Logo

Beau temps et confinement : attention aux blessures de vos mains !

Beau temps et confinement : attention aux blessures de vos mains !

Avril 2021

A l'approche des beaux jours, le service chirurgie orthopédique et plastique / chirurgie de la main du CHU de Besançon, alerte sur la multiplication des accidents de la main, liés aux activités de jardinage, cuisine ou de bricolage. Des blessures de plus en plus fréquentes en période de confinement mais qui peuvent être évitées grâce à des gestes de prévention.

En effet, le service a observé une augmentation du nombre de blessures à la main durant le premier confinement entre mars et mai 2020. En comparaison avec l’année 2019, le service de traumatologie avait accueilli 3046 patients à cette même période, dont 490 patients ayant une blessure à la main, soit 16%. En 2020, pendant la période du confinement, il y a eu cette fois-ci 1428 patients dont 318 personnes présentant un traumatisme à la main, soit 23%. « Il y a eu notamment un nombre plus important de lésions artérielles au niveau des doigts, 21 en 2019 contre 37 en 2020. Les brûlures et infections ont été moindres mais nous avons surtout eu des plaies entrainant plus d’opérations au microscope en bloc opératoire. » explique Dr François Loisel, chirurgien orthopédique.

La première explication à cela, en plus de la situation épidémique actuelle, est que nous vivons dans une région très boisée où les habitants s’occupent de leur jardin et travaillent le bois, ce qui augmente les risques d’accidents. La seconde explication est que la plupart des patients utilisent des outils et des machines qu’ils n’ont pas l’habitude de manipuler : « Les profils-types des patients qui viennent aux urgences traumatologiques, sont des hommes âgés d’une quarantaine d’année qui ont une activité professionnelle manuelle mais qui se blessent lors d’activités domestiques. ».

Le Dr Loisel appelle donc à la vigilance pendant cette période de confinement. Il craint que cette tendance perdure avec les jours ensoleillés. Il précise que les blessures aux mains peuvent avoir des séquelles à différents niveaux : : « Dans le cas d’une plaie au niveau d’un nerf d’un doigt, il peut y avoir des troubles de sensibilité touchant un ou deux bords du doigt, pendant plusieurs mois. Si la plaie se situe au niveau d’un tendon, cela peut entrainer des raideurs qu’il faut ensuite soigner avec de nombreuses séances de kinésithérapie. ».

Il ne faut donc pas attendre pour se rendre à l'hôpital car une prise en charge rapide permet d'augmenter les chances de guérison. « Au CHU de Besançon, nous avons la particularité de posséder un service spécifique d’urgences en traumatologie, ce qui permet d’avoir des circuits de prise en charge courts. ».

 

Quelques conseils :

  • Utilisez des outils que vous connaissez et que vous maîtrisez.
  • N’hésitez pas à demander des conseils auprès de professionnels.
  • Conservez les sécurités de vos outils.
  • Utilisez des gants adaptés à vos activités.

 

 

A lire aussi :

Spondyloarthrites : webconférence mercredi 12 octobre
Actu générale

Septembre 2022

Spondyloarthrites : webconférence mercredi 12 octobre

A l’occasion de la journée mondiale des rhumatismes inflammatoires, la webconférence Spondyloarthrites, parlons-en ! sera animée le mercredi 12 octobre de 18h30 à 19h15 le Pr Daniel Wendling, rhumatologue au CHU de...

En savoir plus

Semaine européenne du développement durable : focus sur un projet conduit au CHU
Actu générale

Septembre 2022

Semaine européenne du développement durable : focus sur un projet conduit au CHU

92 000 litres d’eau, 743 m3 de gaz et 6 300 kWh d’électricité économisés en 6 mois : cette diminution de consommation de ressources est celle constatée au CHU de Besançon, début 2020, à l’issue d’un projet mené au titre de...

En savoir plus

L’Échinococcose alvéolaire, quésaco ?
Actu générale

Septembre 2022

L’Échinococcose alvéolaire, quésaco ?

Très présente dans l’Est de la France, cette maladie appelée communément « la maladie du renard » reste encore bien méconnue du grand public.

En savoir plus

Cancer de la prostate : Messieurs, à vos abdos !
Actu générale - Recherche

Septembre 2022

Cancer de la prostate : Messieurs, à vos abdos !

Le cancer de la prostate est le premier cancer masculin, il tue environ 9000 personnes par an. Le traitement de référence, lorsqu'il n'y a pas de métastase, consiste à ôter la prostate et les vésicules séminales. C'est-ce...

En savoir plus

Septembre turquoise
Actu générale

Septembre 2022

Septembre turquoise

Septembre Turquoise est le mois de sensibilisation à la lutte contre les cancers gynécologiques.

En savoir plus

Dons d’ovocytes et de spermatozoïdes : pourquoi donner ses gamètes ?
Actu générale

Septembre 2022

Dons d’ovocytes et de spermatozoïdes : pourquoi donner ses gamètes ?

La nouvelle loi relative à la bioéthique promulguée le 2 août 2021 vient d’introduire d’importants changements avec l’ouverture de l'accès à l'assistance médicale à la procréation (aussi appelée PMA) aux couples de...

En savoir plus

L'imagerie du CHU à la pointe des technologies innovantes avec le renouvellement de l'IRM 3T
Actu générale

Septembre 2022

L'imagerie du CHU à la pointe des technologies innovantes avec le renouvellement de l'IRM 3T

Le plateau technique d’imagerie du CHU est composé de deux IRM : une IRM 1,5 Tesla et une IRM 3 Tesla. Pour maintenir son haut niveau de performance, le CHU vient de renouveler son IRM 3T avec le choix d’un appareil de...

En savoir plus

Vers une prise en charge robotisée des infarctus cérébraux
Actu générale - Recherche

Septembre 2022

Vers une prise en charge robotisée des infarctus cérébraux

Les infarctus cérébraux constituent la première cause d’invalidité dans le monde, notamment en raison du délai de prise en charge des patients éloignés des centres proposant des procédures de neuroradiologie...

En savoir plus

Prévenir la mort inattendue du nourrisson et comprendre le sommeil de l'enfant
Actu générale

Septembre 2022

Prévenir la mort inattendue du nourrisson et comprendre le sommeil de l'enfant

A l’occasion de la semaine nationale de prévention de la mort inattendue du nourrisson (MIN), le Centre de référence de la MIN et les équipes de la maternité du CHU de Besançon renouvellent leur journée annuelle de...

En savoir plus

Accès au CHU pour les patients et les visiteurs : le port du masque reste obligatoire
Actu générale

Août 2002

Accès au CHU pour les patients et les visiteurs : le port du masque reste obligatoire

Depuis le 1er août 2022, l’accès à l’ensemble des sites du CHU de Besançon n’est plus conditionné à la présentation d’un passe sanitaire, suite à l’entrée en vigueur de la loi du 30 juillet 2022 mettant fin aux régimes...

En savoir plus