Logo

Cancers HPV : une nouvelle stratégie d’immunothérapie évaluée au CHU de Besançon

Retrouvez le fil d'actualités recherche RSS

Cancers HPV : une nouvelle stratégie d’immunothérapie évaluée au CHU de Besançon

Septembre 2020

Les cancers liés aux papillomavirus humains (HPV) touchent chez les hommes et les femmes, les sphères digestives et gynécologiques (col de l’utérus, vulve, vagin, anus) ainsi que les voies aérodigestives supérieures (bouche et gorge). 70% des cancers du col de l’utérus, 95% des cancers de l'anus et environ 70% des cancers de l'oropharynx sont liés à l'infection par HPV.

Lorsque ces maladies deviennent métastatiques, une résistance à la chimiothérapie s’établit vite, limitant les ressources thérapeutiques.

Le service d’oncologie médicale du CHU de Besançon, l’unité de recherche Inserm 1098 RIGHT et l’EFS Bourgogne Franche-Comté ont structuré une activité de recherche pour développer de nouvelles approches thérapeutiques immunologiques.

L’équipe d’oncologie médicale de Besançon1 conduit ainsi un essai clinique (étude VOLATIL) visant à étudier l’efficacité d’une combinaison thérapeutique associant un vaccin développé au CHU de Besançon (UCPVax) à un médicament d’immunothérapie nommé Atézolimumab (ROCHE), chez les patients atteints de cancers induits par HPV. Les chercheurs espèrent que cette combinaison, utilisée à la place des thérapeutiques standards, permettra de ralentir la progression de la maladie et d’en augmenter le taux de rémission.

Les traitements associés

UCPVax est un vaccin développé au CHU de Besançon et breveté en 2012. Il s’agit d’un vaccin thérapeutique. Il ne prévient donc pas la maladie comme le font les vaccins traditionnels, mais incite le système immunitaire à attaquer les cellules cancéreuses et vise à empêcher les récidives. Ce vaccin a déjà été testé chez des patients atteints de cancer du poumon et son innocuité a été établie.

L’Atezolizumab est un traitement d’immunothérapie qui amplifie les réponses immunitaires anti-tumorales. Ce traitement s’est avéré efficace dans plusieurs indications comprenant les cancers hépatiques. Il n’est pas à ce jour disponible pour les cancers induits par HPV, sauf dans le cadre d’essais thérapeutiques.

Un projet phare du CLIP²

Les centres d’essais cliniques de phase précoce (CLIP²) sont labellisés par l’Institut National de Cancer (INCa). Ils associent au sein d'établissements de santé (CHU, CLCC), des centres investigateurs spécialisés dans les essais précoces de nouveaux médicaments. Le CHU de Besançon est un centre d’essai clinique de phase précoce du CLIP2 Bourgogne Franche-Comté spécialisé dans les thérapeutiques immunologiques. Cette étude a été sélectionnée et est financée par l’INCa et par la Fondation ARC dans le cadre de l’appel à projets 2018 dédié aux centres de phases précoces. Le laboratoire ROCHE apporte son soutien à l’étude en fournissant l’immunothérapie.

Ce projet phare du CLIP2 Bourgogne Franche-Comté illustre les collaborations entre chercheurs et cancérologues au sein de notre région et la capacité de ces équipes à amener les innovations biomédicales dans le domaine de la recherche clinique pour les patients.

Objectifs

Les chercheurs incluront 47 patients. Les inclusions ont déjà débuté, en février 2020, au CHU de Besançon. Dans l’étude de phase II VOLATIL, les médecins évaluent si l’Atezolizumab pourra amplifier les réponses immunitaires générées par le vaccin.  Cette étude s’adresse aux patients pour lesquels a été diagnostiqué un cancer localement avancé ou métastatique ORL, du canal anal, du col de l’utérus ou de la vulve associé à la présence du virus HPV.

Cette étude, portée par le CHU de Besançon, pourrait conduire à une meilleure prise en charge des patients atteints d’un cancer induit par HPV notamment en ralentissant la progression de la maladie. Elle pourrait aussi contribuer à améliorer leur qualité de vie du fait de la bonne tolérance de ces deux traitements en regard des chimiothérapies standards. Les résultats devraient être connus d’ici 3 ans.

