Logo

Chirurgie des reins tumoraux chez l’enfant et Intelligence Artificielle Distribuée

Retrouvez le fil d'actualités recherche RSS

Chirurgie des reins tumoraux chez l’enfant  et Intelligence Artificielle Distribuée

Décembre 2016

Dans le cadre du programme Interreg France-Suisse 2014 – 2020, le CHRU est partenaire de FEMTO-ST*, pour le projet européen intitulé «Segmentation automatique de reins tumoraux chez l’enfant par Intelligence Artificielle Distribuée». Le néphroblastome, ou tumeur de Wilms, est une tumeur maligne du rein. Il s’agit d’une des tumeurs abdominales les plus fréquentes chez l'enfant. Elle représente entre 5 et 14 % des tumeurs malignes pédiatriques et survient dans la majorité des cas chez des enfants âgés de 1 à 5 ans.

Cette tumeur, plutôt de bon pronostic, est traitée par chimiothérapie et exérèse chirurgicale. Les sociétés savantes sont en train de définir des critères permettant à certains patients de bénéficier d'une chirurgie conservatrice, autorisant ainsi l’ablation de la tumeur et la conservation du parenchyme rénal sain.

La planification pré-opératoire de l’acte chirurgical à réaliser est une étape clé pour le chirurgien. Elle permet de préparer l’intervention, de confirmer sa faisabilité et de détecter les potentielles complications ou difficultés per-opératoires. Il semble donc intéressant pour le chirurgien de pouvoir disposer d’un modèle 3D, réplique exacte de son patient.

Actuellement, cette  modélisation en 3 dimensions n’est pas réalisée en routine car le temps de segmentation des images scanner est très chronophage et parfois difficile à réaliser.

L’ambition de ce projet, porté au CHRU par le docteur Yann Chaussy, est de créer une méthode de segmentation informatique automatique des images scanner basée sur des outils de l’Intelligence Artificielle Distribuée. Cet outil informatique permettra aux chirurgiens de définir avec la plus grande précision possible les contours d’une tumeur rénale chez l’enfant. Il permettra également de mieux évaluer les risques/possibilités des gestes chirurgicaux et de définir le traitement le mieux adapté.
Ce projet est mené en collaboration avec l’Université de Bourgogne Franche-Comté, l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne ainsi que les sociétés IDO-In et CFI.

Le projet SAIAD est soutenu par le programme européen de coopération transfrontalière Interreg V France-Suisse 2014-2020. 

FEMTO-ST : Franche-Comté Electronique Mécanique Thermique et Optique – Sciences et Technologies, UMR 6174

A lire aussi :

R.COM n°31
Recherche

R.COM n°31

Le dernier numéro de la revue du CHU de Besançon “R.com Recherche” est en ligne. 

En savoir plus

Troubles psychotiques : le CHU de Besançon est membre du réseau de recherche F-PsyNET
Recherche

Janvier 2022

Troubles psychotiques : le CHU de Besançon est membre du réseau de recherche F-PsyNET

Labellisé F-CRIN en 2022, piloté par les Prs Pierre-Michel Llorca (CHU de Clermont-Ferrand – Institut Pascal) et Renaud Jardri (Lille neurosciences & Cognition, CHRU de Lille), F-PsyNET (French Psychosis Network) est un...

En savoir plus

Bio Innovation : le centre d’investigation clinique a intégré les locaux
Recherche

Janvier 2022

Bio Innovation : le centre d’investigation clinique a intégré les locaux

Bio Innovation est un centre de développement localisé sur le site des Hauts-du-Chazal ayant pour vocation de rapprocher les acteurs publics et privés de la recherche afin de favoriser la maturation de projets de...

En savoir plus

HARMI, un projet ciblé sur les microbes
Actu générale - Recherche

Janvier 2022

HARMI, un projet ciblé sur les microbes

Le projet HARMI* est l’un des 15 lauréats de l’appel à projets national ExcellencES. Porté par l’université Bourgogne Franche-Comté, il vise une connaissance optimale des microbes et de leurs interactions avec d’autres...

En savoir plus

REALYSA - une cohorte nationale unique en France pour des projets de recherche sur les lymphomes
Actu générale - Recherche

Décembre 2021

REALYSA - une cohorte nationale unique en France pour des projets de recherche sur les lymphomes

L’étude REALYSA vise à collecter des données épidémiologiques, cliniques et biologiques de patients adultes atteints de lymphomes pour mieux comprendre et prendre en charge ces maladies complexes. Depuis le lancement de...

En savoir plus

Asthme sévère : le service de pneumologie du CHU de Besançon intègre le réseau national CRISALIS
Actu générale - Recherche

Décembre 2021

Asthme sévère : le service de pneumologie du CHU de Besançon intègre le réseau national CRISALIS

L’asthme sévère est une forme rare et grave d’asthme (3% à 6% des asthmes) impactant fortement la qualité de vie des patients. Il est responsable en France d’environ 600 000 journées d’hospitalisation et 1 000 décès/an.

...

En savoir plus

Spondylarthrite ankylosante : le CHU de Besançon classé en 23e position au niveau mondial
Actu générale - Recherche

Octobre 2021

Spondylarthrite ankylosante : le CHU de Besançon classé en 23e position au niveau mondial

Le site Expertscape permet d’identifier des scientifiques ayant une expertise en sciences de la vie parmi plusieurs milliers de disciplines. Le Pr Wendling est classé dans le top 10 des experts mondiaux et le Pr Prati dans...

En savoir plus

Projet AmniOST : une nouvelle indication thérapeutique de la membrane amniotique humaine
Actu générale - Recherche

Octobre 2021

Projet AmniOST : une nouvelle indication thérapeutique de la membrane amniotique humaine

L’ostéochimionécrose est une complication connue engendrée par différents traitements pourtant incontournables. La mâchoire, de par ses caractéristiques anatomiques (vascularisation, support pour les dents…), est un os...

En savoir plus

Un traitement complémentaire de la maladie d’Alzheimer : stimulation magnétique transcrânienne répétitive
Actu générale - Recherche

Septembre 2021

Un traitement complémentaire de la maladie d’Alzheimer : stimulation magnétique transcrânienne répétitive

La maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative grave, caractérisée par une perte progressive de la mémoire et d’autres fonctions cognitives. Elle est la forme de démence la plus fréquente chez les personnes...

En savoir plus

L’usage et la perception que l’on a des espaces verts impactent-ils sur notre santé ?
Actu générale - Recherche

Septembre 2021

L’usage et la perception que l’on a des espaces verts impactent-ils sur notre santé ?

A Besançon comme à Dijon, peut-être serez-vous prochainement sollicité pour répondre à quelques questions sur votre rapport aux espaces verts : A quelle fréquence vous rendez-vous dans des parcs ? Que préférez-vous y faire...

En savoir plus