulations, une fatigue ainsi qu’une faiblesse et atrophie musculaire à l’origine d’une mobilité réduite empêchant certaines activités de la vie quotidienne.

Pour prévenir et limiter ces symptômes, la pratique d’activité physique est largement recommandée à raison de 60 minutes par jour, mais encore insuffisamment répandue. Il n’existe pas de recommandations précises définies pour les enfants. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour définir la nature de l'activité physique qui confèrerait des avantages pour la santé sans exacerber le stress inflammatoire sous-jacent associé à la pathologie.

C’est l’objectif de l’étude ATHLETIQUE conduite par le service de médecine pédiatrique du CHU de Besançon, qui vise ainsi à évaluer l’intérêt d’un programme d’activité physique adaptée (APA) chez l’enfant et à obtenir des données d’efficacité et de sécurité de cette pratique. Si l’objectif principal est d’évaluer le gain potentiel d’un programme d’entraînement physique adapté sur l’activité de la maladie, d’autres impacts positifs sont attendus en termes de condition physique, maîtrise du poids, qualité de vie, force musculaire, douleur et capacités fonctionnelles.

Vingt-huit jeunes patients suivis au CHU de Besançon et à l’Hôpital Nord Franche-Comté bénéficieront d’un programme d’APA pendant 12 semaines, à raison de 2 séances par semaine. Au programme, renforcement musculaire, exercices d’équilibre (proprioception) et endurance. Les séances seront pour moitié supervisées par un professeur en APA de la plateforme EPSI. Les autres séances devront être réalisées par l’enfant seul, les chercheurs espèrent en effet que la participation à ce programme pourrait constituer un déclencheur pour un engagement pérenne dans la pratique sportive en autonomie.

Les résultats de ces travaux de recherche pourraient à terme permettre de définir des recommandations en matière d'exercice physique pour tous les patients atteints d’arthrite juvénile idiopathique.

Titre de l’étude : Intérêt d’un programme d’AcTivité pHysique adaptée (APA) chez Les patiEnts atteints d’arThrite juvénIle idiopathiQUE : étude de faisabilité et d’efficacité préliminaire.
Finacement CHU de Besançon (API3A 2020).

Investigateur principal : Dr Claire BALLOT-SCHMIT, médecine pédiatrique, avec le concours du centre d’investigation clinique Inserm CIC 1431 du CHU de Besançon.

 

Infos plus

Localisée à moins de 500 mètres du CHU de Besançon, la plateforme EPSI dispose d’une surface de près de 200 mètres carré comprenant :

  • un bassin permettant d’évaluer les effets de l’immersion au repos ou en exercice à différentes profondeurs et températures
  • un tapis de grande dimension permettant d’évaluer différentes motricités (fauteuil roulant, course à pied, vélo, ski à roulettes…)
  • trois pièces spécifiquement dédiées à l’évaluation (cardiorespiratoire, neuromusculaire, biomécanique...) que ce soit au repos ou à l’exercice, sur différents ergomètres (cycloergomètre, ergomètre adapté pour les fauteuils roulants…).

Au-delà de ces équipements fixes, une grande part du matériel d'évaluation est facilement transportable afin de réaliser des études en extérieur, mais aussi dans des services de soins ou même en au bloc opératoire (en écologie).

 

1 : UPFR : Unité de promotion, de formation et de recherche des sports

A lire aussi :

Inauguration du nouvel HéliSMUR
Actu générale

Octobre 2022

Inauguration du nouvel HéliSMUR

Le nouvel HéliSMUR du CHU a été inauguré le mercredi 5 octobre. Grâce à l’engagement de l’Agence régionale de santé Bourgogne Franche-Comté, au travail des équipes du CHU et à la collaboration de la société Mont Blanc...

En savoir plus

Octobre rose au CHU : tou·te·s mobilisé·e·s contre le cancer du sein
Actu générale

Octobre

Octobre rose au CHU : tou·te·s mobilisé·e·s contre le cancer du sein

Octobre rose est le mois de sensibilisation à la lutte contre le cancer du sein. Le CHU se mobilise aux côtés de ses équipes avec l’organisation de nombreuses actions qui viendront rythmer tout le mois d’octobre. Le...

En savoir plus

Spondyloarthrites : webconférence mercredi 12 octobre
Actu générale

Septembre 2022

Spondyloarthrites : webconférence mercredi 12 octobre

A l’occasion de la journée mondiale des rhumatismes inflammatoires, la webconférence Spondyloarthrites, parlons-en ! sera animée le mercredi 12 octobre de 18h30 à 19h15 le Pr Daniel Wendling, rhumatologue au CHU de...

En savoir plus

Semaine européenne du développement durable : focus sur un projet conduit au CHU
Actu générale

Septembre 2022

Semaine européenne du développement durable : focus sur un projet conduit au CHU

92 000 litres d’eau, 743 m3 de gaz et 6 300 kWh d’électricité économisés en 6 mois : cette diminution de consommation de ressources est celle constatée au CHU de Besançon, début 2020, à l’issue d’un projet mené au titre de...

En savoir plus

L’Échinococcose alvéolaire, quésaco ?
Actu générale

Septembre 2022

L’Échinococcose alvéolaire, quésaco ?

Très présente dans l’Est de la France, cette maladie appelée communément « la maladie du renard » reste encore bien méconnue du grand public.

En savoir plus

Cancer de la prostate : Messieurs, à vos abdos !
Actu générale - Recherche

Septembre 2022

Cancer de la prostate : Messieurs, à vos abdos !

Le cancer de la prostate est le premier cancer masculin, il tue environ 9000 personnes par an. Le traitement de référence, lorsqu'il n'y a pas de métastase, consiste à ôter la prostate et les vésicules séminales. C'est-ce...

En savoir plus

Septembre turquoise
Actu générale

Septembre 2022

Septembre turquoise

Septembre Turquoise est le mois de sensibilisation à la lutte contre les cancers gynécologiques.

En savoir plus

L'imagerie du CHU à la pointe des technologies innovantes avec le renouvellement de l'IRM 3T
Actu générale

Septembre 2022

L'imagerie du CHU à la pointe des technologies innovantes avec le renouvellement de l'IRM 3T

Le plateau technique d’imagerie du CHU est composé de deux IRM : une IRM 1,5 Tesla et une IRM 3 Tesla. Pour maintenir son haut niveau de performance, le CHU vient de renouveler son IRM 3T avec le choix d’un appareil de...

En savoir plus

Vers une prise en charge robotisée des infarctus cérébraux
Actu générale - Recherche

Septembre 2022

Vers une prise en charge robotisée des infarctus cérébraux

Les infarctus cérébraux constituent la première cause d’invalidité dans le monde, notamment en raison du délai de prise en charge des patients éloignés des centres proposant des procédures de neuroradiologie...

En savoir plus

Prévenir la mort inattendue du nourrisson et comprendre le sommeil de l'enfant
Actu générale

Septembre 2022

Prévenir la mort inattendue du nourrisson et comprendre le sommeil de l'enfant

A l’occasion de la semaine nationale de prévention de la mort inattendue du nourrisson (MIN), le Centre de référence de la MIN et les équipes de la maternité du CHU de Besançon renouvellent leur journée annuelle de...

En savoir plus