Logo

Odon Device™ : Vers une nouvelle expérience de l’accouchement instrumental

Retrouvez le fil d'actualités recherche RSS

Odon Device™ : Vers une nouvelle expérience de l’accouchement instrumental

Août 2020

Odon Device est un nouveau dispositif d’accouchement qui pourrait permettre de limiter le recours à la césarienne. L’Organisation Mondiale de la Santé soutient son développement à travers son programme de recherche « Human reproduction programme ». Deux centres dans le monde étudient actuellement ce dispositif dans le cadre de l’étude ASSIST : le Southmead Hospital à Bristol en Angleterre et le CHU de Besançon.

Chaque année, dans le monde, près de dix millions de femmes souffrent d’une complication grave liée à leur grossesse. En France, les obstétriciens doivent recourir à une assistance instrumentale pour 10 à 15% des femmes qui accouchent par voie basse. Le dispositif Odon Device, dont le développement est désormais assuré par la société Becton Dickinson pourrait être plus simple d’utilisation que les instruments habituels. Il pourrait également être une alternative à la césarienne, en particulier dans les pays où l’accès aux soins obstétricaux est limité.

Le dispositif Odon Device
Il s’agit d’un dispositif stérile à usage unique qui comprend un sac avec anneau gonflable, que l’on vient placer sur la tête du bébé à l'aide d'un applicateur. Le sac est équipé de deux poignées qui lorsqu’elles sont saisies par l’obstétricien permettent de faire progresser la tête du bébé dans le bassin maternel pour faciliter l’accouchement.

   ►C’est Jorge Odón, ingénieur mécanicien argentin de 59 ans, qui invente le premier prototype d’Odon Device… après avoir vu une vidéo expliquant comment retirer un bouchon d’une bouteille, à l'aide d'un simple sac en plastique.  Il le présente à un obstétricien qui comprend immédiatement l’intérêt de ce dispositif repéré en 2008 par l’Organisation mondiale de la santé qui soutien son développement.

Depuis, le dispositif Odon Device a fait l’objet de plusieurs améliorations techniques, de tests en simulation et en situation réelle. Plusieurs projets de recherche ont également été conduits dans différents pays, permettant de confirmer la faisabilité et la sécurité d’un accouchement par Odon Device. Mais d’autres travaux doivent encore être menés pour parvenir à l’obtention de son marquage de conformité européenne (CE) et à une utilisation standardisée.

La 1re étape de l’étude menée au CHU de Besançon
Depuis quelques temps déjà, les femmes qui viennent accoucher au CHU peuvent se voir proposer la possibilité de participer au projet de recherche Besançon Assist. En cas d’acceptation, si l’accouchement nécessite une assistance instrumentale, le dispositif Odon Device pourra être utilisé. Cette étude comporte plusieurs objectifs : 

  • confirmer la sécurité et l’efficacité du dispositif Odon Device;
  • déterminer les circonstances dans lesquelles il doit être utilisé prioritairement ;
  • déterminer le niveau de satisfaction des femmes à l’égard de ce dispositif ;
  • déterminer le niveau de satisfaction des obstétriciens et des sages-femmes ainsi que les besoins de formation spécifiques.

Quatre obstétriciens et 2 sages-femmes ont été formés à l’utilisation de ce dispositif. Cent-quatre patientes pourront bénéficier d’un accouchement avec ce dispositif dans de parfaites conditions de sécurité.

Les résultats obtenus au CHU de Besançon et à Bristol permettront de construire une autre étude comparant l’efficacité de ce dispositif et de la ventouse obstétricale. Le dispositif Odon Device limite considérablement les risques de lésions pour l'enfant comme pour la maman et a pour avantage de ne pas laisser de marques sur la tête du bébé contrairement aux forceps ou à la ventouse.

A efficacité équivalente, il pourrait donc être utilisé de manière privilégiée par les équipes obstétricales. Il pourrait aussi offrir, pour les mères et bébés les plus vulnérables ou isolés du monde, une option peu coûteuse et simple d’utilisation pour l’accouchement assisté. Il pourrait enfin limiter le recours à la césarienne.

