laboratoire Chrono-environnement, ont eu l’idée de se pencher sur les espaces verts de l’hôpital, nouvellement aménagés…

" />

Logo

Des tulipes s’invitent dans un projet de recherche

Des tulipes s’invitent dans un projet de recherche

Mars 2021

La présence de bulbes de tulipes ayant été décrite dans la littérature comme constituant une source de contamination par des souches d’Aspergillus fumigatus résistantes aux antifongiques, des membres du service de mycologie du CHU de Besançon et du laboratoire Chrono-environnement, ont eu l’idée de se pencher sur les espaces verts de l’hôpital, nouvellement aménagés…

Aspergillus fumigatus est un champignon microscopique (ou moisissure) largement retrouvé dans l’environnement (sol, air, eau). Inoffensif pour la majorité de la population, il se révèle par contre dangereux pour les personnes immunodéprimées, pouvant provoquer des infections parfois mortelles (aspergillose invasive). Le recours à un traitement antifongique s’impose alors et ce sont les molécules azolées qui sont recommandées à l’échelle mondiale.

Mais certaines souches d’A. fumigatus, du fait de l’utilisation de traitements fongicides de même nature en agriculture et dans l’industrie du bois, présentent des mutations de leur génome qui les rendent de plus en plus résistant aux traitements antifongiques.

En 2019, une première étude a été menée afin de déterminer si les parterres de plantes, arbres et fleurs dans l’enceinte ou à proximité de l’hôpital pouvaient constituer des sources d’A. fumigatus résistants. Quatre-vingt-dix prélèvements ont été effectués dans la terre des pots comportant des tulipes, 26 en air extérieur et 8 en air intérieur, dans les couloirs du CHU.

Aucune souche des prélèvements d’air ne s’est avérée résistante. Par contre, parmi les souches retrouvées dans les prélèvements de terre, 71% présentaient une résistance pour les antifongiques médicaux testés et 20 d’entre elles portaient une mutation spécifique principalement retrouvée en lien avec l’utilisation des fongicides azolés dans l’environnement1.

Les bulbes de tulipes provenaient des Pays-Bas, premier pays touché par les phénomènes de résistance. En 2020, en concertation avec les responsables des espaces verts et avec le Comité de lutte contre les infections nosocomiales du CHU de Besançon, ont donc été plantés d’autre types de fleurs d’origine contrôlée et des plantes à bulbes issues de la culture biologique, dont des tulipes.

De nouveaux contrôles ont été réalisés en 2020 dans les mêmes bacs de plantation. Seules 2 souches résistantes ont été détectées, probablement "résiduelles", la terre n’ayant pas été changée.

Avec un pourcentage de souches résistantes inférieur à 3%, les résultats de ces travaux2 montrent que la plantation de bulbes issus de l’agriculture biologique offre une bonne alternative pour continuer à embellir les espaces verts des CHU sans risque de dissiper des champignons pathogènes résistants aux antifongiques. Une pratique qu’il serait bon d’étendre à tous les lieux de plantation pour lutter contre ce phénomène de résistance aux antifongiques…

 

Infos +

Chaque semaine, des prélèvements d’air sont réalisés afin de mesurer l’aérocontamination fongique dans les couloirs des services d’hématologie mais aussi dans les halls d’accueil et dans les couloirs de circulation de l’hôpital.

L’équipe du service de parasitologie-mycologie possède une collection de plus de 1000 souches d’A. fumigatus dont 250 souches résistantes, soit la plus importante à l’échelle du territoire français.

1 1re publication

2 2e publication acceptée le 21 janvier 2021 dans Medical Mycology : One year later: the effect of changing azole treated bulbs for organic tulips bulbs in hospital environment on the azole-resistant Aspergillus fumigatus rate (S. Rocchi, C. Godeau, et al).

