Logo

Combattre l'insuffisance cardiaque : journée de sensibilisation le 25 septembre

Combattre l'insuffisance cardiaque : journée de sensibilisation le 25 septembre

Septembre 2018

Encore mal connue du grand public, l'insuffisance cardiaque touche pourtant 1,5 millions de personnes en France. Non dépistée ou mal traitée, son pronostic est grave : 70 000 morts chaque année, un décès toutes les 7 minutes. C'est la première cause d'hospitalisation chez les personnes de plus de 65 ans.

Afin d'informer le grand public sur les facteurs de risques et les symptômes de cette pathologie, le service de cardiologie organise une journée de sensibilisation le mardi 25 septembre dans le hall de l'hôpital, de 10h à 17h, en lien avec la Fédération française de cardiologie et le Comité départemental d'éducation physique et de gymnastique volontaire Doubs-Territoire de Belfort :

  • Stands d'information
  • Activités physiques : évaluation de la tolérance à l’effort et premiers conseils
  • Dépistage de l'hypertension artérielle, du cholestérol et du diabète

 
Un cœur " fatigué "

L'insuffisance cardiaque se définit par l'incapacité du cœur à assurer les besoins de l'organisme, on dit que le cœur est " fatigué ". Le cœur est un muscle creux qui se remplit et se contracte, éjectant le sang dans la circulation, ce qui permet l'apport d'oxygène aux organes. Dans l'insuffisance cardiaque, le cœur ne peut plus assurer son rôle et les symptômes commencent à se manifester. C'est une maladie chronique qui évolue par poussée.

Savoir reconnaître les premiers symptômes : essoufflement, œdèmes et fatigue inhabituelle

Le principal symptôme est un essoufflement inhabituel à l'effort. L'insuffisance cardiaque peut aussi se manifester par un essoufflement brutal pendant la nuit obligeant la personne à s'assoir dans son lit : il s'agit de l'œdème aigu du poumon.
Les deux autres symptômes les plus fréquents sont l'apparition d'œdèmes des membres inférieurs (jambes gonflées, rétention d'eau) et une fatigue inhabituelle.

Infarctus du myocarde et hypertension artérielle : principaux facteurs de risques

Les causes de l'insuffisance cardiaque sont bien connues et multiples. Les deux causes les plus fréquentes sont l'infarctus du myocarde, qui détruit une partie du muscle cardiaque, et l'hypertension artérielle.
D'autres causes existent : une maladie des valves (souffle au cœur), une infection virale du cœur (myocardite), les cardiomyopathies (atteintes du muscle cardiaque).

Une prise en charge adaptée

Devant un essoufflement, une fatigue inhabituelle ou une rétention d'eau, il faut consulter rapidement son médecin traitant qui confiera le patient au cardiologue. C'est l'échographie cardiaque qui permet de confirmer le diagnostic.
Le diagnostic confirmé, un traitement permettant de soulager le travail du cœur et d'améliorer les symptômes sera institué.
Dans le service de cardiologie du CHU de Besançon, au sein duquel les patients bénéficient d'un traitement personnalisé, des séances d'éducation thérapeutique sont mises en place.


A lire aussi :

Spondyloarthrites : webconférence mercredi 12 octobre
Actu générale

Septembre 2022

Spondyloarthrites : webconférence mercredi 12 octobre

A l’occasion de la journée mondiale des rhumatismes inflammatoires, la webconférence Spondyloarthrites, parlons-en ! sera animée le mercredi 12 octobre de 18h30 à 19h15 le Pr Daniel Wendling, rhumatologue au CHU de...

En savoir plus

Semaine européenne du développement durable : focus sur un projet conduit au CHU
Actu générale

Septembre 2022

Semaine européenne du développement durable : focus sur un projet conduit au CHU

92 000 litres d’eau, 743 m3 de gaz et 6 300 kWh d’électricité économisés en 6 mois : cette diminution de consommation de ressources est celle constatée au CHU de Besançon, début 2020, à l’issue d’un projet mené au titre de...

En savoir plus

L’Échinococcose alvéolaire, quésaco ?
Actu générale

Septembre 2022

L’Échinococcose alvéolaire, quésaco ?

Très présente dans l’Est de la France, cette maladie appelée communément « la maladie du renard » reste encore bien méconnue du grand public.

En savoir plus

Cancer de la prostate : Messieurs, à vos abdos !
Actu générale - Recherche

Septembre 2022

Cancer de la prostate : Messieurs, à vos abdos !

Le cancer de la prostate est le premier cancer masculin, il tue environ 9000 personnes par an. Le traitement de référence, lorsqu'il n'y a pas de métastase, consiste à ôter la prostate et les vésicules séminales. C'est-ce...

En savoir plus

Septembre turquoise
Actu générale

Septembre 2022

Septembre turquoise

Septembre Turquoise est le mois de sensibilisation à la lutte contre les cancers gynécologiques.

En savoir plus

Dons d’ovocytes et de spermatozoïdes : pourquoi donner ses gamètes ?
Actu générale

Septembre 2022

Dons d’ovocytes et de spermatozoïdes : pourquoi donner ses gamètes ?

La nouvelle loi relative à la bioéthique promulguée le 2 août 2021 vient d’introduire d’importants changements avec l’ouverture de l'accès à l'assistance médicale à la procréation (aussi appelée PMA) aux couples de...

En savoir plus

L'imagerie du CHU à la pointe des technologies innovantes avec le renouvellement de l'IRM 3T
Actu générale

Septembre 2022

L'imagerie du CHU à la pointe des technologies innovantes avec le renouvellement de l'IRM 3T

Le plateau technique d’imagerie du CHU est composé de deux IRM : une IRM 1,5 Tesla et une IRM 3 Tesla. Pour maintenir son haut niveau de performance, le CHU vient de renouveler son IRM 3T avec le choix d’un appareil de...

En savoir plus

Vers une prise en charge robotisée des infarctus cérébraux
Actu générale - Recherche

Septembre 2022

Vers une prise en charge robotisée des infarctus cérébraux

Les infarctus cérébraux constituent la première cause d’invalidité dans le monde, notamment en raison du délai de prise en charge des patients éloignés des centres proposant des procédures de neuroradiologie...

En savoir plus

Prévenir la mort inattendue du nourrisson et comprendre le sommeil de l'enfant
Actu générale

Septembre 2022

Prévenir la mort inattendue du nourrisson et comprendre le sommeil de l'enfant

A l’occasion de la semaine nationale de prévention de la mort inattendue du nourrisson (MIN), le Centre de référence de la MIN et les équipes de la maternité du CHU de Besançon renouvellent leur journée annuelle de...

En savoir plus

Accès au CHU pour les patients et les visiteurs : le port du masque reste obligatoire
Actu générale

Août 2002

Accès au CHU pour les patients et les visiteurs : le port du masque reste obligatoire

Depuis le 1er août 2022, l’accès à l’ensemble des sites du CHU de Besançon n’est plus conditionné à la présentation d’un passe sanitaire, suite à l’entrée en vigueur de la loi du 30 juillet 2022 mettant fin aux régimes...

En savoir plus