Logo

Quelle est la part de la population infectée par le coronavirus en Bourgogne Franche-Comté ?

Retrouvez le fil d'actualités recherche RSS

Quelle est la part de la population infectée par le coronavirus en Bourgogne Franche-Comté ?

Octobre 2020

Depuis décembre 2019, le SARS-CoV-2 sévit mais le nombre de personnes ayant été touchées à l’échelle de notre région, reste largement méconnu. Le CHU de Besançon met en place une étude estimant la séroprévalence, c’est-à-dire la proportion de personnes qui, ayant été exposées au virus SARS-CoV-2, ont développé des anticorps dirigés contre le virus.

Il est essentiel de connaitre précisément le niveau d’infection de la population et son évolution au cours du temps pour organiser la lutte contre l’épidémie de COVID-19. Pour cela, il est habituel de mener des études de séroprévalence en population générale. Réaliser ces enquêtes est complexe et coûteux. L’originalité de l’étude menée par le CHU est de faire appel à des échantillons issus de la population générale et plus facilement accessibles — les femmes enceintes et les donneurs de sang —deux groupes de population chez qui des prélèvements sanguins sont déjà réalisés.

L’étude reposera sur :
- 400 tests chez des femmes enceintes, lors de l’accouchement, au CHU de Besançon, à l’hôpital Nord Franche-Comté (Trévenans) et au centre hospitalier Jura Sud (Lons-le-Saunier)
- 400 tests chez des donneurs de sang résidant dans les zones géographiques desservies par ces hôpitaux.

Tous les échantillons seront analysés par le laboratoire de virologie du CHU de Besançon.
La mesure de la séroprévalence permettra d'obtenir des estimations des taux d'immunisation de la population (attention, à ce stade de notre connaissance, immunisation ne signifie pas nécessairement protection vis-à-vis d’une nouvelle infection par le virus). Les données de l’étude permettront aussi d’identifier d’éventuels groupes à risque, d’orienter les décisions politiques de santé publique pour les adapter au plus près des conditions propres à notre région.

Le projet, piloté par le Centre d’investigation clinique du CHU de Besançon et coordonné par le Dr Maxime Desmarets, vient d’obtenir un financement du Pôle fédératif de recherche et de formation en santé publique Bourgogne-Franche-Comté dans le cadre de son appel à projet de recherche 2020.

◄ Retour à la liste

A lire aussi :

Profession chercheur : RDV avec Didier Hocquet
Actu générale - Recherche

Profession chercheur : RDV avec Didier Hocquet

Profession chercheur, la mini-série vidéo du CHU de Besançon qui dévoile en 3 minutes un projet de recherche

En savoir plus

Cancers HPV : une nouvelle stratégie d’immunothérapie évaluée au CHU de Besançon
Recherche

Septembre 2020

Cancers HPV : une nouvelle stratégie d’immunothérapie évaluée au CHU de Besançon

Les cancers liés aux papillomavirus humains (HPV) touchent chez les hommes et les femmes, les sphères digestives et gynécologiques (col de l’utérus, vulve, vagin, anus) ainsi que les voies aérodigestives supérieures...

En savoir plus

Profession chercheur : RDV avec le Pr Haffen
Recherche

Septembre 2020

Profession chercheur : RDV avec le Pr Haffen

Profession chercheur, c’est une toute nouvelle mini-série vidéo du CHU de Besançon qui dévoile en moins de 3 minutes un projet de recherche.

En savoir plus

Odon Device™ : Vers une nouvelle expérience de l’accouchement instrumental
Actu générale - Recherche

Août 2020

Odon Device™ : Vers une nouvelle expérience de l’accouchement instrumental

Odon Device est un nouveau dispositif d’accouchement qui pourrait permettre de limiter le recours à la césarienne. L’Organisation Mondiale de la Santé soutient son développement à travers son programme de recherche...

En savoir plus

Hacking Health : le défi APS (Augmented Patient Setup)
Recherche

Août 2020

Hacking Health : le défi APS (Augmented Patient Setup)

En 2017, lors de la 1re édition du Hacking Health Besançon, le défi APS - Augmented Patient Setup –était identifié comme un projet prometteur. L’objectif de ce projet initié par Florent Tochet, radiophysicien au CHU de...

En savoir plus

FIBROLUTION - Cibler la reprogrammation des macrophages pour résoudre la fibrose
Recherche

Août 2020

FIBROLUTION - Cibler la reprogrammation des macrophages pour résoudre la fibrose

Après une blessure, l’organisme met en place une réponse inflammatoire afin de se protéger contre de potentiels intrus comme les virus ou les bactéries. Cette réaction inflammatoire met en jeu des cellules immunitaires tel...

En savoir plus

L’efficacité de la Team DV validée par une prestigieuse revue scientifique
Actu générale - Recherche

Août 2020

L’efficacité de la Team DV validée par une prestigieuse revue scientifique

Le syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA) constitue la forme la plus grave de l’atteinte pulmonaire liée au COVID 19 et est responsable d’une mortalité importante (entre 30 à 50 %). En pleine crise sanitaire, au...

En savoir plus

COVID-19 : Une évolution technologique du scanner permet de mieux comprendre l’atteinte pulmonaire
Actu générale - Recherche

Juillet 2020

COVID-19 : Une évolution technologique du scanner permet de mieux comprendre l’atteinte pulmonaire

Une nouvelle publication du pôle imagerie du CHU de Besançon montre que la vascularisation sanguine pulmonaire peut être diminuée sans que des caillots ne soient pourtant visibles.

En savoir plus

Rcom Recherche spécial COVID
Actu générale - Recherche

Juillet 2020

Rcom Recherche spécial COVID

Le dernier numéro de la revue du CHU de Besançon “R.com Recherche” est en ligne. 

En savoir plus

Deux médecins du CHU lauréats de la bourse de recherche de l’association Le Don du souffle
Actu générale - Recherche

Juillet 2020

Deux médecins du CHU lauréats de la bourse de recherche de l’association Le Don du souffle

Chaque année depuis 2010, l'association Le Don du Souffle offre une bourse destinée à financer des projets de recherche dans ses domaines d'intérêts : pathologies aigues ou chroniques, maintien à domicile, interfaces...

En savoir plus