Logo

Registre des tumeurs du Doubs et du Territoire de Belfort

Le registre des tumeurs du Doubs est l’un des plus anciens registres généraux de cancers français. Créé en 1976, il a étendu son recueil au Territoire de Belfort (TdB) de 2006 à 2018, il couvrait sur cette période les deux départements et une population de près de 680 000 habitants. Depuis 2019, suite à l'arrêt du financement de l'Agence Régionale de Santé Bourgogne Franche-Comtéen en janvier 2018, sans autre solution pérenne de financement, l’activité du Registre des tumeurs s’arrête dans le Territoire de Belfort. Dix années d’enregistrement sont disponibles pour ce département portant sur les années diagnostiques 2007 à 2016

Le registre des tumeurs enregistre de manière continue et exhaustive, sans double compte, tous les nouveaux diagnostics de cancers chez les patients résidant au moment de leur diagnostic dans l’un des deux départements couverts, quel que soit le lieu de leur prise en charge.

Les registres ont le double objectif de décrire et surveiller le risque de cancer et de conduire des recherches à partir de l'analyse des données recueillies ou d'enquêtes ponctuelles.

Le registre est un outil de surveillance épidémiologique des cancers (au niveau local, national et international) par la publication d'indicateurs d'incidence, de prévalence et de survie. Par la qualité de sa base de données populationnelle et son ancienneté, le registre participe à de nombreuses études. Il contribue ainsi à l'évaluation des actions de prévention primaire et secondaire (dépistage organisé des cancers), des facteurs de risque, des prises en charge diagnostique et thérapeutique des patients et des besoins de soins en population générale.

 

Actualité du Registre

2019