Logo

UNE ALIMENTATION RICHE EN FROMAGE DÈS LE PLUS JEUNE ÂGE PROTÉGERAIT DES ALLERGIES

UNE ALIMENTATION RICHE EN FROMAGE DÈS LE PLUS JEUNE ÂGE PROTÉGERAIT DES ALLERGIES

Une étude menée par le CHU de Besançon et l’Inra met en évidence l’intérêt d’une alimentation riche en fromage dès le plus jeune âge. Pour la première fois, est établie une association entre la consommation de fromage et la probabilité de développer des maladies allergiques alimentaires ou dermatologiques, indépendamment de la consommation de divers autres aliments (légumes ou fruits, céréales, pain, viande, gâteaux et yaourts) et des conditions de vie en milieu fermier (présence et diversité des animaux de ferme). Ces résultats sont publiés dans la revue Allergy.

L’Europe compte actuellement 80 millions de sujets allergiques, dont 30 millions d'asthmatiques. Cette augmentation considérable de la fréquence des maladies allergiques et de l'asthme dans les pays industrialisés au cours des 40 dernières années est due notamment à l'accroissement du niveau d'hygiène et à la diminution des maladies infectieuses et des contacts microbiens dans la petite enfance.Depuis 2002, l’étude PATURE*, coordonnée en France par le Pr Dalphin, chef du service de pneumologie au CHU de Besançon, observe une cohorte d’enfants vivant en milieu rural dans 5 pays européens (Allemagne, Suisse, Autriche, France et Finlande).

Ce travail a déjà confirmé, au travers de près de 60 publications scientifiques, la diminution dans le milieu agricole (ou fermier) du risque allergique ainsi que du rôle protecteur de la diversité alimentaire précoce.

Le volet IV de PATURE, mené en collaboration avec l’Inra, s’intéresse plus particulièrement à la consommation de fromage, un aliment riche en diversité microbienne.

Des données sur les facteurs environnementaux, les maladies allergiques et les pratiques alimentaires ont été collectées via des questionnaires, dès la naissance, chez 931 enfants inclus dans la cohorte et jusqu’à leur 6e année de vie. La consommation de fromage à l’âge de 18 mois a été quantifiée en termes de fréquence et de diversité (six types de fromage étaient consommés : fromage pressé, semi-pressé, à pâte molle, bleu, frais, de la ferme).

Dans cette étude, toute consommation de fromage entre 12 et 18 mois était associée à une réduction significative du risque de dermatite atopique (eczéma) à 6 ans et d'allergie alimentaire mais aussi à un risque diminué de rhinite allergique, d'asthme et de sensibilisation aux allergènes tant alimentaires qu’inhalés. 
La moindre incidence d’eczéma et d’allergie alimentaire est retrouvée indifféremment chez les enfants ayant bénéficié d’une diversité et d’une fréquence de consommation de fromage plus importantes. Des études complémentaires permettront de déterminer précisément si la diminution du risque est liée à la diversité ou à la fréquence de consommation des fromages. Parallèlement, des analyses du microbiote intestinal chez les consommateurs de fromage pourraient aider à comprendre les mécanismes en jeux. L’objectif est de mettre en place, à terme, des stratégies préventives de l’asthme et des maladies allergiques.

* PATURE IV (Protection contre l’Allergie : éTUde du milieu Rural et de son Environnement – Volet IV) : Evaluation de l’effet protecteur des produits laitiers vis-à-vis de l’asthme et de l’allergie*. 

Étude promue par le CHU de Besançon et conduite en collaboration avec l’Institut national de la recherche agronomique (Inra) de Dijon avec le soutien logistique de la Mutualité sociale agricole de Franche-Comté  -Financement : PHRC interrégional, ministère des Solidarités et de la Santé

Publication : Nicklaus S, Divaret-Chauveau A, Chardon ML, Roduit C, Kaulek V, Ksiazek E, Dalphin ML, Karvonen AM, Kirjavainen P, Pekkanen J, Lauener R, Schmausser-Hechfellner E, Renz H, Braun-Fahrländer C, Riedler J, Vuitton DA, Mutius EV, Dalphin JC; Pasture Study Group. Allergy. 2018 Oct 28.

