Logo

Mieux connaitre les aidants

Retrouvez le fil d'actualités recherche RSS

Mieux connaitre les aidants

Décembre 2016

La cohorte ICE (Informal Carers of Elderly), cohorte « d'aidants informels » vient d’obtenir un nouveau financement de plus de 560 000€ dans le cadre de l’appel à projets « Recherche collaborative » de l’Agence nationale de la recherche (ANR) en plus des financements INCa, Ligue contre le cancer et Roche préalablement obtenus. L’émergence de maladies chroniques est le corollaire du vieillissement de la population que connaît notre société. Pour permettre aux personnes âgées en perte d'autonomie de vivre à domicile, famille, amis, voisins... se mobilisent. Mais pour ces « aidants informels », cet accompagnement quotidien peut avoir des conséquences sur leur santé aussi bien physique que psychique et sociale, et ainsi, les fragiliser.

Le projet « ICE » mené par l’Unité de méthodologie et de qualité de vie en cancérologie (UMQVC) du CHRU de Besançon en collaboration avec le Pôle de Gérontologie Interrégional Bourgogne Franche-Comté, l’Université Bourgogne Franche-Comté, le Centre de lutte contre le cancer Georges François Leclerc et le CHU de Dijon, vise à établir le profil des aidants qui interviennent auprès d’un proche âgé de plus de 60 ans pour lequel a été diagnostiquée une des pathologies chroniques ou aiguës suivantes :  maladie d’Alzheimer, de Parkinson, insuffisance cardiaque, accident vasculaire cérébral, dégénérescence maculaire liée à l’âge, cancer de la prostate, du sein ou du colon-rectum.

Il s’agit d’une cohorte d’envergure tant par le nombre d’aidants qui seront recrutés que par la durée de leur suivi : 7604 aidants inclus à l’échelle de la Bourgogne Franche-Comté seront en effet suivis pendant 5 ans. Cela permettra de définir leurs profils évolutifs à partir de leur entrée dans ce rôle d’aidant. L’impact de ce rôle sur leur qualité de vie sera mesuré à différentes étapes. La relation aidant / patient sera elle aussi étudiée, notamment les spécificités de l’aide apportée aux patients présentant des troubles comportementaux. Une forme nouvelle et régulière d’intervention d’un travailleur social en soutien à l’aidant informel sera mise en place et évaluée via un essai randomisé dont l’efficacité et l’impact économique seront mesurés. 

L’objectif est de recueillir les informations et connaissances pertinentes pour aider les décideurs à impulser de nouvelles stratégies de santé afin d’améliorer tant la qualité de vie de l’aidant que la qualité de l’accompagnement qu’il procure à son proche, tout en tenant compte des contraintes budgétaires. La mise en évidence du bénéfice apporté par ce mode de soutien permettrait de valoriser les bonnes pratiques des travailleurs sociaux et d’envisager une généralisation à long terme et à grande échelle. 

Les retombées attendues pour la société sont les suivantes :

  • améliorer les connaissances sur la qualité de vie des aidants informels en France, la problématique des aidants constituant un enjeu sociétal majeur ;
  • initier un accompagnement social précoce de l’aidant si l’étude montre la pertinence d’une telle intervention ;
  • proposer de nouvelles stratégies de santé, ciblées et optimisées en termes de qualité de vie, de bien-être et de coût en adaptant les dispositifs de soutien aux étapes de la relation d’aide, aux pathologies et aux profils d’aidant. 

Le protocole de cette recherche vient de faire l’objet d’une publication dans Trials.

Pozet A et al Evaluation of efficacy and efficiency of a pragmatic intervention by a social worker to support informal caregivers of elderly patients (The ICE Study): study protocol for a randomized controlled trial. Trials. 2016 Nov 3;17(1):531.

A lire aussi :

Projet SAIAD : point d’étape
Actu générale - Recherche

Novembre 2022

Projet SAIAD : point d’étape

Le néphroblastome, également appelé tumeur de Wilms, est la tumeur rénale maligne la plus fréquente de l’enfant. En France, cette tumeur représente environ 8 % des cancers pédiatriques, soit environ une centaine de...

En savoir plus

Comment optimiser le recours aux soins palliatifs en cardiologie ?
Actu générale - Recherche

Novembre 2022

Comment optimiser le recours aux soins palliatifs en cardiologie ?

Certaines pathologies cardiaques, et tout particulièrement l’insuffisance cardiaque, se caractérisent par un déclin progressif du patient après une trajectoire alternant des phases de décompensation aigues et des phases...

En savoir plus

Hacking Health Besançon : retour en images
Actu générale - Recherche

Novembre 2022

Hacking Health Besançon : retour en images

La 6e édition du Hacking Health Besançon s’est terminée le 16 octobre. Retour en images sur cette édition détonante !

En savoir plus

Et les lauréats sont...
Actu générale - Recherche

Octobre 2022

Et les lauréats sont...

Il y a tout juste 15 ans, le CHU de Besançon lançait son premier appel à projets interne de recherche, financé sur fonds propres : l’API 3A, renouvelé tous les ans. Depuis ce début d’année, le CHU finance également un...

En savoir plus

20 nouveaux défis à relever !
Actu générale - Recherche

Octobre 2022

20 nouveaux défis à relever !

Le 6e marathon d’innovation ouverte en santé se tiendra ce week-end, du 14 au 16 octobre, à l'UFR Santé.
Hacking Health Besançon, événement co-organisé par Grand Besançon Métropole, le CHU de Besançon, l’Université de...

En savoir plus

Confinement, fin de vie et mort dans les EHPAD pendant la 1re vague de Covid-19 : retour sur l’étude COVIDEHPAD
Actu générale - Recherche

Octobre 2022

Confinement, fin de vie et mort dans les EHPAD pendant la 1re vague de Covid-19 : retour sur l’étude COVIDEHPAD

25 mars 2020 : la Plateforme nationale de recherche sur la fin de vie est mandatée par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation pour conduire une étude nationale sur la situation vécue...

En savoir plus

Cancer de la prostate : Messieurs, à vos abdos !
Actu générale - Recherche

Septembre 2022

Cancer de la prostate : Messieurs, à vos abdos !

Le cancer de la prostate est le premier cancer masculin, il tue environ 9000 personnes par an. Le traitement de référence, lorsqu'il n'y a pas de métastase, consiste à ôter la prostate et les vésicules séminales. C'est-ce...

En savoir plus

Vers une prise en charge robotisée des infarctus cérébraux
Actu générale - Recherche

Septembre 2022

Vers une prise en charge robotisée des infarctus cérébraux

Les infarctus cérébraux constituent la première cause d’invalidité dans le monde, notamment en raison du délai de prise en charge des patients éloignés des centres proposant des procédures de neuroradiologie...

En savoir plus

Financement de 6 nouveaux projets de recherche
Actu générale - Recherche

Juillet 2022

Financement de 6 nouveaux projets de recherche

Le CHU obtient cette année le financement de 6 nouveaux appels à projets DGOS.
Chaque année, le ministère de la Santé lance, via la Direction générale de l’offre de soins, sa campagne d’appels à projets de recherche...

En savoir plus

PROFESSION CHERCHEUR#7 : l'étude PREPALIM
Actu générale - Recherche

Juillet 2022

PROFESSION CHERCHEUR#7 : l'étude PREPALIM

Rendez-vous avec Sandrine Boillot, puéricultrice en néonatologie, coordinatrice de l’implantation du NIDCAP à l’hôpital, et Agnès Clément, kinésithérapeute en réanimation infantile et néonatologie, toutes deux certifiées...

En savoir plus