Logo

La réalité des soins palliatifs dans les prisons françaises : l’étude PARME

Retrouvez le fil d'actualités recherche RSS

La réalité des soins palliatifs dans les prisons françaises : l’étude PARME

Décembre 2016

Chaque année, une centaine de personnes détenues meurent dans les prisons françaises, des suites d’une maladie grave. Combien sont-elles ? De quoi souffrent-elles ? Quel accès ont-elles aux soins palliatifs ? Dans quelles conditions bénéficient-elles de la suspension de peine prévue par la loi du 4 mars 2002 ? C’est ce qui a été étudié dans le cadre de l’enquête PARME, conduite grâce à un financement de la Fondation de France, par le centre d’investigation clinique du CHRU de Besançon et coordonnée par le Pr Régis Aubry, et réalisée par Aline Chassagne-Jacquot et Aurélie Godard Marceau, ingénieures de recherche au CIC.

Cette étude, qui associait médecins, sociologues, anthropologues et philosophes, a été menée entre 2011 et 2014, à l’échelle nationale, dans l’ensemble des établissements pénitentiaires français. Elle mobilisait deux volets méthodologiques :  

  • Le volet épidémiologique a recensé  une cinquantaine de personnes  détenues dont le pronostic vital était engagé dans l’année sur une période de trois mois.
  • Le second volet, en sciences humaines et sociales, a analysé le point de vue d’une dizaine de détenus gravement malades et d’une cinquantaine de professionnels les accompagnant (médecins, infirmiers, conseillers pénitentiaires d’insertion et de probation, juges et surveillants de prison). Les patients inclus étaient majoritairement des hommes, atteints de cancer et avaient, pour la plupart, demandé une libération pour raison de santé.

Les résultats ont mis en lumière les difficultés à déployer un accompagnement global pour les détenus gravement malades (repos difficile, promiscuité, accès limité aux antalgiques, au confort, aux soins de nursing et aux soins relationnels et aux familles).

Les professionnels de santé ont souligné leur manque de formation pour accompagner la fin de vie. Il leur semblerait préférable que les détenus ne finissent pas leurs jours derrière les barreaux. Cependant, sortir de prison est un processus complexe et incertain. Pour accéder à une suspension de peine pour raison médicale, d’autres critères que ceux prévus par la loi (risque de récidive, expertise médicale), de nature morale ou sociale peuvent influencer et ralentir la procédure (motif d’incarcération, hébergement, personnalité du détenu, subjectivité du juge).

Cette recherche originale et innovante souligne la nécessité d’améliorer les pratiques en engageant les acteurs de terrain, les chercheurs et les malades dans des questionnements éthiques.

Promoteur : CHRU de Besançon
Partenaires : Espace éthique Bourgogne Franche-Comté, Université de Franche-Comté, Hospices civils de Lyon, Ecole nationale d’administration pénitentiaire.

Illustration : Rodho

A lire aussi :

R.COM n°31
Recherche

R.COM n°31

Le dernier numéro de la revue du CHU de Besançon “R.com Recherche” est en ligne. 

En savoir plus

Troubles psychotiques : le CHU de Besançon est membre du réseau de recherche F-PsyNET
Recherche

Janvier 2022

Troubles psychotiques : le CHU de Besançon est membre du réseau de recherche F-PsyNET

Labellisé F-CRIN en 2022, piloté par les Prs Pierre-Michel Llorca (CHU de Clermont-Ferrand – Institut Pascal) et Renaud Jardri (Lille neurosciences & Cognition, CHRU de Lille), F-PsyNET (French Psychosis Network) est un...

En savoir plus

Bio Innovation : le centre d’investigation clinique a intégré les locaux
Recherche

Janvier 2022

Bio Innovation : le centre d’investigation clinique a intégré les locaux

Bio Innovation est un centre de développement localisé sur le site des Hauts-du-Chazal ayant pour vocation de rapprocher les acteurs publics et privés de la recherche afin de favoriser la maturation de projets de...

En savoir plus

HARMI, un projet ciblé sur les microbes
Actu générale - Recherche

Janvier 2022

HARMI, un projet ciblé sur les microbes

Le projet HARMI* est l’un des 15 lauréats de l’appel à projets national ExcellencES. Porté par l’université Bourgogne Franche-Comté, il vise une connaissance optimale des microbes et de leurs interactions avec d’autres...

En savoir plus

REALYSA - une cohorte nationale unique en France pour des projets de recherche sur les lymphomes
Actu générale - Recherche

Décembre 2021

REALYSA - une cohorte nationale unique en France pour des projets de recherche sur les lymphomes

L’étude REALYSA vise à collecter des données épidémiologiques, cliniques et biologiques de patients adultes atteints de lymphomes pour mieux comprendre et prendre en charge ces maladies complexes. Depuis le lancement de...

En savoir plus

Asthme sévère : le service de pneumologie du CHU de Besançon intègre le réseau national CRISALIS
Actu générale - Recherche

Décembre 2021

Asthme sévère : le service de pneumologie du CHU de Besançon intègre le réseau national CRISALIS

L’asthme sévère est une forme rare et grave d’asthme (3% à 6% des asthmes) impactant fortement la qualité de vie des patients. Il est responsable en France d’environ 600 000 journées d’hospitalisation et 1 000 décès/an.

...

En savoir plus

Spondylarthrite ankylosante : le CHU de Besançon classé en 23e position au niveau mondial
Actu générale - Recherche

Octobre 2021

Spondylarthrite ankylosante : le CHU de Besançon classé en 23e position au niveau mondial

Le site Expertscape permet d’identifier des scientifiques ayant une expertise en sciences de la vie parmi plusieurs milliers de disciplines. Le Pr Wendling est classé dans le top 10 des experts mondiaux et le Pr Prati dans...

En savoir plus

Projet AmniOST : une nouvelle indication thérapeutique de la membrane amniotique humaine
Actu générale - Recherche

Octobre 2021

Projet AmniOST : une nouvelle indication thérapeutique de la membrane amniotique humaine

L’ostéochimionécrose est une complication connue engendrée par différents traitements pourtant incontournables. La mâchoire, de par ses caractéristiques anatomiques (vascularisation, support pour les dents…), est un os...

En savoir plus

Un traitement complémentaire de la maladie d’Alzheimer : stimulation magnétique transcrânienne répétitive
Actu générale - Recherche

Septembre 2021

Un traitement complémentaire de la maladie d’Alzheimer : stimulation magnétique transcrânienne répétitive

La maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative grave, caractérisée par une perte progressive de la mémoire et d’autres fonctions cognitives. Elle est la forme de démence la plus fréquente chez les personnes...

En savoir plus

L’usage et la perception que l’on a des espaces verts impactent-ils sur notre santé ?
Actu générale - Recherche

Septembre 2021

L’usage et la perception que l’on a des espaces verts impactent-ils sur notre santé ?

A Besançon comme à Dijon, peut-être serez-vous prochainement sollicité pour répondre à quelques questions sur votre rapport aux espaces verts : A quelle fréquence vous rendez-vous dans des parcs ? Que préférez-vous y faire...

En savoir plus