Logo

Les 3 centres nationaux de référence du CHU sont renouvelés

Retrouvez le fil d'actualités recherche RSS

Les 3 centres nationaux de référence du CHU sont renouvelés

Janvier 2023

Pour l’exercice de ses missions de surveillance des maladies infectieuses, Santé publique France s’appuie sur un réseau de 44 Centres nationaux de référence (CNR) nommés pour 5 ans par le ministre chargé de la Santé sur proposition de Santé publique France.
Les 3 centres nationaux de référence du CHU sont renouvelés pour la mandature 2023-2027 : le CNR de la Résistance aux Antibiotiques, le CNR Echinococcoses et le CNR Papillomavirus humains.

Les CNR ont pour mission l’expertise concernant la microbiologie et la pathologie des agents infectieux ; le développement, l'optimisation, la validation et la diffusion d'examens de biologie médicale ; l'identification et la confirmation des agents pathogènes. Ils ont également une mission de conseil scientifique ou technique envers les autorités et les professionnels de santé. Ils contribuent à la surveillance épidémiologique et doivent alerter Santé publique France et le ministère chargé de la Santé en cas de constatation de nature à présenter un risque ou une menace sur l'état de santé de la population.

Depuis 2006, le laboratoire de bactériologie du CHU a été alternativement centre coordinateur et laboratoire associé au CNR de la Résistance aux Antibiotiques. Son expertise porte principalement sur l’identification des mécanismes de résistance de deux espèces bactériennes associées aux soins : Pseudomonas aeruginosa et Acinetobacter baumannii. Ce CNR est placé sous la responsabilité du Pr Katy Jeannot.

Sous la responsabilité du Pr. Laurence Millon, le CNR Échinococcoses (CNR-E) est coordonné depuis 2012 par le service de parasitologie-mycologie, en collaboration avec les services cliniques qui assurent la prise en charge des patients. Initialement centré sur l’échinococcose alvéolaire, son champ de compétence a été étendu, en 2017, à l’échinococcose kystique.

Depuis 2017, sous la responsabilité du Pr Jean-Luc Prétet, le CNR papillomavirus (CNR HPV), intégré au laboratoire de biologie médicale du CHU, intervient notamment dans la prévention des cancers associés à ces virus par le dépistage et la vaccination.

Acteurs majeurs de la recherche clinique et épidémiologique, les trois CNR développent leurs thématiques de recherche en lien avec les équipes universitaires auxquelles ils sont rattachés ainsi qu’à l’échelle nationale et internationale.

Il s’agit là d’une belle reconnaissance pour le CHU de Besançon.

A lire aussi :

Le showroom de l’innovation revient au CHU !
Actu générale - Recherche

Mai 2024

Le showroom de l’innovation revient au CHU !


Rendez-vous jeudi 23 mai pour découvrir des projets innovants pour la santé de demain.

En savoir plus

Treizième journée de l'innovation : les inscriptions sont ouvertes
Actu générale - Recherche

Mai 2024

Treizième journée de l'innovation : les inscriptions sont ouvertes

Cette journée, co-organisée par le CHU et son centre d'investigation clinique (Inserm 1431), le PMT, et l'institut Femto-ST, se tiendra le 28 juin prochain.

En savoir plus

Détecter le cancer du poumon par une simple prise de sang : une avancée prometteuse
Actu générale - Recherche

Avril 2024

Détecter le cancer du poumon par une simple prise de sang : une avancée prometteuse

Le cancer du poumon est un cancer fréquent et de mauvais pronostic. Il est dans le monde la première cause de décès par cancer. Pour le détecter, l’examen de référence est le scanner faible dose, par lequel la détection...

En savoir plus

Hacking Health Besançon 2024
Actu générale - Recherche

Du 18 au 20 octobre

Hacking Health Besançon 2024

La huitième édition du Hacking Health Besançon se tiendra du 18 au 20 octobre 2024 à l’UFR Santé sur les Hauts-du-Chazal.
Pendant ce marathon de 48h, des professionnels, associations, étudiants ou autres personnes, de tous...

En savoir plus

I3DM : la plateforme médicale de modélisation, de planification et d’impression 3D fête ses 4 ans
Actu générale - Recherche

Février 2024

I3DM : la plateforme médicale de modélisation, de planification et d’impression 3D fête ses 4 ans

Début 2020, le CHU de Besançon se dotait d’un outil innovant : une plateforme médicale de modélisation, de planification et d’impression 3D. Petite révolution pour les chirurgiens, l’établissement est l’un des premiers...

En savoir plus

Un traitement associant un probiotique peut-il avoir un impact sur la dépression ?
Actu générale - Recherche

Février 2024

Un traitement associant un probiotique peut-il avoir un impact sur la dépression ?

Depuis une dizaine d’années, de nouvelles thérapeutiques sont en voie d’exploration pour améliorer la prise en charge de la dépression. Parmi les différentes pistes, figurent l’immuno-inflammation modulée par le microbiote...

En savoir plus

DISPOSITIF D’ACCOUCHEMENT ODON ASSIST™ :   RÉSULTATS CONCLUANT DE LA PREMIÈRE ÉTUDE FRANÇAISE
Actu générale - Recherche

Février 2024

DISPOSITIF D’ACCOUCHEMENT ODON ASSIST™ : RÉSULTATS CONCLUANT DE LA PREMIÈRE ÉTUDE FRANÇAISE

L’Odon Assist™ est un dispositif d’accouchement innovant permettant d’apporter une aide lors des efforts de poussées maternels. Il est actuellement en cours de développement et n’est pas encore commercialisé. 

...

En savoir plus

Épilepsies rares : un colloque national accueilli à Besançon
Actu générale - Recherche

Novembre 2023

Épilepsies rares : un colloque national accueilli à Besançon

L’équipe du Centre de compétences des épilepsies rares du CHU de Besançon a été choisie cette année pour l’organisation et l’accueil du colloque annuel « les fans de l’épilepsie ».

En savoir plus

Greffe rénale : la transfusion de poches de sang de plus de 20 jours diminue le risque d’échec de la greffe de près de 25%
Actu générale - Recherche

Novembre 2023

Greffe rénale : la transfusion de poches de sang de plus de 20 jours diminue le risque d’échec de la greffe de près de 25%

Transplantation rénale et transfusion sanguine : les résultats d’une étude conduite par des chercheurs bisontins, dont les néphrologues du CHU de Besançon, invitent à adapter les protocoles habituels de transfusion. 

...

En savoir plus

Le suivi gynécologique s’impose à tout âge
Actu générale - Recherche

Septembre 2023

Le suivi gynécologique s’impose à tout âge

[Septembre turquoise] Chaque année, en France, plus de 1 000 patientes décèdent en raison d’un cancer du col de l’utérus alors même que ce cancer pourrait disparaître si la vaccination anti HPV et le dépistage étaient...

En savoir plus