Logo

Sclérose en plaques : une approche épigénétique

Retrouvez le fil d'actualités recherche RSS

Sclérose en plaques : une approche épigénétique

Janvier 2020

La sclérose en plaques (SEP) est une maladie inflammatoire du système nerveux central (cerveau, moelle épinière) qui affecte plus de 100 000 personnes en France avec une forte prépondérance féminine. Plus présente dans le nord-est que dans le reste de la France, elle fait l’objet de nombreux travaux de recherche. Au CHU de Besançon, le service de neurologie conduit une étude pilote sur la SEP, recourant à l’épigénèse, c’est-à-dire l’étude des facteurs qui modulent l’expression des gènes sans en modifier le code génétique.

La SEP touche principalement les jeunes adultes et se manifeste sous forme de poussées, par une fatigue extrême et différents troubles, moteurs, visuels, de la mémoire…
Cette maladie invalidante est la principale cause de handicap non accidentel chez les trentenaires. Chaque année, environ 2 500 personnes sont nouvellement diagnostiquées en France, particulièrement dans le Nord-Est. La recherche a permis de nombreux progrès dans la connaissance et la prise en charge de la SEP. Aujourd’hui, de nouveaux traitements permettent de réduire la fréquence des poussées et de ralentir l’évolution de la maladie mais pas de la guérir.

L’épigénèse est une thématique relativement récente et à ce jour très peu utilisée dans l’étude de la SEP. Les gènes subissent des évolutions et modifications liées à l’environnement, au comportement de la personne, etc., sans que l’ADN ne soit changé. Ces facteurs épigénétiques pourraient être impliqués dans la genèse de la SEP, à la croisée des chemins entre les facteurs génétiques et environnementaux.

L’étude du Docteur Béreau vise à comparer l’activité des marqueurs épigénétiques entre un groupe de personnes atteintes de SEP et un groupe « témoins » sans SEP ni maladie inflammatoire autre. Il s’agira ensuite d’établir un éventuel lien entre les modifications de l’épigénèse et l’inflammation de la maladie.

Les résultats de cette étude devraient permettre d’apporter des arguments quant à l’implication du mécanisme épigénétique dans l’apparition et l’évolution de la maladie et permettre alors d’ouvrir de nouvelles voies thérapeutiques.

Cette étude est promue et financée par le CHU de Besançon.

Dans le cadre de cette étude, le CHU recherche des patients atteints d’une sclérose en plaques au stade initial, âgés entre et 18 et 60 ans, et n’ayant pas encore reçu de traitement par cortisone. Pour la patiente ou le patient, cela n’implique pas de modification de la prise en charge à l’exception d’un prélèvement sanguin.

Pour participer à cette étude, contacter Mme Myriam Bouveret, infirmière de recherche au 03 81 66 82 11 ou par mail : m1bouveret@chu-besancon.fr

Illustration : <a href="https://fr.freepik.com/photos-vecteurs-libre/fond">Fond vecteur créé par rawpixel.com - fr.freepik.com</a>

A lire aussi :

R.COM n°31
Recherche

R.COM n°31

Le dernier numéro de la revue du CHU de Besançon “R.com Recherche” est en ligne. 

En savoir plus

Troubles psychotiques : le CHU de Besançon est membre du réseau de recherche F-PsyNET
Recherche

Janvier 2022

Troubles psychotiques : le CHU de Besançon est membre du réseau de recherche F-PsyNET

Labellisé F-CRIN en 2022, piloté par les Prs Pierre-Michel Llorca (CHU de Clermont-Ferrand – Institut Pascal) et Renaud Jardri (Lille neurosciences & Cognition, CHRU de Lille), F-PsyNET (French Psychosis Network) est un...

En savoir plus

Bio Innovation : le centre d’investigation clinique a intégré les locaux
Recherche

Janvier 2022

Bio Innovation : le centre d’investigation clinique a intégré les locaux

Bio Innovation est un centre de développement localisé sur le site des Hauts-du-Chazal ayant pour vocation de rapprocher les acteurs publics et privés de la recherche afin de favoriser la maturation de projets de...

En savoir plus

HARMI, un projet ciblé sur les microbes
Actu générale - Recherche

Janvier 2022

HARMI, un projet ciblé sur les microbes

Le projet HARMI* est l’un des 15 lauréats de l’appel à projets national ExcellencES. Porté par l’université Bourgogne Franche-Comté, il vise une connaissance optimale des microbes et de leurs interactions avec d’autres...

En savoir plus

REALYSA - une cohorte nationale unique en France pour des projets de recherche sur les lymphomes
Actu générale - Recherche

Décembre 2021

REALYSA - une cohorte nationale unique en France pour des projets de recherche sur les lymphomes

L’étude REALYSA vise à collecter des données épidémiologiques, cliniques et biologiques de patients adultes atteints de lymphomes pour mieux comprendre et prendre en charge ces maladies complexes. Depuis le lancement de...

En savoir plus

Asthme sévère : le service de pneumologie du CHU de Besançon intègre le réseau national CRISALIS
Actu générale - Recherche

Décembre 2021

Asthme sévère : le service de pneumologie du CHU de Besançon intègre le réseau national CRISALIS

L’asthme sévère est une forme rare et grave d’asthme (3% à 6% des asthmes) impactant fortement la qualité de vie des patients. Il est responsable en France d’environ 600 000 journées d’hospitalisation et 1 000 décès/an.

...

En savoir plus

Spondylarthrite ankylosante : le CHU de Besançon classé en 23e position au niveau mondial
Actu générale - Recherche

Octobre 2021

Spondylarthrite ankylosante : le CHU de Besançon classé en 23e position au niveau mondial

Le site Expertscape permet d’identifier des scientifiques ayant une expertise en sciences de la vie parmi plusieurs milliers de disciplines. Le Pr Wendling est classé dans le top 10 des experts mondiaux et le Pr Prati dans...

En savoir plus

Projet AmniOST : une nouvelle indication thérapeutique de la membrane amniotique humaine
Actu générale - Recherche

Octobre 2021

Projet AmniOST : une nouvelle indication thérapeutique de la membrane amniotique humaine

L’ostéochimionécrose est une complication connue engendrée par différents traitements pourtant incontournables. La mâchoire, de par ses caractéristiques anatomiques (vascularisation, support pour les dents…), est un os...

En savoir plus

Un traitement complémentaire de la maladie d’Alzheimer : stimulation magnétique transcrânienne répétitive
Actu générale - Recherche

Septembre 2021

Un traitement complémentaire de la maladie d’Alzheimer : stimulation magnétique transcrânienne répétitive

La maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative grave, caractérisée par une perte progressive de la mémoire et d’autres fonctions cognitives. Elle est la forme de démence la plus fréquente chez les personnes...

En savoir plus

L’usage et la perception que l’on a des espaces verts impactent-ils sur notre santé ?
Actu générale - Recherche

Septembre 2021

L’usage et la perception que l’on a des espaces verts impactent-ils sur notre santé ?

A Besançon comme à Dijon, peut-être serez-vous prochainement sollicité pour répondre à quelques questions sur votre rapport aux espaces verts : A quelle fréquence vous rendez-vous dans des parcs ? Que préférez-vous y faire...

En savoir plus