Logo

Un dispositif artistique pour apprendre à gérer ses émotions

Retrouvez le fil d'actualités recherche RSS

Un dispositif artistique pour apprendre à gérer ses émotions

Juin 2019

C’est une idée originale, née de la rencontre entre Damien Gabriel, ingénieur de recherche au CHU de Besançon, et Guillaume Bertrand, artiste numérique : un dispositif mêlant art et neurosciences, qui permet de visualiser et d’apprendre à gérer ses émotions. Ce dispositif a été récompensé par un accessit du prix Marina Picasso par la fondation suisse AEMD1, qui récompense le développement d’outils cliniques innovants et accompagne des projets mettant la gestion des émotions au cœur de leur dispositif.

Cette approche innovante, en cours de développement, vise à permettre d’apprendre ou réapprendre aux adultes comme aux enfants, à réguler leurs émotions en offrant une représentation visuelle de leur état émotionnel, représentation sur laquelle le patient/participant peut agir en temps réel.

Des bulles vertes révélatrices
Concrètement, un casque d’électroencéphalographie est installé sur la tête du sujet et mesure son activité cérébrale. Sur l’écran, s’affichent une multitude de bulles vertes qui s’agitent et se déplacent, révélant au patient son état émotionnel. Le participant est alors invité à ressentir une émotion précise pour parvenir à déplacer les bulles dans une zone déterminée de l’écran.  Le processus d’apprentissage est enclenché, l’objectif étant, à terme, que cette régulation puisse se faire sans recourir au dispositif.

Les prochaines étapes du projet
La mise en place de l’interface artistique de contrôle des émotions par la pensée a nécessité l’interaction d’artistes et de scientifiques provenant de domaines variés tels que l’informatique, les mathématiques, la psychologie, et l’ingénierie. Ces nombreuses collaborations ont rendu possible la création d’une représentation artistique des émotions qui soit utilisable en pratique clinique.
Le recours à la plateforme de neuroimagerie fonctionnelle Neuraxess² permettra d’affiner le projet en déterminant la technique d’enregistrement la plus adaptée à la mesure des émotions. Le centre d’investigation clinique du CHU (Inserm CIC 1431) évaluera plus finement l’efficacité du dispositif, sur patients et en population saine dans le cadre de projets de recherche clinique.

De nombreuses perspectives
Si de nombreuses applications potentielles sont à terme envisageables, deux applications principales du dispositif sont envisagées à l’heure actuelle :
La première concerne les troubles mentaux. Le dispositif, mis à disposition des cliniciens, offrirait en effet une méthode alternative aux traitements pharmacologiques pour traiter les troubles mentaux liés à des déficits de régulation émotionnelle.
La seconde concerne l’étude de la régulation émotionnelle en milieu scolaire, notamment pour aider les adolescents à mieux gérer leurs émotions.
Ce projet a vu le jour dans le cadre de l’appel à projets "artistiques" 2018 initié par le service Sciences, Arts et Culture de l’université de Franche-Comté et la Direction régionale des affaires culturelles de Bourgogne Franche-Comté. Il est conduit en collaboration étroite avec le laboratoire de neurosciences intégratives et cliniques (EA 481) de l’université de Franche-Comté.

1 : AEMD : Analyse Emo-comportementale Méthode Démann
2 : CHU de Besançon et université de Franche-Comté

◄ Retour à la liste

A lire aussi :

Bio Innovation : c’est parti !
Actu générale - Recherche

Mars 2021

Bio Innovation : c’est parti !

Mardi 30 mars, était inauguré BIO INNOVATION, tout nouveau centre de développement pour faciliter les preuves de concepts, favoriser la maturation de projets de recherche-développement et accélérer l’innovation dans le...

En savoir plus

Un casque et des bulles pour gérer ses émotions
Actu générale - Recherche

Mars 2021

Un casque et des bulles pour gérer ses émotions

Le 08 mars, Damien Gabriel, ingénieur de recherche au CHU de Besançon, expliquait en vidéo le projet Deep Blue, qui vise à permettre à tout un chacun de contrôler ses émotions. Présenté dans le cadre de Lundisociable...

En savoir plus

Des tulipes s’invitent dans un projet de recherche
Actu générale - Recherche

Mars 2021

Des tulipes s’invitent dans un projet de recherche

La présence de bulbes de tulipes ayant été décrite dans la littérature comme constituant une source de contamination par des souches d’Aspergillus fumigatus résistantes aux antifongiques, des membres du service de...

En savoir plus

Leucémie : une nouvelle avancée de taille pour l’équipe de recherche bisontine
Actu générale - Recherche

Février 2021

Leucémie : une nouvelle avancée de taille pour l’équipe de recherche bisontine

Après plus de six années de travaux effectués sur l’une des leucémies les plus mortelles, un programme de recherche mené au sein de l’Etablissement Français du Sang de Bourgogne-FrancheComté (EFS BFC) avec le CHU de...

En savoir plus

Profession chercheur : RDV avec Daniel Wendling
Actu générale - Recherche

Février 2021

Profession chercheur : RDV avec Daniel Wendling

Profession chercheur, la mini-série vidéo du CHU de Besançon qui dévoile en 3 minutes un projet de recherche

En savoir plus

Easypédia : un projet innovant qui pourrait améliorer la prise en charge de l’enfant en détresse vitale
Actu générale - Recherche

Février 2021

Easypédia : un projet innovant qui pourrait améliorer la prise en charge de l’enfant en détresse vitale

En 2018, Pauline Ecoffet*, puéricultrice en réanimation infantile, décide de participer au Hacking Health de Besançon pour relever un défi : étudier la faisabilité d’un outil informatique pour former et aider les équipes...

En savoir plus

Hacking Health de Besançon : 5e édition en octobre
Actu générale - Recherche

Janvier 2021

Hacking Health de Besançon : 5e édition en octobre

Le 5e marathon d’innovation ouverte en santé se tiendra à l’UFR Santé de Besançon du 1er au 3 octobre 2021.

En savoir plus

Le projet COV-RECUP
Actu générale - Recherche

Décembre 2020

Le projet COV-RECUP

COV-RECUP est un projet de recherche qui vise à évaluer les séquelles respiratoires du coronavirus chez les patients ayant présenté des formes sévères. Dans Profession chercheur, le Dr Claudé vous présente en 3 mn les...

En savoir plus

Profession chercheur : RDV avec Didier Hocquet
Actu générale - Recherche

Profession chercheur : RDV avec Didier Hocquet

Profession chercheur, la mini-série vidéo du CHU de Besançon qui dévoile en 3 minutes un projet de recherche

En savoir plus

Quelle est la part de la population infectée par le coronavirus en Bourgogne Franche-Comté ?
Actu générale - Recherche

Octobre 2020

Quelle est la part de la population infectée par le coronavirus en Bourgogne Franche-Comté ?

Depuis décembre 2019, le SARS-CoV-2 sévit mais le nombre de personnes ayant été touchées à l’échelle de notre région, reste largement méconnu. Le CHU de Besançon met en place une étude estimant la séroprévalence,...

En savoir plus