maladies inflammatoires des articulations (« arthrite »), dont on ne connait pas la cause (« idiopathique») et qui atteint les enfants avant l’âge de 16 ans (« juvénile»). En France, environ 5 000 enfants souffrent d’arthrite juvénile idiopathique (AJI).



" />

Logo

Focus sur le projet « Athletique »

Retrouvez le fil d'actualités recherche RSS

Focus sur le projet « Athletique »

Juin 2021

Il y a 10 ans, le 23 juin 2011, l'UPFR1 des Sports et l’UFR Santé de l'Université de Franche-Comté signaient la convention instituant la Plateforme Exercice Performance Santé Innovation (PEPSI). Cette plateforme technique et scientifique permet d’expérimenter et d’innover dans le domaine de la santé et de la performance sportive. Le CHU de Besançon recourt à cette plateforme dans le cadre de plusieurs projets de recherche. C’est le cas du projet « Athletique » qui porte sur un groupe de sept maladies inflammatoires des articulations (« arthrite »), dont on ne connait pas la cause (« idiopathique») et qui atteint les enfants avant l’âge de 16 ans (« juvénile»). En France, environ 5 000 enfants souffrent d’arthrite juvénile idiopathique (AJI).

L’AJI est la cause la plus fréquente de rhumatisme chez l'enfant dans les pays développés et peut entraîner à court ou moyen terme un handicap moteur. Les symptômes comprennent un gonflement, une douleur et une raideur des articulations, une fatigue ainsi qu’une faiblesse et atrophie musculaire à l’origine d’une mobilité réduite empêchant certaines activités de la vie quotidienne.

Pour prévenir et limiter ces symptômes, la pratique d’activité physique est largement recommandée à raison de 60 minutes par jour, mais encore insuffisamment répandue. Il n’existe pas de recommandations précises définies pour les enfants. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour définir la nature de l'activité physique qui confèrerait des avantages pour la santé sans exacerber le stress inflammatoire sous-jacent associé à la pathologie.

C’est l’objectif de l’étude ATHLETIQUE conduite par le service de médecine pédiatrique du CHU de Besançon, qui vise ainsi à évaluer l’intérêt d’un programme d’activité physique adaptée (APA) chez l’enfant et à obtenir des données d’efficacité et de sécurité de cette pratique. Si l’objectif principal est d’évaluer le gain potentiel d’un programme d’entraînement physique adapté sur l’activité de la maladie, d’autres impacts positifs sont attendus en termes de condition physique, maîtrise du poids, qualité de vie, force musculaire, douleur et capacités fonctionnelles.

Vingt-huit jeunes patients suivis au CHU de Besançon et à l’Hôpital Nord Franche-Comté bénéficieront d’un programme d’APA pendant 12 semaines, à raison de 2 séances par semaine. Au programme, renforcement musculaire, exercices d’équilibre (proprioception) et endurance. Les séances seront pour moitié supervisées par un professeur en APA de la plateforme EPSI. Les autres séances devront être réalisées par l’enfant seul, les chercheurs espèrent en effet que la participation à ce programme pourrait constituer un déclencheur pour un engagement pérenne dans la pratique sportive en autonomie.

Les résultats de ces travaux de recherche pourraient à terme permettre de définir des recommandations en matière d'exercice physique pour tous les patients atteints d’arthrite juvénile idiopathique.

Titre de l’étude : Intérêt d’un programme d’AcTivité pHysique adaptée (APA) chez Les patiEnts atteints d’arThrite juvénIle idiopathiQUE : étude de faisabilité et d’efficacité préliminaire.
Finacement CHU de Besançon (API3A 2020).

Investigateur principal : Dr Claire BALLOT-SCHMIT, médecine pédiatrique, avec le concours du centre d’investigation clinique Inserm CIC 1431 du CHU de Besançon.

 

Infos plus

Localisée à moins de 500 mètres du CHU de Besançon, la plateforme EPSI dispose d’une surface de près de 200 mètres carré comprenant :

  • un bassin permettant d’évaluer les effets de l’immersion au repos ou en exercice à différentes profondeurs et températures
  • un tapis de grande dimension permettant d’évaluer différentes motricités (fauteuil roulant, course à pied, vélo, ski à roulettes…)
  • trois pièces spécifiquement dédiées à l’évaluation (cardiorespiratoire, neuromusculaire, biomécanique...) que ce soit au repos ou à l’exercice, sur différents ergomètres (cycloergomètre, ergomètre adapté pour les fauteuils roulants…).

