Logo

SIA REMU : Système d’Intelligence Artificielle pour la REgulation Médicale des Urgences

SIA REMU : Système d’Intelligence Artificielle pour la REgulation Médicale des Urgences

Juillet 2021

En France, depuis 10 ans, l’activité aux urgences ne cesse d’augmenter. Il en est de même pour la régulation médicale des appels qui a doublé. Pour améliorer la prise en charge des patients, le projet SIA REMU ambitionne d’améliorer la performance globale de la régulation des appels d'urgence médicale en recourant à l’Intelligence Artificielle (IA).

Ce projet vise à apporter une aide à la régulation des appels d’urgence au centre de réception et de régulation des appels 15 (CRRA15) en France ainsi qu’à la Centrale 144 en Suisse. L’objectif est d’améliorer l’évaluation de la gravité des appels, d’identifier et insérer précocement les patients dans les filières de soins, et d’améliorer l’efficience lors de l’engagement des moyens.

Les médecins régulateurs sont amenés à prendre des décisions rapides, souvent vitales, et sans cesse réévaluées selon le bilan des premiers secours présents lors de l’intervention. Le système d’IA aidera les médecins dans leurs prises de décisions, afin de garantir une réponse adaptée aux demandes de soins.

Pour cela, le logiciel d’aide à la décision médicale développé grâce à l’IA permettra :

  • une aide à l’évaluation de la gravité et au repérage rapide des urgences vitales et fonctionnelles ;
  • l’identification de la filière médicale dont relève le patient (cardiologie, neurologie…) pour une orientation optimale ;
  • la connaissance en temps réel des délais d’accès aux plateaux techniques ;
  • de guider le choix du vecteur (ambulance, pompiers, hélicoptère…) le plus adapté en fonction de sa disponibilité, des conditions météorologiques, du trafic, de la pathologie du patient…

De nombreuses sources de données vont devoir être recueillies et intégrées dans le logiciel.

Les informations médicales proviendront des données audio brutes des appels téléphoniques d’urgence qui seront réparties en différents sous-ensembles représentatifs de l’activité de régulation (période de l’année, jour précis, créneau horaire de l’appel…). Elles proviendront également des informations contenues dans les dossiers patients, les dossiers de régulation médicale et de séjour hospitalier.

Tous ces renseignements anonymisés seront triés et analysés. Ils constitueront une base de données soumise à une étude linguistique.

En complément, des informations concernant la disponibilité et la localisation des vecteurs (hélicoptère, ambulance, pompiers…), le trafic routier, les conditions météorologiques…), l’affluence dans les services d’urgence, les lits disponibles, le contexte épidémique, la qualité de l’air… devront être enregistrés dans le système.

Ce projet SIA-REMU s’inscrit dans le plan « Ma santé 2022 » et dans le « Pacte de refondation des urgences » (2019), afin de désengorger les services d’accueil des urgences. Cette solution permettra d’améliorer la réponse aux demandes de soins de chaque patient en termes de qualité, d’efficience, de sécurité, et d’optimiser la gestion des ressources. Il sera d’abord déployé en Bourgogne Franche-Comté avant de l’être à l’échelle nationale afin d’apporter une réponse optimisée à toutes les urgences et en tout point du territoire.

Plus d’infos dans R.com Recherche n°30.

 

Partenaires

Cinq laboratoires de recherche, trois entreprises innovantes et deux CHU se sont mobilisés pour élaborer une méthodologie et une solution informatique intégrée, basée sur des algorithmes avancés en IA, pour la régulation des appels d’urgences

Carte d'identité
Le projet « Système d’Intelligence Artificielle pour la Régulation Médicale des Urgences -  SIA - REMU » est soutenu par le programme européen de coopération transfrontalière Interreg France-Suisse 2014-2020 et a bénéficié à ce titre d’un soutien financier du Fonds européen de développement régional (FEDER) de 701 914,66 €. L’université de Franche-Comté est le chef de file français, en partenariat avec le CHU de Besançon et Maincare.

En 2019, environ 500 000 appels ont été décrochés au CRRA 15 du CHU de Besançon.