 

A lire aussi :

Inauguration de la salle multimodale de radiologie interventionnelle
Actu générale

Inauguration de la salle multimodale de radiologie interventionnelle

Cette inauguration le 13 février dernier, en présence de la présidente de région, Marie-Guite Dufay, a été l’occasion de rappeler l’ensemble des projets financés par le Feder, fonds européen géré par la région...

En savoir plus

Un traitement associant un probiotique peut-il avoir un impact sur la dépression ?
Actu générale - Recherche

Février 2024

Un traitement associant un probiotique peut-il avoir un impact sur la dépression ?

Depuis une dizaine d’années, de nouvelles thérapeutiques sont en voie d’exploration pour améliorer la prise en charge de la dépression. Parmi les différentes pistes, figurent l’immuno-inflammation modulée par le microbiote...

En savoir plus

Mauricette, infirmière en salle de réveil et championne d’enduro
Actu générale

Mauricette, infirmière en salle de réveil et championne d’enduro

[Portrait] Originaire du Haut-Doubs, cela fait 7 ans que Mauricette Brisebard s’est installée à Besançon où elle a étudié à l’IFPS. Depuis l’obtention de son diplôme, elle est infirmière en salle de réveil au CHU de...

En savoir plus

Journée mondiale de l'épilepsie
Actu générale

Février 2024

Journée mondiale de l'épilepsie

À l’occasion de la journée mondiale de l’épilepsie, l'équipe neurologique et pédiatrique du CHU de Besançon organise, avec le concours d’Épilepsie-France, une journée d’information dans le hall principal du CHU le lundi 12...

En savoir plus

Exposition "Lumières hospitalières"
Actu générale

Février 2024

Exposition "Lumières hospitalières"

Le CHU de Besançon accueille du 5 février au 4 mars 2024 l'exposition "Lumières hospitalières" composée de 20 tableaux de l'artiste David Norocos.

En savoir plus

DISPOSITIF D’ACCOUCHEMENT ODON ASSIST™ :   RÉSULTATS CONCLUANT DE LA PREMIÈRE ÉTUDE FRANÇAISE
Actu générale - Recherche

Février 2024

DISPOSITIF D’ACCOUCHEMENT ODON ASSIST™ : RÉSULTATS CONCLUANT DE LA PREMIÈRE ÉTUDE FRANÇAISE

L’Odon Assist™ est un dispositif d’accouchement innovant permettant d’apporter une aide lors des efforts de poussées maternels. Il est actuellement en cours de développement et n’est pas encore commercialisé. 

...

En savoir plus

Portes ouvertes de l'IFPS samedi 3 février
Actu générale

Janvier 2024

Portes ouvertes de l'IFPS samedi 3 février

L'institut de formation de professions de santé (IFPS) du CHU de Besançon renouvelle sa journée portes ouvertes le samedi 3 février de 9h à 13h afin de faire découvrir les cursus proposés par l’IFPS, dont six formations...

En savoir plus

Une offre d'imagerie médicale de nouveau renforcée au CHU de Besançon
Actu générale

Janvier 2024

Une offre d'imagerie médicale de nouveau renforcée au CHU de Besançon

Le plateau technique d’imagerie du CHU poursuit sa modernisation avec le renouvellement de son IRM 1,5 Tesla et l’acquisition d’une seconde IRM 3 Tesla. Ces investissements importants permettent d’offrir aux patients...

En savoir plus

Un hôpital virtuel dédié aux maladies inflammatoires chroniques de l'intestin
Actu générale

Janvier 2024

Un hôpital virtuel dédié aux maladies inflammatoires chroniques de l'intestin

Les maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI), regroupent la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique. Elles se caractérisent par des zones d’inflammation chronique de la paroi digestive.

...

En savoir plus

Jobs d'été au CHU : les candidatures sont ouvertes !
Actu générale

Janvier 2024

Jobs d'été au CHU : les candidatures sont ouvertes !

Chaque année, une centaine de remplacements est proposée au sein du CHU à des étudiants pendant la période estivale, du 15 juin au 30 septembre 2024, sur une durée de 2 à 3 semaines minimum.

En savoir plus