 

A lire aussi :

Projet SAIAD : point d’étape
Actu générale - Recherche

Novembre 2022

Projet SAIAD : point d’étape

Le néphroblastome, également appelé tumeur de Wilms, est la tumeur rénale maligne la plus fréquente de l’enfant. En France, cette tumeur représente environ 8 % des cancers pédiatriques, soit environ une centaine de...

En savoir plus

Comment optimiser le recours aux soins palliatifs en cardiologie ?
Actu générale - Recherche

Novembre 2022

Comment optimiser le recours aux soins palliatifs en cardiologie ?

Certaines pathologies cardiaques, et tout particulièrement l’insuffisance cardiaque, se caractérisent par un déclin progressif du patient après une trajectoire alternant des phases de décompensation aigues et des phases...

En savoir plus

Hacking Health Besançon : retour en images
Actu générale - Recherche

Novembre 2022

Hacking Health Besançon : retour en images

La 6e édition du Hacking Health Besançon s’est terminée le 16 octobre. Retour en images sur cette édition détonante !

En savoir plus

Et les lauréats sont...
Actu générale - Recherche

Octobre 2022

Et les lauréats sont...

Il y a tout juste 15 ans, le CHU de Besançon lançait son premier appel à projets interne de recherche, financé sur fonds propres : l’API 3A, renouvelé tous les ans. Depuis ce début d’année, le CHU finance également un...

En savoir plus

20 nouveaux défis à relever !
Actu générale - Recherche

Octobre 2022

20 nouveaux défis à relever !

Le 6e marathon d’innovation ouverte en santé se tiendra ce week-end, du 14 au 16 octobre, à l'UFR Santé.
Hacking Health Besançon, événement co-organisé par Grand Besançon Métropole, le CHU de Besançon, l’Université de...

En savoir plus

Confinement, fin de vie et mort dans les EHPAD pendant la 1re vague de Covid-19 : retour sur l’étude COVIDEHPAD
Actu générale - Recherche

Octobre 2022

Confinement, fin de vie et mort dans les EHPAD pendant la 1re vague de Covid-19 : retour sur l’étude COVIDEHPAD

25 mars 2020 : la Plateforme nationale de recherche sur la fin de vie est mandatée par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation pour conduire une étude nationale sur la situation vécue...

En savoir plus

Cancer de la prostate : Messieurs, à vos abdos !
Actu générale - Recherche

Septembre 2022

Cancer de la prostate : Messieurs, à vos abdos !

Le cancer de la prostate est le premier cancer masculin, il tue environ 9000 personnes par an. Le traitement de référence, lorsqu'il n'y a pas de métastase, consiste à ôter la prostate et les vésicules séminales. C'est-ce...

En savoir plus

Vers une prise en charge robotisée des infarctus cérébraux
Actu générale - Recherche

Septembre 2022

Vers une prise en charge robotisée des infarctus cérébraux

Les infarctus cérébraux constituent la première cause d’invalidité dans le monde, notamment en raison du délai de prise en charge des patients éloignés des centres proposant des procédures de neuroradiologie...

En savoir plus

Financement de 6 nouveaux projets de recherche
Actu générale - Recherche

Juillet 2022

Financement de 6 nouveaux projets de recherche

Le CHU obtient cette année le financement de 6 nouveaux appels à projets DGOS.
Chaque année, le ministère de la Santé lance, via la Direction générale de l’offre de soins, sa campagne d’appels à projets de recherche...

En savoir plus

PROFESSION CHERCHEUR#7 : l'étude PREPALIM
Actu générale - Recherche

Juillet 2022

PROFESSION CHERCHEUR#7 : l'étude PREPALIM

Rendez-vous avec Sandrine Boillot, puéricultrice en néonatologie, coordinatrice de l’implantation du NIDCAP à l’hôpital, et Agnès Clément, kinésithérapeute en réanimation infantile et néonatologie, toutes deux certifiées...

En savoir plus