Logo

Hacking Health : le défi APS (Augmented Patient Setup)

Retrouvez le fil d'actualités recherche RSS

Hacking Health : le défi APS (Augmented Patient Setup)

Août 2020

En 2017, lors de la 1re édition du Hacking Health Besançon, le défi APS - Augmented Patient Setup –était identifié comme un projet prometteur. L’objectif de ce projet initié par Florent Tochet, radiophysicien au CHU de Besançon, est de trouver une solution viable, non ionisante et à coût modéré pour gagner en précision et en temps lors du re-positionnement du patient lors de séances de radiothérapie. Pour poursuivre son développement, un consortium vient d’être constitué…

Selon l’Observatoire national de la radiothérapie, depuis 2012, « l’activité globale des centres a augmenté de 12 % (en nombre de patients) et de 6 % (en nombre de séances) pour atteindre 196 000 patients et un peu plus de 4,1 millions de séances en 2017 ». Optimiser le temps de traitement pour prendre en charge plus de patients tout en assurant le maintien de la qualité des soins devient un enjeu majeur auquel le projet APS tente de répondre. Il vise en effet à imaginer un système qui projetterait en 3D, directement sur la table de traitement, la silhouette du patient acquise lors de la simulation pour permettre un repositionnement plus facile et parfaitement à l’identique : une des conditions essentielles pour un traitement de qualité.

Pour mettre au point cette innovation, un consortium chargé du développement s’est constitué. Il allie le CHU de Besançon1, Shine Medical et Maincare, sociétés spécialisées dans le développement de solutions digitales à destination du secteur médical et Biotika, entreprise universitaire de l’ISIFC², école d’ingénieurs de l’université de Franche-Comté spécialisée dans le dispositif médical.

Actuellement, les chercheurs se focalisent sur le repositionnement des patients traités pour un cancer du sein, la position requise (patient allongé sur le dos, bras levés) étant particulièrement difficile à reproduire à l’identique au fil des séances. Le CHU contribue aux tests de faisabilité et d’acceptabilité par les utilisateurs et patients, afin de garantir l’aboutissement à une solution la plus pertinente possible. Objectif de cette première phase : concevoir un prototype permettant de mieux identifier les défis technologiques.

Le CHU pourra ensuite mener les études cliniques avec patients afin d’évaluer et valider la pertinence du dispositif. Au moins 2 années seront encore nécessaires avant de procéder au marquage CE et à l’utilisation chez l’homme.

Le système imaginé devrait permettre d’améliorer la précision du traitement et d’en réduire la durée tout en limitant, pour le patient, la dose liée à l’imagerie de repositionnement.

Le CHU de Besançon apportera son expertise médicale, scientifique, méthodologique et utilisateur tout au long du projet.

Ce projet est soutenu par le Fonds Régional d’aide à l’Innovation Bourgogne Franche-Comté et par le Grand Besançon métropole.

1 : service de radiothérapie, centre d’investigation clinique Inserm CIC 1431, Délégation à la recherche clinique et à l’innovation et service informatique
2 : ISIFC : Institut supérieur d’ingénieurs de l’université de Franche-Comté

 

A lire aussi :

Projet SAIAD : point d’étape
Actu générale - Recherche

Novembre 2022

Projet SAIAD : point d’étape

Le néphroblastome, également appelé tumeur de Wilms, est la tumeur rénale maligne la plus fréquente de l’enfant. En France, cette tumeur représente environ 8 % des cancers pédiatriques, soit environ une centaine de...

En savoir plus

Comment optimiser le recours aux soins palliatifs en cardiologie ?
Actu générale - Recherche

Novembre 2022

Comment optimiser le recours aux soins palliatifs en cardiologie ?

Certaines pathologies cardiaques, et tout particulièrement l’insuffisance cardiaque, se caractérisent par un déclin progressif du patient après une trajectoire alternant des phases de décompensation aigues et des phases...

En savoir plus

Hacking Health Besançon : retour en images
Actu générale - Recherche

Novembre 2022

Hacking Health Besançon : retour en images

La 6e édition du Hacking Health Besançon s’est terminée le 16 octobre. Retour en images sur cette édition détonante !

En savoir plus

Et les lauréats sont...
Actu générale - Recherche

Octobre 2022

Et les lauréats sont...

Il y a tout juste 15 ans, le CHU de Besançon lançait son premier appel à projets interne de recherche, financé sur fonds propres : l’API 3A, renouvelé tous les ans. Depuis ce début d’année, le CHU finance également un...

En savoir plus

20 nouveaux défis à relever !
Actu générale - Recherche

Octobre 2022

20 nouveaux défis à relever !

Le 6e marathon d’innovation ouverte en santé se tiendra ce week-end, du 14 au 16 octobre, à l'UFR Santé.
Hacking Health Besançon, événement co-organisé par Grand Besançon Métropole, le CHU de Besançon, l’Université de...

En savoir plus

Confinement, fin de vie et mort dans les EHPAD pendant la 1re vague de Covid-19 : retour sur l’étude COVIDEHPAD
Actu générale - Recherche

Octobre 2022

Confinement, fin de vie et mort dans les EHPAD pendant la 1re vague de Covid-19 : retour sur l’étude COVIDEHPAD

25 mars 2020 : la Plateforme nationale de recherche sur la fin de vie est mandatée par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation pour conduire une étude nationale sur la situation vécue...

En savoir plus

Cancer de la prostate : Messieurs, à vos abdos !
Actu générale - Recherche

Septembre 2022

Cancer de la prostate : Messieurs, à vos abdos !

Le cancer de la prostate est le premier cancer masculin, il tue environ 9000 personnes par an. Le traitement de référence, lorsqu'il n'y a pas de métastase, consiste à ôter la prostate et les vésicules séminales. C'est-ce...

En savoir plus

Vers une prise en charge robotisée des infarctus cérébraux
Actu générale - Recherche

Septembre 2022

Vers une prise en charge robotisée des infarctus cérébraux

Les infarctus cérébraux constituent la première cause d’invalidité dans le monde, notamment en raison du délai de prise en charge des patients éloignés des centres proposant des procédures de neuroradiologie...

En savoir plus

Financement de 6 nouveaux projets de recherche
Actu générale - Recherche

Juillet 2022

Financement de 6 nouveaux projets de recherche

Le CHU obtient cette année le financement de 6 nouveaux appels à projets DGOS.
Chaque année, le ministère de la Santé lance, via la Direction générale de l’offre de soins, sa campagne d’appels à projets de recherche...

En savoir plus

PROFESSION CHERCHEUR#7 : l'étude PREPALIM
Actu générale - Recherche

Juillet 2022

PROFESSION CHERCHEUR#7 : l'étude PREPALIM

Rendez-vous avec Sandrine Boillot, puéricultrice en néonatologie, coordinatrice de l’implantation du NIDCAP à l’hôpital, et Agnès Clément, kinésithérapeute en réanimation infantile et néonatologie, toutes deux certifiées...

En savoir plus