Logo

SIA REMU : Système d’Intelligence Artificielle pour la REgulation Médicale des Urgences

Retrouvez le fil d'actualités recherche RSS

SIA REMU : Système d’Intelligence Artificielle pour la REgulation Médicale des Urgences

Juillet 2021

En France, depuis 10 ans, l’activité aux urgences ne cesse d’augmenter. Il en est de même pour la régulation médicale des appels qui a doublé. Pour améliorer la prise en charge des patients, le projet SIA REMU ambitionne d’améliorer la performance globale de la régulation des appels d'urgence médicale en recourant à l’Intelligence Artificielle (IA).

Ce projet vise à apporter une aide à la régulation des appels d’urgence au centre de réception et de régulation des appels 15 (CRRA15) en France ainsi qu’à la Centrale 144 en Suisse. L’objectif est d’améliorer l’évaluation de la gravité des appels, d’identifier et insérer précocement les patients dans les filières de soins, et d’améliorer l’efficience lors de l’engagement des moyens.

Les médecins régulateurs sont amenés à prendre des décisions rapides, souvent vitales, et sans cesse réévaluées selon le bilan des premiers secours présents lors de l’intervention. Le système d’IA aidera les médecins dans leurs prises de décisions, afin de garantir une réponse adaptée aux demandes de soins.

Pour cela, le logiciel d’aide à la décision médicale développé grâce à l’IA permettra :

  • une aide à l’évaluation de la gravité et au repérage rapide des urgences vitales et fonctionnelles ;
  • l’identification de la filière médicale dont relève le patient (cardiologie, neurologie…) pour une orientation optimale ;
  • la connaissance en temps réel des délais d’accès aux plateaux techniques ;
  • de guider le choix du vecteur (ambulance, pompiers, hélicoptère…) le plus adapté en fonction de sa disponibilité, des conditions météorologiques, du trafic, de la pathologie du patient…

De nombreuses sources de données vont devoir être recueillies et intégrées dans le logiciel.

Les informations médicales proviendront des données audio brutes des appels téléphoniques d’urgence qui seront réparties en différents sous-ensembles représentatifs de l’activité de régulation (période de l’année, jour précis, créneau horaire de l’appel…). Elles proviendront également des informations contenues dans les dossiers patients, les dossiers de régulation médicale et de séjour hospitalier.

Tous ces renseignements anonymisés seront triés et analysés. Ils constitueront une base de données soumise à une étude linguistique.

En complément, des informations concernant la disponibilité et la localisation des vecteurs (hélicoptère, ambulance, pompiers…), le trafic routier, les conditions météorologiques…), l’affluence dans les services d’urgence, les lits disponibles, le contexte épidémique, la qualité de l’air… devront être enregistrés dans le système.

Ce projet SIA-REMU s’inscrit dans le plan « Ma santé 2022 » et dans le « Pacte de refondation des urgences » (2019), afin de désengorger les services d’accueil des urgences. Cette solution permettra d’améliorer la réponse aux demandes de soins de chaque patient en termes de qualité, d’efficience, de sécurité, et d’optimiser la gestion des ressources. Il sera d’abord déployé en Bourgogne Franche-Comté avant de l’être à l’échelle nationale afin d’apporter une réponse optimisée à toutes les urgences et en tout point du territoire.

Plus d’infos dans R.com Recherche n°30.

 

Partenaires

Cinq laboratoires de recherche, trois entreprises innovantes et deux CHU se sont mobilisés pour élaborer une méthodologie et une solution informatique intégrée, basée sur des algorithmes avancés en IA, pour la régulation des appels d’urgences

Carte d'identité
Le projet « Système d’Intelligence Artificielle pour la Régulation Médicale des Urgences -  SIA - REMU » est soutenu par le programme européen de coopération transfrontalière Interreg France-Suisse 2014-2020 et a bénéficié à ce titre d’un soutien financier du Fonds européen de développement régional (FEDER) de 701 914,66 €. L’université de Franche-Comté est le chef de file français, en partenariat avec le CHU de Besançon et Maincare.

