Logo

Des interventions sur cordes vocales sont désormais possibles sous anesthésie locale

Des interventions sur cordes vocales sont désormais possibles sous anesthésie locale

Juin 2022

La fibroscopie interventionnelle laryngée (FIL), également appelée vidéo-endoscopie interventionnelle, est une technique en plein essor, qui devient incontournable dans la pratique de l’ORL. Elle permet de réaliser des petites interventions sur le larynx en consultation. Le CHU est le premier établissement de la région Bourgogne Franche-Comté à proposer cette technique innovante encore peu répandue en France.

Au sein du larynx, des nerfs dits « récurrents » activent les cordes vocales, organes indispensables à la respiration, la parole et la déglutition. Ces nerfs peuvent être endommagés par des traumatismes post-chirurgicaux (thyroïdectomie, chirurgie thoracique, chirurgie vasculaire carotidienne ou aortique…) ou encore par une lésion ou une tumeur… Les cordes vocales peuvent également être elles-mêmes le siège de lésions inflammatoires, fibrotiques, ou tumorales. La condition sine qua none à l’émission d’une phonation normale est l’accolement des cordes vocales sur la ligne médiane. Lorsqu’elles sont le siège d’une lésion ou d’une paralysie, cet affrontement ne peut se faire correctement et conduit à un défaut de leur vibration et donc un trouble de la voix (dysphonie). Cette dysphonie est parfois associée à des fausses routes et des troubles de déglutition. Si l’espace entre les deux cordes vocales n’est pas suffisant, en revanche, il existe alors un essoufflement.

Depuis novembre 2021, le service ORL du CHU de Besançon propose une prise en charge sous anesthésie locale aux patients nécessitant une intervention sur les cordes vocales. Ces interventions peuvent désormais se faire au fauteuil, en consultation. Exit le bloc opératoire et l’anesthésie générale, un vrai plus pour les patients qui peuvent être de retour à domicile seulement deux heures après le geste.

Différentes indications
 

Le recours à la FIL est préconisé pour injecter des substances dans les cordes vocales.

Soit à visée thérapeutique

  • Il peut s’agir d’une injection de corticoïdes, en cas de maladie inflammatoire ou fibrotique (nodule, polype, cicatrice, synéchie, granulome…) pour améliorer un trouble de la voix (dysphonie), diminuer les troubles de déglutition, ou encore diminuer une gêne respiratoire.
  • Il peut s’agir d’une injection de toxine botulique, qui a pour but de paralyser la corde vocale dans des circonstances particulières. (Dysphonie spasmodique, paralysie de corde vocale en fermeture entraînant une gêne respiratoire…).

Soit à visée de médialisation, le principe est d’augmenter le volume de la corde vocale paralysée jusqu’à ce qu’elle atteigne la ligne médiane, de façon à faciliter l’affrontement des deux cordes vocales sur la ligne médiane. Cela permet là encore une amélioration du volume et du timbre de la voix, du souffle et parfois de la déglutition. Il s’agit d’une injection de produits résorbables tel que de l’acide hyaluronique ou l’hydroxyapatite qui peut être proposée en cas de paralysie du nerf récurent.

Le recours à la FIL est également préconisé pour la réalisation de biopsies à visée diagnostique, pour une prise en charge rapide des patients atteints de cancer ORL par exemple ou lorsqu’existe une contrindication à l’anesthésie générale.

Bien qu’inconfortable, la FIL n’est pas douloureuse. Elle a pour intérêt d’éviter l’anesthésie générale, permettant de prendre en charge des personnes fragiles ou réticentes à de nouvelles prises en charges invasives. L’acte étant réalisé en consultation, le patient est dispensé d’hospitalisation. Et les résultats sur la voix, la respiration et la déglutition sont au rendez-vous.

