Logo

L’intelligence artificielle au bloc opératoire

Retrouvez le fil d'actualités recherche RSS

L’intelligence artificielle au bloc opératoire

Février 2020

Au sein des blocs opératoires, les organisations et les technologies sont de plus en plus sophistiquées, les équipes médicales et para-médicales repoussent toujours plus loin les limites pour opérer et soigner les patients. Malgré tout, le risque zéro n’existe pas.
Et si l’intelligence artificielle pouvait permettre une chirurgie de plus en plus sûre et améliorer davantage encore la sécurité des patients ?

C’est l’ambition du projet MASSAI (Modeling Aids for Safe Surgery using Artificial Intelligence). Il vise en effet à élaborer un système prédictif qui pourrait :

  • évaluer en temps réel les risques induits par les actions et les états des différents éléments du bloc opératoire, qu’ils soient humains (patient, personnels) ou matériels,
  • alerter les personnels sur des situations à risque accru ou des dysfonctionnements
  • proposer des actions de prévention ou d’atténuation en temps réel.

Le défi : concevoir un outil informatique implanté au bloc opératoire, basé sur les concepts de l’Intelligence artificielle, représentant et observant les différents acteurs, matériels et situations. Le logiciel devra donc au préalable avoir intégré tous les paramètres entrant en jeu ; il devra également être entrainé, via des simulations et l’apprentissage de rapports d’incidents réels, à reconnaître les situations à risque.

Durant l’acte chirurgical, ce système sera capable d’intégrer et d’interpréter en temps réel des données provenant d’une part des informations qu’il aura « apprises » et d’autre part de capteurs répartis dans le bloc opératoire. En cas d’anticipation d’incident, MASSAI pourra immédiatement alerter et proposer des actions correctrices.

Enfin, le système MASSAI sera évolutif et aura la capacité de se perfectionner en capitalisant chacune des situations observées par retour d’expérience.

En parallèle de la conception du système MASSAI, seront menées des études médico-économiques pour analyser le bénéfice réel pour la sécurité des patients au regard de son coût ; et des études pour considérer tous les aspects éthiques posés par cette insertion pour l’instant unique d’une intelligence artificielle dans un processus médical.

Ce projet partenarial associe le Département d’Informatique des Systèmes Complexe (DISC) de l’institut FEMTO-ST1 de l’université de Franche-Comté, chef de file du projet, le service de de chirurgie pédiatrique du CHU de Besançon et Aprogsys, PME franc-comtoise d’ingénierie informatique spécialisée dans l’étude, la conception et l’intégration de système d’informations. Il est financé par le Fonds européen de développement régional (FEDER²), le CHU de Besançon, l’université de Franche-Comté et APROGSYS.

Retrouvez sur France bleu la chronique « Made in Franche-Comté » de Jeremy Querenet : "L'intelligence artificielle dans le bloc opératoire"

1 : Franche-Comté Electronique Mécanique Thermique et Optique – Sciences et Technologies, UMR 6174 / Département d’informatique des systèmes complexes.

2 : Le projet MASSAI bénéficie du soutien financier du Fonds européen de développement régional à hauteur de 370 686 €. Le coût total du projet est de 637101 €.

Illustration Freepik.com

A lire aussi :

R.COM n°31
Recherche

R.COM n°31

Le dernier numéro de la revue du CHU de Besançon “R.com Recherche” est en ligne. 

En savoir plus

Troubles psychotiques : le CHU de Besançon est membre du réseau de recherche F-PsyNET
Recherche

Janvier 2022

Troubles psychotiques : le CHU de Besançon est membre du réseau de recherche F-PsyNET

Labellisé F-CRIN en 2022, piloté par les Prs Pierre-Michel Llorca (CHU de Clermont-Ferrand – Institut Pascal) et Renaud Jardri (Lille neurosciences & Cognition, CHRU de Lille), F-PsyNET (French Psychosis Network) est un...

En savoir plus

Bio Innovation : le centre d’investigation clinique a intégré les locaux
Recherche

Janvier 2022

Bio Innovation : le centre d’investigation clinique a intégré les locaux

Bio Innovation est un centre de développement localisé sur le site des Hauts-du-Chazal ayant pour vocation de rapprocher les acteurs publics et privés de la recherche afin de favoriser la maturation de projets de...

En savoir plus

HARMI, un projet ciblé sur les microbes
Actu générale - Recherche

Janvier 2022

HARMI, un projet ciblé sur les microbes

Le projet HARMI* est l’un des 15 lauréats de l’appel à projets national ExcellencES. Porté par l’université Bourgogne Franche-Comté, il vise une connaissance optimale des microbes et de leurs interactions avec d’autres...

En savoir plus

REALYSA - une cohorte nationale unique en France pour des projets de recherche sur les lymphomes
Actu générale - Recherche

Décembre 2021

REALYSA - une cohorte nationale unique en France pour des projets de recherche sur les lymphomes

L’étude REALYSA vise à collecter des données épidémiologiques, cliniques et biologiques de patients adultes atteints de lymphomes pour mieux comprendre et prendre en charge ces maladies complexes. Depuis le lancement de...

En savoir plus

Asthme sévère : le service de pneumologie du CHU de Besançon intègre le réseau national CRISALIS
Actu générale - Recherche

Décembre 2021

Asthme sévère : le service de pneumologie du CHU de Besançon intègre le réseau national CRISALIS

L’asthme sévère est une forme rare et grave d’asthme (3% à 6% des asthmes) impactant fortement la qualité de vie des patients. Il est responsable en France d’environ 600 000 journées d’hospitalisation et 1 000 décès/an.

...

En savoir plus

Spondylarthrite ankylosante : le CHU de Besançon classé en 23e position au niveau mondial
Actu générale - Recherche

Octobre 2021

Spondylarthrite ankylosante : le CHU de Besançon classé en 23e position au niveau mondial

Le site Expertscape permet d’identifier des scientifiques ayant une expertise en sciences de la vie parmi plusieurs milliers de disciplines. Le Pr Wendling est classé dans le top 10 des experts mondiaux et le Pr Prati dans...

En savoir plus

Projet AmniOST : une nouvelle indication thérapeutique de la membrane amniotique humaine
Actu générale - Recherche

Octobre 2021

Projet AmniOST : une nouvelle indication thérapeutique de la membrane amniotique humaine

L’ostéochimionécrose est une complication connue engendrée par différents traitements pourtant incontournables. La mâchoire, de par ses caractéristiques anatomiques (vascularisation, support pour les dents…), est un os...

En savoir plus

Un traitement complémentaire de la maladie d’Alzheimer : stimulation magnétique transcrânienne répétitive
Actu générale - Recherche

Septembre 2021

Un traitement complémentaire de la maladie d’Alzheimer : stimulation magnétique transcrânienne répétitive

La maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative grave, caractérisée par une perte progressive de la mémoire et d’autres fonctions cognitives. Elle est la forme de démence la plus fréquente chez les personnes...

En savoir plus

L’usage et la perception que l’on a des espaces verts impactent-ils sur notre santé ?
Actu générale - Recherche

Septembre 2021

L’usage et la perception que l’on a des espaces verts impactent-ils sur notre santé ?

A Besançon comme à Dijon, peut-être serez-vous prochainement sollicité pour répondre à quelques questions sur votre rapport aux espaces verts : A quelle fréquence vous rendez-vous dans des parcs ? Que préférez-vous y faire...

En savoir plus