Logo

Deux médecins du CHU lauréats de la bourse de recherche de l’association Le Don du souffle

Deux médecins du CHU lauréats de la bourse de recherche de l’association Le Don du souffle

Juin 2021

Chaque année depuis 2010, l'association Le Don du Souffle offre une bourse destinée à financer des projets de recherche dans ses domaines d'intérêts : pathologies aiguës ou chroniques, maintien à domicile, interfaces ville-hôpital, qualité des soins.

Son Comité d'étude et de réflexion scientifique et médicale (CERSM), présidé par le Professeur Georges Mantion, a attribué la bourse de recherche 2020 ce mercredi 23 juin à deux médecins du CHU de Besançon : les docteurs Lucie Salomon du Mont et Guillaume Eberst. Voici les projets récompensés.

 

Docteur Lucie Salomon du Mont : « Comportement au long terme des endoprothèses pour anévrisme de l’aorte abdominale sous rénale»

Les anévrysmes de l’aorte abdominale sous rénale représentent une pathologie grave et fréquente imposant une prise en charge chirurgicale prophylactique. Actuellement la technique la plus utilisée est le traitement endovasculaire par endoprothèses (EVAR). En effet, par rapport au traitement historique en chirurgie ouverte, le traitement endovasculaire entraine une baisse de la morbimortalité à court terme et une baisse des durées d’hospitalisation. Par contre, en raison des complications spécifiques aux EVAR, les réinterventions sur le long terme sont plus fréquentes. Ces complications sont en partie liées au comportement des EVAR après leur implantation : la partie intermédiaire (le corps) de l’EVAR peut présenter un déplacement avec des mouvements latéraux au cours du suivi. Ces mouvements latéraux seraient un indicateur d’instabilité. D’autre part, la courbure du corps de l’endoprothèse aurait un rôle sur les forces de déplacement de l’endoprothèse : plus la courbure est importante, plus les forces de déplacement augmenteraient. Le but de cette étude est d'évaluer l’impact du déplacement latéral du corps principal de l’EVAR sur le taux de réintervention après traitement d’un anévrysme de l’aorte abdominale sous rénale.

 

Docteur Guillaume Eberst : « Devenir à moyen et à long terme des patients infectés par le SARS-COV-2 et pris en charge au CHU de Besançon : recherche et caractérisation de séquelles pulmonaires »

Le projet COV-RECUP a vu le jour en avril 2020 au sein du service de pneumologie, dans le but de rechercher les séquelles à moyen et long terme des patients ayant survécu à une forme sévère d’infection à Covid-19. Cette étude est le fruit d’une collaboration entre l’équipe de pneumologie et les services de réanimation, de radiologie, de maladies infectieuses, de médecine physique et réadaptation et l’unité de méthodologie et de qualité de vie en cancérologie. Ce projet propose un suivi à 3, 6 puis 12 mois après l’infection à SARS-COV-2 avec des explorations pneumologiques et neuropsychologiques afin de dépister les séquelles et de proposer un traitement adapté.

Les 85 patients inclus dans l’étude suite à la première vague ont déjà réalisé les 3 visites de suivi à 3, 6 et 12 mois. Les données montrent qu’il existe un certain nombres d’anomalies persistantes à 3 mois tels qu’une fatigue importante, la présence d’un essoufflement, un scanner thoracique anormal chez 96% des patients avec parfois des lésions de fibrose pulmonaire, et le transfert de l’oxygène entre le poumon et le sang se fait de façon anormale chez près de 50% des patients. Les données fonctionnelles et physiologiques s’améliorent les mois suivants avec une diminution de l’essoufflement, une augmentation de la distance parcourue au test de marche et seulement 8 patients présentent encore à 12 mois des anomalies de transfert de l’oxygène. Par ailleurs, la qualité de vie des patients a été faiblement impactée, certainement par la mise en place d’un soutien psychologique dès la sortie de réanimation. 

Les patients qui présentent encore des séquelles pulmonaires à 12 mois se sont vu proposer un suivi annuel afin de poursuivre une prise en charge adaptée à leur pathologie.

Pour voir la vidéo « Profession chercheur » de décembre 2020 sur ce thème : https://www.youtube.com/watch?v=0izCLYMHiV0

 

Félicitations aux lauréats !

