Logo

Aurore Mamet, rencontre avec une infirmière anesthésiste et écrivaine voyageuse

Aurore Mamet, rencontre avec une infirmière anesthésiste et écrivaine voyageuse

Mars 2024

Aurore Mamet est infirmière anesthésiste diplômée d’état (IADE) au CHU de Besançon. Elle travaille au bloc opératoire, en salle de naissance et s’occupe de l’anesthésie des patients. Mais en dehors de l’hôpital, Aurore est une grande voyageuse férue d’écriture… puisqu’elle est écrivaine !

La rencontre de plusieurs passions

Aurore écrit depuis toujours. Passionnée par les arts martiaux et ceinture noire dans plusieurs disciplines, elle a commencé à travailler en tant que rédactrice-correctrice pour des magazines consacrés à sa discipline sportive. Elle a tenu des blogs et écrit de nombreuses nouvelles pour des concours.

Et c’est lors de sa première grossesse que l’idée lui est venue d’écrire un roman. C’est à ce moment-là qu’elle a rédigé son premier livre : le Parallèle de l’Ours.

 

Franchir le cercle polaire : son objectif à accomplir après l’obtention de son diplôme et sa source d’inspiration

En plus des arts martiaux, Aurore a toujours aimé voyager, tout d’abord en Afrique, en travaillant au Burkina Faso dans le milieu sanitaire. Ce qui la motive le plus dans les voyages c’est la faune et la rencontre avec les espèces.

Le concours qu’elle a passé pour devenir IADE lui a demandé un très gros investissement. Sa motivation, elle l’a trouvée dans le voyage qu’elle allait s’offrir à l’obtention de ce concours. L’objectif de ce voyage était de franchir le cercle polaire. Lorsqu’elle a appris qu’elle avait obtenu son concours, elle s’est lancée à la recherche d’un pays accessible dans l’Arctique pour en faire le sujet de l’un de ses romans.

 

Le Spitzberg, destination encore préservée

Ses recherches l’ont menée à un territoire arctique préservé de la chasse et classé réserve naturelle : le Spitzberg. Lorsqu’elle est descendue de l’avion et a posé un premier pied à terre, la piste d’atterrissage était gelée et damée mais Aurore raconte s’être tout de suite sentie comme à la maison. Durant trois semaines de bivouac, Aurore reconnaît avoir traversé des moments difficiles avec des conditions météorologiques rudes et peu d’hygiène. Toutefois, elle a eu le sentiment d’être dans son élément si bien que lorsqu’elle a quitté les terres du Spitzberg, elle a eu l’impression d’y laisser une partie d’elle-même… Mais sa soif de découverte l’a poussée à retourner au nord du cercle polaire, un peu plus tard, avec ses enfants, et plusieurs fois seule à nouveau en bivouac.

 

Le Ying et le Yang : entre son métier et sa passion pour le cercle polaire

Au CHU, Aurore s’investit et se préoccupe constamment de ses patients. Au bloc opératoire, le sentiment ressenti dans cet espace confiné contraste avec les grands espaces qu’elle a fréquentés dans l’Arctique. En miroir, son expérience professionnelle lui est très utile en expédition et lui donne assurance et autonomie en cas de blessure.

 

2 400 heures de travail pour un roman de 240 pages

Aurore dispose d’un aménagement du temps de travail bien ordonné. Elle se réserve un jour dans la semaine qu’elle consacre entièrement à l’écriture (production de texte ou recherche d’informations) et elle anime également des conférences sur le thème des écrivains voyageurs.

Et quand Aurore ne rédige pas, elle pense beaucoup... Les idées et l’inspiration pour son 3e roman Le Silence dans la glace, lui sont venues en écoutant ses collègues parler.

L’écriture est un grand investissement. Pour son premier roman, une page de livre imprimée a représenté 10 heures de travail. Cela comprend la recherche d’informations, l’écriture et les phases de corrections. Ce sont donc près de 2 400 heures de travail.

 

3 livres édités et un 4e en cours de publication

3 romans d’Aurore ont déjà été édités et l’écrivaine ne compte pas s’arrêter là : un 4e roman sera bientôt publié et un 5e est en cours de préparation. Il s’agit d’un récit d’aventure et d’une fiction basés sur un voyage au Groenland datant de 2022.

Les romans d’Aurore sont publiés à l’échelle régionale aux éditions Coxigrue, une maison d’édition qui n’édite que de la littérature nature d’auteurs français. On peut notamment les retrouver à la bibliothèque de l’hôpital.

