Logo

COVID-19 : Une évolution technologique du scanner permet de mieux comprendre l’atteinte pulmonaire

COVID-19 : Une évolution technologique du scanner permet de mieux comprendre l’atteinte pulmonaire

Juillet 2020

Une nouvelle publication du pôle imagerie du CHU de Besançon montre que la vascularisation sanguine pulmonaire peut être diminuée sans que des caillots ne soient pourtant visibles.

De nombreuses études ont validé l’intérêt du scanner thoracique dans le diagnostic des atteintes pulmonaires dues au SARS-CoV-2. Cependant, pour des patients nécessitant une assistance respiratoire, cet examen peut donner une image - faussement rassurante - de poumons peu atteints.

Pour ces patients présentant des signes de pneumopathie sévère, l’équipe des Pr Sébastien Aubry et Pr Eric Delabrousse avait alors choisi de remplacer le scanner thoracique par un angioscanner pulmonaire : un scanner avec injection de produit de contraste dans les artères pulmonaires. Cet examen permet de détecter d’éventuelles occlusions des artères pulmonaires. Les résultats, qui avaient permis d’établir un lien entre des occlusions de artères pulmonaires et COVID-19, incitaient à procéder à une recherche de caillots dans les artères pulmonaires par angioscanner thoracique en présence de signes cliniques de gravité.

Un article de cette même équipe publié dans la revue Quantitative Imaging in Medicine and Surgery (QIMS) vient confirmer ces résultats et apporter un éclairage supplémentaire. L’originalité des travaux réside ici dans l’utilisation d’une innovation technologique récente du scanner pour analyser les poumons des patients atteints de COVID-19 : l’acquisition en double énergie, technologie qui permet de caractériser avec une grande précision la répartition du produit de contraste dans les poumons.

Cette nouvelle publication du pôle imagerie du CHU de Besançon confirme la prévalence élevée de patients présentant des caillots obstruant les artères pulmonaires. Et surtout, elle montre que la vascularisation des poumons des patients atteints du COVID-19 est très hétérogène et qu’il existe des zones où la vascularisation sanguine est diminuée sans que des caillots ne soient pourtant visibles. Ceci pourrait être expliqué par des troubles de la microvascularisation pulmonaire dus au COVID-19.

Photo, de gauche à droite : Dr Julien Behr, Pr Sébastien Aubry, Andreas Busse-Coté, Dr Paul Calame, Pr Eric Delabrousse, Dr Franck Grillet.

COVID-19 pneumonia: microvascular disease revealed on pulmonary dual-energy computed tomography angiography – Quant Imaging Med Surg 2020

A lire aussi :

Venez visiter le Showroom de l’innovation
Actu générale - Recherche

Mai 2022

Venez visiter le Showroom de l’innovation

Le showroom de l’innovation se tiendra le 2 juin, au CHU de Besançon. C’est l’opportunité de découvrir des projets innovants pour la santé de demain.

En savoir plus

Avancée majeure dans la recherche contre le cancer du sein triple négatif
Actu générale - Recherche

Mai 2022

Avancée majeure dans la recherche contre le cancer du sein triple négatif

C’est une découverte qui pourrait avoir de grandes conséquences dans la lutte contre le cancer du sein triple négatif et par la suite contre d’autres cancers. Le laboratoire de l’université EPILAB vient d’isoler deux...

En savoir plus

Départ en retraite de Chantal Carroger, directrice générale du CHU
Actu générale

Mai 2022

Départ en retraite de Chantal Carroger, directrice générale du CHU

Après 7 années passées à la direction générale du CHU de Besançon, Chantal Carroger quittera ses fonctions le 23 mai prochain pour partir en retraite. L’intérim sera assuré par Emmanuel Luigi, actuel directeur général...

En savoir plus

La région Bourgogne - Franche-Comté finance 4 nouveaux projets de recherche
Actu générale - Recherche

Mai 2022

La région Bourgogne - Franche-Comté finance 4 nouveaux projets de recherche

Chaque année, la région Bourgogne - Franche-Comté finance des projets de recherche dans le cadre de son appel à projets Amorçage. Il s’agit ainsi de soutenir l’initiation de projets originaux et innovants sur de nouveaux...

En savoir plus

Signature d’un nouveau protocole de médecine légale
Actu générale

Mai 2022

Signature d’un nouveau protocole de médecine légale

Le nouveau protocole relatif à la mise en œuvre de la médecine légale sur le ressort de la cour d'appel de Besançon a été signé le 4 mai au CHU de Besançon par Nathalie Delpey-Corbaux, première présidente de la cour...

En savoir plus

Asthme et les allergies respiratoires : ouverture d'une nouvelle consultation
Actu générale

Mai 2022

Asthme et les allergies respiratoires : ouverture d'une nouvelle consultation

3 mai 2022 – Journée mondiale de l’asthme
Nez qui coule ? Yeux qui piquent ? Difficultés respiratoires ? Avec le retour des pollens, vous êtes peut-être victime de ces symptômes, liés à une allergie respiratoire ou à de...

En savoir plus

Pr Samuel Limat, élu président de la CMG du GHT Centre Franche-Comté, Dr Sylvain Gibey, vice-président
Actu générale

Avril 2022

Pr Samuel Limat, élu président de la CMG du GHT Centre Franche-Comté, Dr Sylvain Gibey, vice-président

La commission médicale de groupement (CMG) du Groupement hospitalier de territoire (GHT) Centre Franche-Comté s’est réunie pour élire son président et vice-président.
Ont été élus le Pr Samuel Limat, président et le Dr...

En savoir plus

Un hôpital virtuel de dermatologie consacré au psoriasis
Actu générale

Avril 2022

Un hôpital virtuel de dermatologie consacré au psoriasis

Le psoriasis est une maladie inflammatoire de la peau qui touche 2 à 3 % de la population française. Cette pathologie évolue de manière assez imprévisible, alternant des poussées d’intensité variable et des périodes de...

En savoir plus

SAUV Life, l’application qui aide à sauver des vies
Actu générale

Mars 2022

SAUV Life, l’application qui aide à sauver des vies

SAUV Life est une application gratuite, ouverte à tous, qui, en cas d’arrêt cardiaque, est déclenchée par le centre 15 pour géolocaliser des volontaires à proximité de la victime.Les citoyens sauveteurs vont ainsi pouvoir...

En savoir plus

Faire peau neuve grâce à la médecine régénératrice : le projet Tiss you
Actu générale - Recherche

Mars 2022

Faire peau neuve grâce à la médecine régénératrice : le projet Tiss you

La cicatrisation est un mécanisme complexe qui connaît des limites : certaines plaies aigues ou chroniques ne parviennent en effet pas à cicatriser naturellement. Elles occasionnent alors de vives douleurs et impactent la...

En savoir plus