Logo

Sclérose en plaques : une approche épigénétique

Sclérose en plaques : une approche épigénétique

Janvier 2020

La sclérose en plaques (SEP) est une maladie inflammatoire du système nerveux central (cerveau, moelle épinière) qui affecte plus de 100 000 personnes en France avec une forte prépondérance féminine. Plus présente dans le nord-est que dans le reste de la France, elle fait l’objet de nombreux travaux de recherche. Au CHU de Besançon, le service de neurologie conduit une étude pilote sur la SEP, recourant à l’épigénèse, c’est-à-dire l’étude des facteurs qui modulent l’expression des gènes sans en modifier le code génétique.

La SEP touche principalement les jeunes adultes et se manifeste sous forme de poussées, par une fatigue extrême et différents troubles, moteurs, visuels, de la mémoire…
Cette maladie invalidante est la principale cause de handicap non accidentel chez les trentenaires. Chaque année, environ 2 500 personnes sont nouvellement diagnostiquées en France, particulièrement dans le Nord-Est. La recherche a permis de nombreux progrès dans la connaissance et la prise en charge de la SEP. Aujourd’hui, de nouveaux traitements permettent de réduire la fréquence des poussées et de ralentir l’évolution de la maladie mais pas de la guérir.

L’épigénèse est une thématique relativement récente et à ce jour très peu utilisée dans l’étude de la SEP. Les gènes subissent des évolutions et modifications liées à l’environnement, au comportement de la personne, etc., sans que l’ADN ne soit changé. Ces facteurs épigénétiques pourraient être impliqués dans la genèse de la SEP, à la croisée des chemins entre les facteurs génétiques et environnementaux.

L’étude du Docteur Béreau vise à comparer l’activité des marqueurs épigénétiques entre un groupe de personnes atteintes de SEP et un groupe « témoins » sans SEP ni maladie inflammatoire autre. Il s’agira ensuite d’établir un éventuel lien entre les modifications de l’épigénèse et l’inflammation de la maladie.

Les résultats de cette étude devraient permettre d’apporter des arguments quant à l’implication du mécanisme épigénétique dans l’apparition et l’évolution de la maladie et permettre alors d’ouvrir de nouvelles voies thérapeutiques.

Cette étude est promue et financée par le CHU de Besançon.

Dans le cadre de cette étude, le CHU recherche des patients atteints d’une sclérose en plaques au stade initial, âgés entre et 18 et 60 ans, et n’ayant pas encore reçu de traitement par cortisone. Pour la patiente ou le patient, cela n’implique pas de modification de la prise en charge à l’exception d’un prélèvement sanguin.

Pour participer à cette étude, contacter Mme Myriam Bouveret, infirmière de recherche au 03 81 66 82 11 ou par mail : m1bouveret@chu-besancon.fr

Illustration : <a href="https://fr.freepik.com/photos-vecteurs-libre/fond">Fond vecteur créé par rawpixel.com - fr.freepik.com</a>

A lire aussi :

FIBROLUTION - Cibler la reprogrammation des macrophages pour résoudre la fibrose
Actu générale - Recherche

13 août 2020

FIBROLUTION - Cibler la reprogrammation des macrophages pour résoudre la fibrose

Après une blessure, l’organisme met en place une réponse inflammatoire afin de se protéger contre de potentiels intrus comme les virus ou les bactéries. Cette réaction inflammatoire met en jeu des cellules immunitaires tel...

En savoir plus

L’efficacité de la Team DV validée par une prestigieuse revue scientifique
Actu générale - Recherche

Août 2020

L’efficacité de la Team DV validée par une prestigieuse revue scientifique

Le syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA) constitue la forme la plus grave de l’atteinte pulmonaire liée au COVID 19 et est responsable d’une mortalité importante (entre 30 à 50 %). En pleine crise sanitaire, au...

En savoir plus

Solidarité Beyrouth : le CHU mobilise son Poste sanitaire mobile
Actu générale

6 août 2020

Solidarité Beyrouth : le CHU mobilise son Poste sanitaire mobile

Les explosions survenues à Beyrouth au Liban mardi 4 août dans la soirée ont engendré une catastrophe humaine et sanitaire majeure.

En réponse à cette situation exceptionnelle, des moyens et matériels sont mobilisés, sous...

En savoir plus

COVID-19 : Une évolution technologique du scanner permet de mieux comprendre l’atteinte pulmonaire
Actu générale - Recherche

Juillet 2020

COVID-19 : Une évolution technologique du scanner permet de mieux comprendre l’atteinte pulmonaire

Une nouvelle publication du pôle imagerie du CHU de Besançon montre que la vascularisation sanguine pulmonaire peut être diminuée sans que des caillots ne soient pourtant visibles.

En savoir plus

Port du masque obligatoire dès le 20 juillet 2020
Actu générale

Port du masque obligatoire dès le 20 juillet 2020

Dans tous les lieux publics et les lieux clos, chacun doit porter un masque, en complément de l’application des gestes barrières.

Cette mesure obligatoire s'applique au CHU.

En savoir plus

Rcom Recherche spécial COVID
Actu générale - Recherche

Rcom Recherche spécial COVID

Le dernier numéro de la revue du CHU de Besançon “R.com Recherche” est en ligne. Il s’agit d’un numéro spécial, consacré à l'activité de recherche portée par des membres de notre établissement et en lien avec la pandémie...

En savoir plus

Deux médecins du CHU lauréats de la bourse de recherche de l’association Le Don du souffle
Actu générale - Recherche

Juillet 2020

Deux médecins du CHU lauréats de la bourse de recherche de l’association Le Don du souffle

Chaque année depuis 2010, l'association Le Don du Souffle offre une bourse destinée à financer des projets de recherche dans ses domaines d'intérêts : pathologies aigues ou chroniques, maintien à domicile, interfaces...

En savoir plus

TRANSCOVID
Actu générale - Recherche

Juillet 2020

TRANSCOVID

Le docteur Nicolas Mottet, gynécologue-obstétricien explique à travers une vidéo le projet de recherche TRANSCOVID portant sur les risques de transmission du virus Sars CoV2 pendant la grossesse.

...

En savoir plus

Les visites aux patients à nouveau autorisées sous réserve du respect de mesures strictes
Actu générale

Juillet

Les visites aux patients à nouveau autorisées sous réserve du respect de mesures strictes

A compter du 30 juin 2020, les visites aux patients hospitalisés au CHU de Besançon sont à nouveau autorisées sous réserve de respecter strictement les mesures barrières suivantes :

  • le port du masque par le visiteur dès...

En savoir plus

Le CHU est sur Facebook
Actu générale

Juin 2020

Le CHU est sur Facebook

Suivez et partagez les actualités du CHU depuis notre page Facebook .

En savoir plus