A lire aussi :

Sensibilisation au cancer de la prostate le 25 novembre
Actu générale

Novembre 2021

Sensibilisation au cancer de la prostate le 25 novembre

A l'occasion de Movember®, mois dédié à la lutte contre les cancers masculins, une journée de sensibilisation au cancer de la prostate est organisée le jeudi 25 novembre de 11h à 16h dans le hall du CHU.

...

En savoir plus

La réalité virtuelle pour mieux vivre une opération
Actu générale

Novembre 2021

La réalité virtuelle pour mieux vivre une opération

Depuis quelques mois déjà, plusieurs services de chirurgie du CHU de Besançon disposent de 10 casques de réalité virtuelle hypnoVR conçus et développés en France, qui permettent, avant ou pendant l’opération, de diminuer...

En savoir plus

Semaine de la sécurité des patients
Actu générale

Novembre 2021

Semaine de la sécurité des patients

La nouvelle édition de la semaine de la sécurité des patients se déroule du 20 au 26 novembre. La prévention des infections est au cœur de cet événement avec comme thématique prioritaire “Le risque infectieux :...

En savoir plus

Scanner spectral : le CHU à la pointe  de la technique d’imagerie médicale d’urgence
Actu générale

Novembre 2021

Scanner spectral : le CHU à la pointe de la technique d’imagerie médicale d’urgence

Le CHU de Besançon a investi dans un nouveau scanner dit « spectral » pour son secteur d’imagerie des urgences. Une analyse « multi-énergies » pour chaque examen, des temps d’expositions réduits, moins de produit de...

En savoir plus

Le secrétaire d'Etat à l'enfance et aux familles en visite au CHU
Actu générale

Novembre 2021

Le secrétaire d'Etat à l'enfance et aux familles en visite au CHU

Monsieur Adrien Taquet, secrétaire d'Etat à l'enfance et aux familles, était au CHU de Besançon le 27 octobre dernier.

En savoir plus

Ségur de la santé : visite ministérielle
Actu générale

Octobre 2021

Ségur de la santé : visite ministérielle

En visite au CHU de Besançon ce mercredi 20 octobre dans le cadre du Ségur de la santé, la ministre déléguée auprès du ministre des Solidarités et de la Santé, chargée de l'Autonomie, Madame Brigitte Bourguignon, a annoncé...

En savoir plus

Spondylarthrite ankylosante : le CHU de Besançon classé en 23e position au niveau mondial
Actu générale - Recherche

Octobre 2021

Spondylarthrite ankylosante : le CHU de Besançon classé en 23e position au niveau mondial

Le site Expertscape permet d’identifier des scientifiques ayant une expertise en sciences de la vie parmi plusieurs milliers de disciplines. Le Pr Wendling est classé dans le top 10 des experts mondiaux et le Pr Prati dans...

En savoir plus

Inauguration de la fresque en reconnaissance des personnels du CHU
Actu générale

Octobre 2021

Inauguration de la fresque en reconnaissance des personnels du CHU

Sur une initiative de la Ville de Besançon, une immense fresque aux codes du street-art a été imaginée en signe de reconnaissance des personnels du CHU sur le mur de l’hélistation.

Ce projet original et grandeur XXL a été...

En savoir plus

Journée mondiale des rhumatismes inflammatoires le mardi 12 octobre
Actu générale

Octobre 2021

Journée mondiale des rhumatismes inflammatoires le mardi 12 octobre

Parlons de la spondyloarthrite au CHU !

En France, on estime à près de 200 000 le nombre de personnes concernées par la spondyloarthrite, avec différentes formes cliniques dont la spondylarthrite ankylosante....

En savoir plus

Projet AmniOST : une nouvelle indication thérapeutique de la membrane amniotique humaine
Actu générale - Recherche

Octobre 2021

Projet AmniOST : une nouvelle indication thérapeutique de la membrane amniotique humaine

L’ostéochimionécrose est une complication connue engendrée par différents traitements pourtant incontournables. La mâchoire, de par ses caractéristiques anatomiques (vascularisation, support pour les dents…), est un os...

En savoir plus