 

D’ailleurs, ne manquez pas la rencontre avec Aurore Mamet le 11 mars 2024 à 14h, organisée par la bibliothèque du CHU dans le hall d’hôpital.
L’écrivaine prévoit une projection de photos, le récit d’anecdotes d’expéditions, des dédicaces... Venez nombreux !

 

A lire aussi :

Détecter le cancer du poumon par une simple prise de sang : une avancée prometteuse
Actu générale - Recherche

Avril 2024

Détecter le cancer du poumon par une simple prise de sang : une avancée prometteuse

Le cancer du poumon est un cancer fréquent et de mauvais pronostic. Il est dans le monde la première cause de décès par cancer. Pour le détecter, l’examen de référence est le scanner faible dose, par lequel la détection...

En savoir plus

Hacking Health Besançon 2024
Actu générale - Recherche

Du 18 au 20 octobre

Hacking Health Besançon 2024

La huitième édition du Hacking Health Besançon se tiendra du 18 au 20 octobre 2024 à l’UFR Santé sur les Hauts-du-Chazal.
Pendant ce marathon de 48h, des professionnels, associations, étudiants ou autres personnes, de tous...

En savoir plus

Journée d’études "Autisme et diversités de parcours" le 3 avril
Actu générale

Journée d’études "Autisme et diversités de parcours" le 3 avril

À l’occasion de la journée mondiale de l’autisme, le centre ressources autisme de (CRA) Franche-Comté, en partenariat avec l'Académie de Besançon, organise une journée d'étude.

En savoir plus

10 ans de vie gagnée grâce à un cœur artificiel, ça se fête !
Actu générale

Mars 2024

10 ans de vie gagnée grâce à un cœur artificiel, ça se fête !

Après avoir hésité pendant près d’un an, Evelyne Goyet, patiente du CHU en insuffisance cardiaque a finalement accepté l’implantation d’un cœur artificiel Heartmate 2. C’était en 2013. Dix années se sont écoulées depuis,...

En savoir plus

Mars Bleu : le CHU mobilisé contre le cancer colorectal
Actu générale

Mars 2024

Mars Bleu : le CHU mobilisé contre le cancer colorectal

Mars Bleu est le mois de sensibilisation contre le cancer colorectal. Les équipes de gastro-entérologie du CHU de Besançon se mobilisent dans l’organisation d’une journée de prévention le jeudi 21 mars afin d’informer le...

En savoir plus

Maladies rares : venez vous informer !
Actu générale

Février 2024

Maladies rares : venez vous informer !

À l’occasion de la journée internationale des maladies rares, le jeudi 29 février, le CHU de Besançon vous convie à son stand d’information de 8h30 à 17h.

En savoir plus

I3DM : la plateforme médicale de modélisation, de planification et d’impression 3D fête ses 4 ans
Actu générale - Recherche

Février 2024

I3DM : la plateforme médicale de modélisation, de planification et d’impression 3D fête ses 4 ans

Début 2020, le CHU de Besançon se dotait d’un outil innovant : une plateforme médicale de modélisation, de planification et d’impression 3D. Petite révolution pour les chirurgiens, l’établissement est l’un des premiers...

En savoir plus

Inauguration de la salle multimodale de radiologie interventionnelle
Actu générale

Février 2024

Inauguration de la salle multimodale de radiologie interventionnelle

Cette inauguration le 13 février dernier, en présence de la présidente de région, Marie-Guite Dufay, a été l’occasion de rappeler l’ensemble des projets financés par le Feder, fonds européen géré par la région...

En savoir plus

Un traitement associant un probiotique peut-il avoir un impact sur la dépression ?
Actu générale - Recherche

Février 2024

Un traitement associant un probiotique peut-il avoir un impact sur la dépression ?

Depuis une dizaine d’années, de nouvelles thérapeutiques sont en voie d’exploration pour améliorer la prise en charge de la dépression. Parmi les différentes pistes, figurent l’immuno-inflammation modulée par le microbiote...

En savoir plus

Mauricette, infirmière en salle de réveil et championne d’enduro
Actu générale

Mauricette, infirmière en salle de réveil et championne d’enduro

[Portrait] Originaire du Haut-Doubs, cela fait 7 ans que Mauricette Brisebard s’est installée à Besançon où elle a étudié à l’IFPS. Depuis l’obtention de son diplôme, elle est infirmière en salle de réveil au CHU de...

En savoir plus