A lire aussi :

Hacking Health 2019 : 1re conférence inspirante
Actu générale - Recherche

Avril 2019

Hacking Health 2019 : 1re conférence inspirante

Le 3e marathon d’innovation en santé, ou Hacking Health, se tiendra du 18 au 20 octobre prochain. Mais déjà tout est mis en œuvre pour identifier des défis émanant de professionnels de santé ou de patients.
Plusieurs...

En savoir plus

Recrutement de 2 manipulateurs en électroradiologie médicale
Actu générale

Mars 2019

Recrutement de 2 manipulateurs en électroradiologie médicale

Le CHU de Besançon recrute 2 manipulateurs en électroradiologie médicale, secteur de radiologie conventionnelle, au sein du pôle imagerie situé sur le site Jean-Minjoz.

En savoir plus

Vente de livres de la bibliothèque de l'hôpital les 29 et 30 mars à Saint-Jacques
Actu générale - Culture

Mars 2019

Vente de livres de la bibliothèque de l'hôpital les 29 et 30 mars à Saint-Jacques

L’association « La Distraction des Malades » organise sa vente annuelle de livres au profit de la bibliothèque du CHU de Besançon. Elle se déroulera les vendredi 29 et samedi 30 mars de 10h à 18h, salle des Commissions...

En savoir plus

Les oreilles au cœur de ma santé : journée nationale  de l'audition le 14 mars
Actu générale

Les oreilles au cœur de ma santé : journée nationale de l'audition le 14 mars

A l'occasion de la journée nationale de l'audition, le service ORL et audiophonologie du CHU organise des tests auditifs de dépistage le jeudi 14 mars.

 

En savoir plus

4 avril 2019 : 8e journée de l'Innovation
Actu générale - Recherche

Mars 2019

4 avril 2019 : 8e journée de l'Innovation

Une rencontre annuelle unique réunissant les chercheurs académiques, les professionnels hospitaliers et les industriels high-tech qui oeuvrent pour l’innovation technologique en santé.
 

En savoir plus

Mars Bleu au CHU : chassez-le doute !
Actu générale

Mars 2019

Mars Bleu au CHU : chassez-le doute !

Dans le cadre de la campagne de promotion du dépistage organisé du cancer colorectal, Mars Bleu, le CHU coordonne une journée de sensibilisation le mercredi 13 mars 2019 dans le hall de l’hôpital.

...

En savoir plus

Grossesses multiples et pollution de l'air : existe-t-il un lien entre polluants atmosphériques et croissance fœtale ?
Actu générale - Recherche

Mars 2019

Grossesses multiples et pollution de l'air : existe-t-il un lien entre polluants atmosphériques et croissance fœtale ?

Plusieurs études ont établi un lien entre pollution de l’air élevée et troubles de la croissance foetale. Ces études portent sur des grossesses uniques (un foetus par grossesse), excluant quasi-systématiquement les...

En savoir plus

Résultats d'examens d'imagerie disponibles en ligne
Actu générale

Février 2019

Résultats d'examens d'imagerie disponibles en ligne

Les patients qui bénéficient d’examens au sein du pôle d’imagerie au CHU peuvent désormais accéder simplement et en toute sécurité à leurs résultats sur un serveur sécurisé. Pour cela, il suffit, lors de la venue dans le...

En savoir plus

CAR T-CELLS : vers une nouvelle immunothérapie pour combattre le cancer du sang et de la moelle
Actu générale - Recherche

Février 2019

CAR T-CELLS : vers une nouvelle immunothérapie pour combattre le cancer du sang et de la moelle

A Besançon, des chercheurs de l’Etablissement français du sang ont intégralement conçu, en collaboration avec le service d’hématologie du CHU, la première immunothérapie cellulaire ciblant IL1-RAP. L’efficacité de ce...

En savoir plus

Adénome de la prostate : l’efficacité d’un nouveau traitement au laser
Actu générale

Janvier 2019

Adénome de la prostate : l’efficacité d’un nouveau traitement au laser

L’adénome de la prostate, appelé également hypertrophie bénigne de la prostate, est une maladie très fréquente chez les hommes à partir de 50 ans. Cette hypertrophie de la prostate est bénigne mais elle est à l’origine...

En savoir plus