En 2019, environ 500 000 appels ont été décrochés au CRRA 15 du CHU de Besançon.

A lire aussi :

Spondylarthrite ankylosante : le CHU de Besançon classé en 23e position au niveau mondial
Actu générale - Recherche

Octobre 2021

Spondylarthrite ankylosante : le CHU de Besançon classé en 23e position au niveau mondial

Le site Expertscape permet d’identifier des scientifiques ayant une expertise en sciences de la vie parmi plusieurs milliers de disciplines. Le Pr Wendling est classé dans le top 10 des experts mondiaux et le Pr Prati dans...

En savoir plus

Projet AmniOST : une nouvelle indication thérapeutique de la membrane amniotique humaine
Actu générale - Recherche

Octobre 2021

Projet AmniOST : une nouvelle indication thérapeutique de la membrane amniotique humaine

L’ostéochimionécrose est une complication connue engendrée par différents traitements pourtant incontournables. La mâchoire, de par ses caractéristiques anatomiques (vascularisation, support pour les dents…), est un os...

En savoir plus

Un traitement complémentaire de la maladie d’Alzheimer : stimulation magnétique transcrânienne répétitive
Actu générale - Recherche

Septembre 2021

Un traitement complémentaire de la maladie d’Alzheimer : stimulation magnétique transcrânienne répétitive

La maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative grave, caractérisée par une perte progressive de la mémoire et d’autres fonctions cognitives. Elle est la forme de démence la plus fréquente chez les personnes...

En savoir plus

L’usage et la perception que l’on a des espaces verts impactent-ils sur notre santé ?
Recherche

Septembre 2021

L’usage et la perception que l’on a des espaces verts impactent-ils sur notre santé ?

A Besançon comme à Dijon, peut-être serez-vous prochainement sollicité pour répondre à quelques questions sur votre rapport aux espaces verts : A quelle fréquence vous rendez-vous dans des parcs ? Que préférez-vous y faire...

En savoir plus

Hacking Health Besançon : dernière ligne droite !
Actu générale - Recherche

Septembre 2021

Hacking Health Besançon : dernière ligne droite !

Dans le cadre du Hacking Health Besançon, le 5e marathon d’innovation en santé démarrera vendredi 1er octobre.

En savoir plus

Une étude pour mieux comprendre comment les adolescents régulent leurs émotions
Actu générale - Recherche

Juillet 2021

Une étude pour mieux comprendre comment les adolescents régulent leurs émotions

Comment les adolescents modulent-ils leurs émotions ? La qualité des relations construites avec leur famille et amis a-t-elle une influence sur leur mode de vie, leur gestion du stress, leur façon de ressentir les...

En savoir plus

R.COM n°30
Recherche

R.COM n°30

Le dernier numéro de la revue du CHU de Besançon “R.com Recherche” est en ligne. 

En savoir plus

Deux médecins du CHU lauréats de la bourse de recherche de l’association Le Don du souffle
Actu générale - Recherche

Juin 2021

Deux médecins du CHU lauréats de la bourse de recherche de l’association Le Don du souffle

Chaque année depuis 2010, l'association Le Don du Souffle offre une bourse destinée à financer des projets de recherche dans ses domaines d'intérêts : pathologies aiguës ou chroniques, maintien à domicile, interfaces...

En savoir plus

Focus sur le projet « Athletique »
Actu générale - Recherche

Juin 2021

Focus sur le projet « Athletique »

Il y a 10 ans, le 23 juin 2011, l'UPFR1 des Sports et l’UFR Santé de l'Université de Franche-Comté signaient la convention instituant la Plateforme Exercice Performance Santé Innovation (PEPSI). Cette plateforme technique...

En savoir plus

Régulation émotionnelle : quand la recherche clinique inspire la cosmétique
Actu générale - Recherche

Juin 2021

Régulation émotionnelle : quand la recherche clinique inspire la cosmétique

Le projet Deep Blue a pour objectif d’apprendre à réguler ses émotions grâce à des mesures de l’activité cérébrale associées à une représentation artistique de l’état émotionnel. Ce dispositif, initialement développé pour...

En savoir plus