Photo : le Dr. Louise Ponet, chef de clinique ORL, pilote l’activité de fibroscopie interventionnelle laryngée

A lire aussi :

Spondyloarthrites : webconférence mercredi 12 octobre
Actu générale

Septembre 2022

Spondyloarthrites : webconférence mercredi 12 octobre

A l’occasion de la journée mondiale des rhumatismes inflammatoires, la webconférence Spondyloarthrites, parlons-en ! sera animée le mercredi 12 octobre de 18h30 à 19h15 le Pr Daniel Wendling, rhumatologue au CHU de...

En savoir plus

Semaine européenne du développement durable : focus sur un projet conduit au CHU
Actu générale

Septembre 2022

Semaine européenne du développement durable : focus sur un projet conduit au CHU

92 000 litres d’eau, 743 m3 de gaz et 6 300 kWh d’électricité économisés en 6 mois : cette diminution de consommation de ressources est celle constatée au CHU de Besançon, début 2020, à l’issue d’un projet mené au titre de...

En savoir plus

L’Échinococcose alvéolaire, quésaco ?
Actu générale

Septembre 2022

L’Échinococcose alvéolaire, quésaco ?

Très présente dans l’Est de la France, cette maladie appelée communément « la maladie du renard » reste encore bien méconnue du grand public.

En savoir plus

Cancer de la prostate : Messieurs, à vos abdos !
Actu générale - Recherche

Septembre 2022

Cancer de la prostate : Messieurs, à vos abdos !

Le cancer de la prostate est le premier cancer masculin, il tue environ 9000 personnes par an. Le traitement de référence, lorsqu'il n'y a pas de métastase, consiste à ôter la prostate et les vésicules séminales. C'est-ce...

En savoir plus

Septembre turquoise
Actu générale

Septembre 2022

Septembre turquoise

Septembre Turquoise est le mois de sensibilisation à la lutte contre les cancers gynécologiques.

En savoir plus

Dons d’ovocytes et de spermatozoïdes : pourquoi donner ses gamètes ?
Actu générale

Septembre 2022

Dons d’ovocytes et de spermatozoïdes : pourquoi donner ses gamètes ?

La nouvelle loi relative à la bioéthique promulguée le 2 août 2021 vient d’introduire d’importants changements avec l’ouverture de l'accès à l'assistance médicale à la procréation (aussi appelée PMA) aux couples de...

En savoir plus

L'imagerie du CHU à la pointe des technologies innovantes avec le renouvellement de l'IRM 3T
Actu générale

Septembre 2022

L'imagerie du CHU à la pointe des technologies innovantes avec le renouvellement de l'IRM 3T

Le plateau technique d’imagerie du CHU est composé de deux IRM : une IRM 1,5 Tesla et une IRM 3 Tesla. Pour maintenir son haut niveau de performance, le CHU vient de renouveler son IRM 3T avec le choix d’un appareil de...

En savoir plus

Vers une prise en charge robotisée des infarctus cérébraux
Actu générale - Recherche

Septembre 2022

Vers une prise en charge robotisée des infarctus cérébraux

Les infarctus cérébraux constituent la première cause d’invalidité dans le monde, notamment en raison du délai de prise en charge des patients éloignés des centres proposant des procédures de neuroradiologie...

En savoir plus

Prévenir la mort inattendue du nourrisson et comprendre le sommeil de l'enfant
Actu générale

Septembre 2022

Prévenir la mort inattendue du nourrisson et comprendre le sommeil de l'enfant

A l’occasion de la semaine nationale de prévention de la mort inattendue du nourrisson (MIN), le Centre de référence de la MIN et les équipes de la maternité du CHU de Besançon renouvellent leur journée annuelle de...

En savoir plus

Accès au CHU pour les patients et les visiteurs : le port du masque reste obligatoire
Actu générale

Août 2002

Accès au CHU pour les patients et les visiteurs : le port du masque reste obligatoire

Depuis le 1er août 2022, l’accès à l’ensemble des sites du CHU de Besançon n’est plus conditionné à la présentation d’un passe sanitaire, suite à l’entrée en vigueur de la loi du 30 juillet 2022 mettant fin aux régimes...

En savoir plus