Logo

La réalité des soins palliatifs dans les prisons françaises : l’étude PARME

Retrouvez le fil d'actualités recherche RSS

La réalité des soins palliatifs dans les prisons françaises : l’étude PARME

Décembre 2016

Chaque année, une centaine de personnes détenues meurent dans les prisons françaises, des suites d’une maladie grave. Combien sont-elles ? De quoi souffrent-elles ? Quel accès ont-elles aux soins palliatifs ? Dans quelles conditions bénéficient-elles de la suspension de peine prévue par la loi du 4 mars 2002 ? C’est ce qui a été étudié dans le cadre de l’enquête PARME, conduite grâce à un financement de la Fondation de France, par le centre d’investigation clinique du CHRU de Besançon et coordonnée par le Pr Régis Aubry, et réalisée par Aline Chassagne-Jacquot et Aurélie Godard Marceau, ingénieures de recherche au CIC.

Cette étude, qui associait médecins, sociologues, anthropologues et philosophes, a été menée entre 2011 et 2014, à l’échelle nationale, dans l’ensemble des établissements pénitentiaires français. Elle mobilisait deux volets méthodologiques :  

  • Le volet épidémiologique a recensé  une cinquantaine de personnes  détenues dont le pronostic vital était engagé dans l’année sur une période de trois mois.
  • Le second volet, en sciences humaines et sociales, a analysé le point de vue d’une dizaine de détenus gravement malades et d’une cinquantaine de professionnels les accompagnant (médecins, infirmiers, conseillers pénitentiaires d’insertion et de probation, juges et surveillants de prison). Les patients inclus étaient majoritairement des hommes, atteints de cancer et avaient, pour la plupart, demandé une libération pour raison de santé.

Les résultats ont mis en lumière les difficultés à déployer un accompagnement global pour les détenus gravement malades (repos difficile, promiscuité, accès limité aux antalgiques, au confort, aux soins de nursing et aux soins relationnels et aux familles).

Les professionnels de santé ont souligné leur manque de formation pour accompagner la fin de vie. Il leur semblerait préférable que les détenus ne finissent pas leurs jours derrière les barreaux. Cependant, sortir de prison est un processus complexe et incertain. Pour accéder à une suspension de peine pour raison médicale, d’autres critères que ceux prévus par la loi (risque de récidive, expertise médicale), de nature morale ou sociale peuvent influencer et ralentir la procédure (motif d’incarcération, hébergement, personnalité du détenu, subjectivité du juge).

Cette recherche originale et innovante souligne la nécessité d’améliorer les pratiques en engageant les acteurs de terrain, les chercheurs et les malades dans des questionnements éthiques.

Promoteur : CHRU de Besançon
Partenaires : Espace éthique Bourgogne Franche-Comté, Université de Franche-Comté, Hospices civils de Lyon, Ecole nationale d’administration pénitentiaire.

Illustration : Rodho

A lire aussi :

Projet SAIAD : point d’étape
Actu générale - Recherche

Novembre 2022

Projet SAIAD : point d’étape

Le néphroblastome, également appelé tumeur de Wilms, est la tumeur rénale maligne la plus fréquente de l’enfant. En France, cette tumeur représente environ 8 % des cancers pédiatriques, soit environ une centaine de...

En savoir plus

Comment optimiser le recours aux soins palliatifs en cardiologie ?
Actu générale - Recherche

Novembre 2022

Comment optimiser le recours aux soins palliatifs en cardiologie ?

Certaines pathologies cardiaques, et tout particulièrement l’insuffisance cardiaque, se caractérisent par un déclin progressif du patient après une trajectoire alternant des phases de décompensation aigues et des phases...

En savoir plus

Hacking Health Besançon : retour en images
Actu générale - Recherche

Novembre 2022

Hacking Health Besançon : retour en images

La 6e édition du Hacking Health Besançon s’est terminée le 16 octobre. Retour en images sur cette édition détonante !

En savoir plus

Et les lauréats sont...
Actu générale - Recherche

Octobre 2022

Et les lauréats sont...

Il y a tout juste 15 ans, le CHU de Besançon lançait son premier appel à projets interne de recherche, financé sur fonds propres : l’API 3A, renouvelé tous les ans. Depuis ce début d’année, le CHU finance également un...

En savoir plus

20 nouveaux défis à relever !
Actu générale - Recherche

Octobre 2022

20 nouveaux défis à relever !

Le 6e marathon d’innovation ouverte en santé se tiendra ce week-end, du 14 au 16 octobre, à l'UFR Santé.
Hacking Health Besançon, événement co-organisé par Grand Besançon Métropole, le CHU de Besançon, l’Université de...

En savoir plus

Confinement, fin de vie et mort dans les EHPAD pendant la 1re vague de Covid-19 : retour sur l’étude COVIDEHPAD
Actu générale - Recherche

Octobre 2022

Confinement, fin de vie et mort dans les EHPAD pendant la 1re vague de Covid-19 : retour sur l’étude COVIDEHPAD

25 mars 2020 : la Plateforme nationale de recherche sur la fin de vie est mandatée par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation pour conduire une étude nationale sur la situation vécue...

En savoir plus

Cancer de la prostate : Messieurs, à vos abdos !
Actu générale - Recherche

Septembre 2022

Cancer de la prostate : Messieurs, à vos abdos !

Le cancer de la prostate est le premier cancer masculin, il tue environ 9000 personnes par an. Le traitement de référence, lorsqu'il n'y a pas de métastase, consiste à ôter la prostate et les vésicules séminales. C'est-ce...

En savoir plus

Vers une prise en charge robotisée des infarctus cérébraux
Actu générale - Recherche

Septembre 2022

Vers une prise en charge robotisée des infarctus cérébraux

Les infarctus cérébraux constituent la première cause d’invalidité dans le monde, notamment en raison du délai de prise en charge des patients éloignés des centres proposant des procédures de neuroradiologie...

En savoir plus

Financement de 6 nouveaux projets de recherche
Actu générale - Recherche

Juillet 2022

Financement de 6 nouveaux projets de recherche

Le CHU obtient cette année le financement de 6 nouveaux appels à projets DGOS.
Chaque année, le ministère de la Santé lance, via la Direction générale de l’offre de soins, sa campagne d’appels à projets de recherche...

En savoir plus

PROFESSION CHERCHEUR#7 : l'étude PREPALIM
Actu générale - Recherche

Juillet 2022

PROFESSION CHERCHEUR#7 : l'étude PREPALIM

Rendez-vous avec Sandrine Boillot, puéricultrice en néonatologie, coordinatrice de l’implantation du NIDCAP à l’hôpital, et Agnès Clément, kinésithérapeute en réanimation infantile et néonatologie, toutes deux certifiées...

En savoir plus