Logo

Avancée majeure dans la recherche contre le cancer du sein triple négatif

Avancée majeure dans la recherche contre le cancer du sein triple négatif

Mai 2022

C’est une découverte qui pourrait avoir de grandes conséquences dans la lutte contre le cancer du sein triple négatif et par la suite contre d’autres cancers. Le laboratoire de l’université EPILAB vient d’isoler deux nouvelles souches de cytomégalovirus (CMV) provenant de cancers du sein triple négatif.

Georges Herbein, médecin biologiste et virologue au CHU de Besançon et à l’Université de Franche-Comté travaille avec son laboratoire depuis de nombreuses années sur le cytomégalovirus (CMV), de la famille des herpèsvirus, et son rôle dans le cancer. EPILAB est le seul laboratoire à effectuer des recherches sur ce sujet en France, et fait partie de la petite quinzaine d’unités de recherche dans le monde qui y travaillent. 
Aujourd’hui 15 % des cancers sont directement provoqués par des virus (comme le virus de l’hépatite B à l’origine du cancer du foie, ou le papillomavirus responsable du cancer du col de l’utérus). L’équipe du professeur Herbein a découvert un lien de causalité direct entre le CMV et le cancer du sein.  
En isolant deux nouvelles souches directement à partir de tissu provenant de cancers du sein triple négatif, l’équipe du Pr. Herbein renforce l’établissement du CMV comme virus oncogène. Le CMV serait donc un facteur déclenchant du cancer, notamment le cancer du sein triple négatif. Ce type de cancer du sein est très agressif, plus résistant aux traitements, et représente 15 % des cas de cancer du sein, soit environ 9 000 femmes par an en France.  
De nouveaux traitements sont activement recherchés pour combattre ce cancer du sein de mauvais pronostic. A côté des traitements conventionnels du cancer (chirurgie, chimiothérapie, radiothérapie), des traitements anti-CMV ont été utilisés en Suède pour ralentir le glioblastome, un cancer du cerveau très agressif, pour lequel le CMV a été incriminé. On pourrait donc envisager de tester également ces traitements anti-CMV dans les cancers du sein triple négatif.  
EPILAB travaille actuellement sur un vaccin anti-CMV en collaboration avec l’équipe INSERM 1098 RIGHT du professeur Olivier Adotevi, oncologue et immunologiste au CHU de Besançon et à l’université. La découverte de ces deux nouvelles souches oncogènes de CMV participera très certainement au développement de vaccins plus efficaces pour combattre certains cancers de très mauvais pronostic comme le cancer du sein triple négatif et le glioblastome. 


Contact presse :
Mathilde Dehestru 
mathilde.dehestru@univ-fcomte.fr 

A lire aussi :

Spondyloarthrites : webconférence mercredi 12 octobre
Actu générale

Septembre 2022

Spondyloarthrites : webconférence mercredi 12 octobre

A l’occasion de la journée mondiale des rhumatismes inflammatoires, la webconférence Spondyloarthrites, parlons-en ! sera animée le mercredi 12 octobre de 18h30 à 19h15 le Pr Daniel Wendling, rhumatologue au CHU de...

En savoir plus

Semaine européenne du développement durable : focus sur un projet conduit au CHU
Actu générale

Septembre 2022

Semaine européenne du développement durable : focus sur un projet conduit au CHU

92 000 litres d’eau, 743 m3 de gaz et 6 300 kWh d’électricité économisés en 6 mois : cette diminution de consommation de ressources est celle constatée au CHU de Besançon, début 2020, à l’issue d’un projet mené au titre de...

En savoir plus

L’Échinococcose alvéolaire, quésaco ?
Actu générale

Septembre 2022

L’Échinococcose alvéolaire, quésaco ?

Très présente dans l’Est de la France, cette maladie appelée communément « la maladie du renard » reste encore bien méconnue du grand public.

En savoir plus

Cancer de la prostate : Messieurs, à vos abdos !
Actu générale - Recherche

Septembre 2022

Cancer de la prostate : Messieurs, à vos abdos !

Le cancer de la prostate est le premier cancer masculin, il tue environ 9000 personnes par an. Le traitement de référence, lorsqu'il n'y a pas de métastase, consiste à ôter la prostate et les vésicules séminales. C'est-ce...

En savoir plus

Septembre turquoise
Actu générale

Septembre 2022

Septembre turquoise

Septembre Turquoise est le mois de sensibilisation à la lutte contre les cancers gynécologiques.

En savoir plus

Dons d’ovocytes et de spermatozoïdes : pourquoi donner ses gamètes ?
Actu générale

Septembre 2022

Dons d’ovocytes et de spermatozoïdes : pourquoi donner ses gamètes ?

La nouvelle loi relative à la bioéthique promulguée le 2 août 2021 vient d’introduire d’importants changements avec l’ouverture de l'accès à l'assistance médicale à la procréation (aussi appelée PMA) aux couples de...

En savoir plus

L'imagerie du CHU à la pointe des technologies innovantes avec le renouvellement de l'IRM 3T
Actu générale

Septembre 2022

L'imagerie du CHU à la pointe des technologies innovantes avec le renouvellement de l'IRM 3T

Le plateau technique d’imagerie du CHU est composé de deux IRM : une IRM 1,5 Tesla et une IRM 3 Tesla. Pour maintenir son haut niveau de performance, le CHU vient de renouveler son IRM 3T avec le choix d’un appareil de...

En savoir plus

Vers une prise en charge robotisée des infarctus cérébraux
Actu générale - Recherche

Septembre 2022

Vers une prise en charge robotisée des infarctus cérébraux

Les infarctus cérébraux constituent la première cause d’invalidité dans le monde, notamment en raison du délai de prise en charge des patients éloignés des centres proposant des procédures de neuroradiologie...

En savoir plus

Prévenir la mort inattendue du nourrisson et comprendre le sommeil de l'enfant
Actu générale

Septembre 2022

Prévenir la mort inattendue du nourrisson et comprendre le sommeil de l'enfant

A l’occasion de la semaine nationale de prévention de la mort inattendue du nourrisson (MIN), le Centre de référence de la MIN et les équipes de la maternité du CHU de Besançon renouvellent leur journée annuelle de...

En savoir plus

Accès au CHU pour les patients et les visiteurs : le port du masque reste obligatoire
Actu générale

Août 2002

Accès au CHU pour les patients et les visiteurs : le port du masque reste obligatoire

Depuis le 1er août 2022, l’accès à l’ensemble des sites du CHU de Besançon n’est plus conditionné à la présentation d’un passe sanitaire, suite à l’entrée en vigueur de la loi du 30 juillet 2022 mettant fin aux régimes...

En savoir plus