Logo

Hacking Health : le palmarès

Retrouvez le fil d'actualités recherche RSS

Hacking Health : le palmarès

Octobre 2019

Le marathon d’innovation ouverte en santé du Hacking Health Besançon s’est terminé dimanche 20 octobre par une remise des prix exaltée. Avec plus de 400 personnes mobilisées au bénéfice de la santé, cette 3e édition confirme l’engouement autour du marathon bisontin.

L’évènement vise à mettre en relation la plus large communauté d’innovateurs possible et des professionnels de santé ou des patients pour tenter d’apporter des réponses à des problématiques concrètes présentées par ces derniers.
Invité de marque, Luc Sirois, co-fondateur canadien du mouvement Hacking Health, a participé au marathon et souligné une « édition magique due à un savoir-faire unique au monde en microtechniques, une recherche médicale rapide et prolifique, et une capacité territoriale forte à encourager la fécondation croisée pour plus d’innovation, plus rapide, en santé ».

LE PALMARÈS

Composé de spécialistes indépendants, professionnels de santé ou représentants de patients, le jury du Hacking Health a distingué les projets les plus aboutis ou les plus prometteurs au terme de 48h de réflexion. 

APYC, seringue connectée, porté par Romain LÉGER : imaginer un dispositif à installer sur le corps de la seringue afin de suivre les paramètres d’injection et la rendre connectée.
• Projet le plus prometteur
• Mention DECA-BFC

Tandicap, tandem pour personne en situation de handicap, porté par Jean-Christophe LAPAYRE : imaginer un tandem permettant à une personne victime d’hémiplégie de participer au pédalage en toute sécurité.
• Coup de cœur du Jury

App-e Mot, application pour le suivi des nourrissons, porté par Colin FROMION et Sébastien KRUMM : aider les parents d’enfants à risque de difficultés de développements cognitifs et moteurs.
• Solution la plus innovante
• Mention DECA BFC

WIA (Where I Am), géolocalisation des personnes atteintes d’Alzheimer, porté par Malvina BOURDENET et Caroline COIRNOT : la déambulation concerne 38% des personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer, comment éviter qu’elles se perdent ?
• Meilleur impact en santé publique

Blood Keeper, pansement compressif, porté par Florian SIBILLE et Quentin VUILLEMIN : imaginer un dispositif remplissant à la fois le rôle de garrot et de pansement compressif.
• Meilleure solution patient

PathoSearch, moteur de recherche pour l’anatomie pathologique, porté par Franck Monnien : comment aider les chercheurs à trouver parmi des dizaines de milliers d’échantillons, ceux qui les intéressent ?
• Meilleure solution open source
• Mention OnlineFormaPro

Assisthesia, aide aux anesthésistes, porté par Marie MONTCHABLON et Nathalie BOICHUT : imaginer un système d’assistant permettant d’enregistrer de façon simple l’ensemble des gestes et actes réalisés durant l’anesthésie.
• Meilleur projet clinique

Marco Colo, suivi de formation pour interne en coloscopie, porté par Maëva Charkaoui : création d’une méthode simple, ludique, visuelle de formation et d’évaluation en endoscopie, pour permettre aux internes d’acquérir les bons gestes techniques.
• Mention OnlineFormaPro

Ces porteurs de projets seront accompagnés au sein de la « Couveuse des innovateurs » pour aider à l’aboutissement du projet.

Le Hacking Health 2019 en chiffres

22 porteurs de défis / 230 marathoniens / 40 coachs et spécialistes / 20 organisateurs / 40 bénévoles / 50 invités / 10 écoles représentées

https://fr-fr.facebook.com/BesanconFrenchTech/

Album photo et communiqué de presse

Crédit photo : Eric Chatelain

◄ Retour à la liste

A lire aussi :

De « VEDIA System » à EOlife® : histoire d’une success-story made in Franche-Comté
Actu générale - Recherche

Février 2020

De « VEDIA System » à EOlife® : histoire d’une success-story made in Franche-Comté

Il y a quatre ans de cela, on parlait de Védia-system. Aujourd’hui, le dispositif médical imaginé par Abdo Khoury, médecin urgentiste au CHU de Besançon, Alban De Luca et Fatimata Seydou Sall, tous deux alors ingénieurs de...

En savoir plus

Projet SAIAD : 1re représentation d’une tumeur rénale chez l’enfant par hologramme
Actu générale - Recherche

Février 2020

Projet SAIAD : 1re représentation d’une tumeur rénale chez l’enfant par hologramme

Fin 2019, lors de la dernière réunion des différents acteurs du projet SAIAD (Segmentation Automatique de reins tumoraux chez l’enfant par Intelligence Artificielle Distribuée),...

En savoir plus

L’intelligence artificielle au bloc opératoire
Actu générale - Recherche

Février 2020

L’intelligence artificielle au bloc opératoire

Au sein des blocs opératoires, les organisations et les technologies sont de plus en plus sophistiquées, les équipes médicales et para-médicales repoussent toujours plus loin les limites pour opérer et soigner les...

En savoir plus

Le Registre des tumeurs du Doubs évalué "AAA" par le Comité d'évaluation des registres (CER)
Actu générale - Recherche

Janvier 2020

Le Registre des tumeurs du Doubs évalué "AAA" par le Comité d'évaluation des registres (CER)

Au CHU de Besançon, le registre des tumeurs du Doubs vient de recevoir la note "AAA" de la part du Comité d'évaluation des registres (CER). Cet avis très favorable souligne la qualité de son activité en santé publique et...

En savoir plus

Sclérose en plaques : une approche épigénétique
Actu générale - Recherche

Janvier 2020

Sclérose en plaques : une approche épigénétique

La sclérose en plaques (SEP) est une maladie inflammatoire du système nerveux central (cerveau, moelle épinière) qui affecte plus de 100 000 personnes en France avec une forte prépondérance féminine. Plus présente dans le...

En savoir plus

Hacking Health 2019 : clap de fin !
Actu générale - Recherche

Décembre 2019

Hacking Health 2019 : clap de fin !

La 3e édition du Hacking Health Besançon s’est terminé dimanche 20 octobre.
400 participants, 20 problématiques, 20 solutions...
Retour en images sur cette édition détonante !

En savoir plus