A lire aussi :

Avancée majeure dans la recherche contre le cancer du sein triple négatif
Actu générale - Recherche

Mai 2022

Avancée majeure dans la recherche contre le cancer du sein triple négatif

C’est une découverte qui pourrait avoir de grandes conséquences dans la lutte contre le cancer du sein triple négatif et par la suite contre d’autres cancers. Le laboratoire de l’université EPILAB vient d’isoler deux...

En savoir plus

Départ en retraite de Chantal Carroger, directrice générale du CHU
Actu générale

Mai 2022

Départ en retraite de Chantal Carroger, directrice générale du CHU

Après 7 années passées à la direction générale du CHU de Besançon, Chantal Carroger quittera ses fonctions le 23 mai prochain pour partir en retraite. L’intérim sera assuré par Emmanuel Luigi, actuel directeur général...

En savoir plus

La région Bourgogne - Franche-Comté finance 4 nouveaux projets de recherche
Actu générale - Recherche

Mai 2022

La région Bourgogne - Franche-Comté finance 4 nouveaux projets de recherche

Chaque année, la région Bourgogne - Franche-Comté finance des projets de recherche dans le cadre de son appel à projets Amorçage. Il s’agit ainsi de soutenir l’initiation de projets originaux et innovants sur de nouveaux...

En savoir plus

Signature d’un nouveau protocole de médecine légale
Actu générale

Mai 2022

Signature d’un nouveau protocole de médecine légale

Le nouveau protocole relatif à la mise en œuvre de la médecine légale sur le ressort de la cour d'appel de Besançon a été signé le 4 mai au CHU de Besançon par Nathalie Delpey-Corbaux, première présidente de la cour...

En savoir plus

Asthme et les allergies respiratoires : ouverture d'une nouvelle consultation
Actu générale

Mai 2022

Asthme et les allergies respiratoires : ouverture d'une nouvelle consultation

3 mai 2022 – Journée mondiale de l’asthme
Nez qui coule ? Yeux qui piquent ? Difficultés respiratoires ? Avec le retour des pollens, vous êtes peut-être victime de ces symptômes, liés à une allergie respiratoire ou à de...

En savoir plus

Pr Samuel Limat, élu président de la CMG du GHT Centre Franche-Comté, Dr Sylvain Gibey, vice-président
Actu générale

Avril 2022

Pr Samuel Limat, élu président de la CMG du GHT Centre Franche-Comté, Dr Sylvain Gibey, vice-président

La commission médicale de groupement (CMG) du Groupement hospitalier de territoire (GHT) Centre Franche-Comté s’est réunie pour élire son président et vice-président.
Ont été élus le Pr Samuel Limat, président et le Dr...

En savoir plus

Un hôpital virtuel de dermatologie consacré au psoriasis
Actu générale

Avril 2022

Un hôpital virtuel de dermatologie consacré au psoriasis

Le psoriasis est une maladie inflammatoire de la peau qui touche 2 à 3 % de la population française. Cette pathologie évolue de manière assez imprévisible, alternant des poussées d’intensité variable et des périodes de...

En savoir plus

SAUV Life, l’application qui aide à sauver des vies
Actu générale

Mars 2022

SAUV Life, l’application qui aide à sauver des vies

SAUV Life est une application gratuite, ouverte à tous, qui, en cas d’arrêt cardiaque, est déclenchée par le centre 15 pour géolocaliser des volontaires à proximité de la victime.Les citoyens sauveteurs vont ainsi pouvoir...

En savoir plus

Faire peau neuve grâce à la médecine régénératrice : le projet Tiss you
Actu générale - Recherche

Mars 2022

Faire peau neuve grâce à la médecine régénératrice : le projet Tiss you

La cicatrisation est un mécanisme complexe qui connaît des limites : certaines plaies aigues ou chroniques ne parviennent en effet pas à cicatriser naturellement. Elles occasionnent alors de vives douleurs et impactent la...

En savoir plus

Les visites aux patients hospitalisés de nouveau autorisées, sous conditions
Actu générale

16 mars 2022

Les visites aux patients hospitalisés de nouveau autorisées, sous conditions

À compter du 16 mars 2022, les visites aux patients hospitalisés au CHU de Besançon sont à nouveau autorisées, sous conditions.

En savoir plus