Au-delà de ces équipements fixes, une grande part du matériel d'évaluation est facilement transportable afin de réaliser des études en extérieur, mais aussi dans des services de soins ou même en au bloc opératoire (en écologie).

 

1 : UPFR : Unité de promotion, de formation et de recherche des sports

A lire aussi :

Spondylarthrite ankylosante : le CHU de Besançon classé en 23e position au niveau mondial
Actu générale - Recherche

Octobre 2021

Spondylarthrite ankylosante : le CHU de Besançon classé en 23e position au niveau mondial

Le site Expertscape permet d’identifier des scientifiques ayant une expertise en sciences de la vie parmi plusieurs milliers de disciplines. Le Pr Wendling est classé dans le top 10 des experts mondiaux et le Pr Prati dans...

En savoir plus

Projet AmniOST : une nouvelle indication thérapeutique de la membrane amniotique humaine
Actu générale - Recherche

Octobre 2021

Projet AmniOST : une nouvelle indication thérapeutique de la membrane amniotique humaine

L’ostéochimionécrose est une complication connue engendrée par différents traitements pourtant incontournables. La mâchoire, de par ses caractéristiques anatomiques (vascularisation, support pour les dents…), est un os...

En savoir plus

Un traitement complémentaire de la maladie d’Alzheimer : stimulation magnétique transcrânienne répétitive
Actu générale - Recherche

Septembre 2021

Un traitement complémentaire de la maladie d’Alzheimer : stimulation magnétique transcrânienne répétitive

La maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative grave, caractérisée par une perte progressive de la mémoire et d’autres fonctions cognitives. Elle est la forme de démence la plus fréquente chez les personnes...

En savoir plus

L’usage et la perception que l’on a des espaces verts impactent-ils sur notre santé ?
Recherche

Septembre 2021

L’usage et la perception que l’on a des espaces verts impactent-ils sur notre santé ?

A Besançon comme à Dijon, peut-être serez-vous prochainement sollicité pour répondre à quelques questions sur votre rapport aux espaces verts : A quelle fréquence vous rendez-vous dans des parcs ? Que préférez-vous y faire...

En savoir plus

Hacking Health Besançon : dernière ligne droite !
Actu générale - Recherche

Septembre 2021

Hacking Health Besançon : dernière ligne droite !

Dans le cadre du Hacking Health Besançon, le 5e marathon d’innovation en santé démarrera vendredi 1er octobre.

En savoir plus

Une étude pour mieux comprendre comment les adolescents régulent leurs émotions
Actu générale - Recherche

Juillet 2021

Une étude pour mieux comprendre comment les adolescents régulent leurs émotions

Comment les adolescents modulent-ils leurs émotions ? La qualité des relations construites avec leur famille et amis a-t-elle une influence sur leur mode de vie, leur gestion du stress, leur façon de ressentir les...

En savoir plus

SIA REMU : Système d’Intelligence Artificielle pour la REgulation Médicale des Urgences
Actu générale - Recherche

Juillet 2021

SIA REMU : Système d’Intelligence Artificielle pour la REgulation Médicale des Urgences

En France, depuis 10 ans, l’activité aux urgences ne cesse d’augmenter. Il en est de même pour la régulation médicale des appels qui a doublé. Pour améliorer la prise en charge des patients, le projet SIA REMU ambitionne...

En savoir plus

R.COM n°30
Recherche

R.COM n°30

Le dernier numéro de la revue du CHU de Besançon “R.com Recherche” est en ligne. 

En savoir plus

Deux médecins du CHU lauréats de la bourse de recherche de l’association Le Don du souffle
Actu générale - Recherche

Juin 2021

Deux médecins du CHU lauréats de la bourse de recherche de l’association Le Don du souffle

Chaque année depuis 2010, l'association Le Don du Souffle offre une bourse destinée à financer des projets de recherche dans ses domaines d'intérêts : pathologies aiguës ou chroniques, maintien à domicile, interfaces...

En savoir plus

Régulation émotionnelle : quand la recherche clinique inspire la cosmétique
Actu générale - Recherche

Juin 2021

Régulation émotionnelle : quand la recherche clinique inspire la cosmétique

Le projet Deep Blue a pour objectif d’apprendre à réguler ses émotions grâce à des mesures de l’activité cérébrale associées à une représentation artistique de l’état émotionnel. Ce dispositif, initialement développé pour...

En savoir plus