Logo

Concours international de jeunes chefs d’orchestre de Besançon

Retrouvez le fil d'actualités recherche RSS

Concours international de jeunes chefs d’orchestre de Besançon

Septembre 2019

Fondé en 1951 sous l’égide du prestigieux Festival de musique de Besançon Franche-Comté, le Concours international de jeunes chefs d’orchestre s’est rapidement imposé comme l’une des plus importantes manifestations de sa catégorie. L’organisation du festival soutient cette année l’initiative de chercheurs du CHU de Besançon1 et de l’université de Franche-Comté² pour mener une étude sur les émotions ressenties par le public et les musiciens lors de la 56e édition de ce concours qui se déroulera du 16 au 19 septembre.

« Pour étudier les émotions il faut un contexte favorable, par chance nous avons la musique ».  

Nous avons tous déjà remarqué que nous vivons des moments plus intensément lorsque nous sommes en présence d’autrui et dans un contexte particulier. Pour l’étude des interactions humaines et spécifiquement des émotions, il faut se placer dans des conditions au plus proche de la réalité. Le concours des jeunes chefs d’orchestre offre cette opportunité en répliquant tous les critères utiles à un protocole de recherche. 

En effet, les candidats chefs d’orchestre devront diriger les mêmes œuvres musicales avec le même orchestre, dans la même salle, pour une même durée et devant le même jury et le même public. Ils seront vingt à s’affronter lors des huitièmes de finales, douze lors des quarts de finales puis six seront retenus pour les demi-finales et seulement trois pour la finale. Ce contexte spécifique constitue un modèle idéal pour étudier la synchronisation émotionnelle entre les membres du public.

Chaque candidat dirigera les musiciens et transmettra, ou non, une émotion au public, selon l’interprétation qu’il fera de l’œuvre. Ce schéma quasi-expérimental assure de bonnes conditions de répétition et de comparaison pour une étude scientifique.

L’expérience consistera d’une part à évaluer les émotions de tout le public, qui sera invité à répondre à la fin de chaque séance à un questionnaire caractérisant leur ressenti à l’écoute de chacun des candidats. D’autre part, lors des quarts et des demi-finales certains spectateurs seront équipés de capteurs permettant d’enregistrer précisément leurs émotions en continu. Ces enregistrements porteront sur la captation de l’activité cérébrale, de la réactivité de la peau (frissons, chair de poule, poils hérissés) et la variabilité du rythme cardiaque. Un boitier tactile permettra de collecter en temps réel leur ressenti subjectif.

Cette étude permettra de mieux comprendre comment une synchronisation émotionnelle peut survenir entre les membres d’un même groupe. Cette expérience sera reproduite ensuite dans d’autres groupes et d’autres contextes, avec ou sans musique, pour affiner les résultats obtenus. A terme, les fruits de ces travaux pourront servir notamment à l’évaluation et l’amélioration de la synchronisation de groupes d’intervention médicaux et autres.

Et si vous participiez à cette étude ?

Nous recherchons une quinzaine de participants volontaires à chacune des séances de l’après-midi (14h30) et du soir (20h) des mardi 17 et mercredi 18 septembre.  Si vous êtes inscrit(e) aux séances des quarts et des demi-finales, si vous avez plus de 18 ans et êtes droitier(ère) et si vous souhaitez participer à cette étude, merci de contacter : tchabin@edu.univ-fcomte.fr

Cette étude est menée par le Laboratoire de neurosciences, l’Inserm et le CHU de Besançon, avec un soutien financier de la Région Bourgogne Franche-Comté et une bourse de thèse du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

1 : centre d’investigation clinique Inserm CIC1431 du CHU de Besançon

2 : laboratoire de neurosciences de l’université de Franche-Comté

Photo : Yves PETIT

◄ Retour à la liste

A lire aussi :

Leucémie : une nouvelle avancée de taille pour l’équipe de recherche bisontine
Actu générale - Recherche

Février 2021

Leucémie : une nouvelle avancée de taille pour l’équipe de recherche bisontine

Après plus de six années de travaux effectués sur l’une des leucémies les plus mortelles, un programme de recherche mené au sein de l’Etablissement Français du Sang de Bourgogne-FrancheComté (EFS BFC) avec le CHU de...

En savoir plus

Profession chercheur : RDV avec Daniel Wendling
Actu générale - Recherche

Février 2021

Profession chercheur : RDV avec Daniel Wendling

Profession chercheur, la mini-série vidéo du CHU de Besançon qui dévoile en 3 minutes un projet de recherche

En savoir plus

Easypédia : un projet innovant qui pourrait améliorer la prise en charge de l’enfant en détresse vitale
Actu générale - Recherche

Février 2021

Easypédia : un projet innovant qui pourrait améliorer la prise en charge de l’enfant en détresse vitale

En 2018, Pauline Ecoffet*, puéricultrice en réanimation infantile, décide de participer au Hacking Health de Besançon pour relever un défi : étudier la faisabilité d’un outil informatique pour former et aider les équipes...

En savoir plus

Hacking Health de Besançon : 5e édition en octobre
Actu générale - Recherche

Janvier 2021

Hacking Health de Besançon : 5e édition en octobre

Le 5e marathon d’innovation ouverte en santé se tiendra à l’UFR Santé de Besançon du 1er au 3 octobre 2021.

En savoir plus

Le projet COV-RECUP
Actu générale - Recherche

Décembre 2020

Le projet COV-RECUP

COV-RECUP est un projet de recherche qui vise à évaluer les séquelles respiratoires du coronavirus chez les patients ayant présenté des formes sévères. Dans Profession chercheur, le Dr Claudé vous présente en 3 mn les...

En savoir plus

Profession chercheur : RDV avec Didier Hocquet
Actu générale - Recherche

Profession chercheur : RDV avec Didier Hocquet

Profession chercheur, la mini-série vidéo du CHU de Besançon qui dévoile en 3 minutes un projet de recherche

En savoir plus

Quelle est la part de la population infectée par le coronavirus en Bourgogne Franche-Comté ?
Actu générale - Recherche

Octobre 2020

Quelle est la part de la population infectée par le coronavirus en Bourgogne Franche-Comté ?

Depuis décembre 2019, le SARS-CoV-2 sévit mais le nombre de personnes ayant été touchées à l’échelle de notre région, reste largement méconnu. Le CHU de Besançon met en place une étude estimant la séroprévalence,...

En savoir plus

Cancers HPV : une nouvelle stratégie d’immunothérapie évaluée au CHU de Besançon
Recherche

Septembre 2020

Cancers HPV : une nouvelle stratégie d’immunothérapie évaluée au CHU de Besançon

Les cancers liés aux papillomavirus humains (HPV) touchent chez les hommes et les femmes, les sphères digestives et gynécologiques (col de l’utérus, vulve, vagin, anus) ainsi que les voies aérodigestives supérieures...

En savoir plus

Profession chercheur : RDV avec le Pr Haffen
Recherche

Septembre 2020

Profession chercheur : RDV avec le Pr Haffen

Profession chercheur, c’est une toute nouvelle mini-série vidéo du CHU de Besançon qui dévoile en moins de 3 minutes un projet de recherche.

En savoir plus

Odon Device™ : Vers une nouvelle expérience de l’accouchement instrumental
Actu générale - Recherche

Août 2020

Odon Device™ : Vers une nouvelle expérience de l’accouchement instrumental

Odon Device est un nouveau dispositif d’accouchement qui pourrait permettre de limiter le recours à la césarienne. L’Organisation Mondiale de la Santé soutient son développement à travers son programme de recherche...

En savoir plus