1 : Equipe médicale en charge du projet :

Dr Laura Mansi, Dr Laurie Spehner, Dr Tristan Maurina, Pr Olivier Adotevi, Pr Christophe Borg.

Contact : mrebucci@chu-besancon.fr

A lire aussi :

Projet SAIAD : point d’étape
Actu générale - Recherche

Novembre 2022

Projet SAIAD : point d’étape

Le néphroblastome, également appelé tumeur de Wilms, est la tumeur rénale maligne la plus fréquente de l’enfant. En France, cette tumeur représente environ 8 % des cancers pédiatriques, soit environ une centaine de...

En savoir plus

Comment optimiser le recours aux soins palliatifs en cardiologie ?
Actu générale - Recherche

Novembre 2022

Comment optimiser le recours aux soins palliatifs en cardiologie ?

Certaines pathologies cardiaques, et tout particulièrement l’insuffisance cardiaque, se caractérisent par un déclin progressif du patient après une trajectoire alternant des phases de décompensation aigues et des phases...

En savoir plus

Hacking Health Besançon : retour en images
Actu générale - Recherche

Novembre 2022

Hacking Health Besançon : retour en images

La 6e édition du Hacking Health Besançon s’est terminée le 16 octobre. Retour en images sur cette édition détonante !

En savoir plus

Et les lauréats sont...
Actu générale - Recherche

Octobre 2022

Et les lauréats sont...

Il y a tout juste 15 ans, le CHU de Besançon lançait son premier appel à projets interne de recherche, financé sur fonds propres : l’API 3A, renouvelé tous les ans. Depuis ce début d’année, le CHU finance également un...

En savoir plus

20 nouveaux défis à relever !
Actu générale - Recherche

Octobre 2022

20 nouveaux défis à relever !

Le 6e marathon d’innovation ouverte en santé se tiendra ce week-end, du 14 au 16 octobre, à l'UFR Santé.
Hacking Health Besançon, événement co-organisé par Grand Besançon Métropole, le CHU de Besançon, l’Université de...

En savoir plus

Confinement, fin de vie et mort dans les EHPAD pendant la 1re vague de Covid-19 : retour sur l’étude COVIDEHPAD
Actu générale - Recherche

Octobre 2022

Confinement, fin de vie et mort dans les EHPAD pendant la 1re vague de Covid-19 : retour sur l’étude COVIDEHPAD

25 mars 2020 : la Plateforme nationale de recherche sur la fin de vie est mandatée par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation pour conduire une étude nationale sur la situation vécue...

En savoir plus

Cancer de la prostate : Messieurs, à vos abdos !
Actu générale - Recherche

Septembre 2022

Cancer de la prostate : Messieurs, à vos abdos !

Le cancer de la prostate est le premier cancer masculin, il tue environ 9000 personnes par an. Le traitement de référence, lorsqu'il n'y a pas de métastase, consiste à ôter la prostate et les vésicules séminales. C'est-ce...

En savoir plus

Vers une prise en charge robotisée des infarctus cérébraux
Actu générale - Recherche

Septembre 2022

Vers une prise en charge robotisée des infarctus cérébraux

Les infarctus cérébraux constituent la première cause d’invalidité dans le monde, notamment en raison du délai de prise en charge des patients éloignés des centres proposant des procédures de neuroradiologie...

En savoir plus

Financement de 6 nouveaux projets de recherche
Actu générale - Recherche

Juillet 2022

Financement de 6 nouveaux projets de recherche

Le CHU obtient cette année le financement de 6 nouveaux appels à projets DGOS.
Chaque année, le ministère de la Santé lance, via la Direction générale de l’offre de soins, sa campagne d’appels à projets de recherche...

En savoir plus

PROFESSION CHERCHEUR#7 : l'étude PREPALIM
Actu générale - Recherche

Juillet 2022

PROFESSION CHERCHEUR#7 : l'étude PREPALIM

Rendez-vous avec Sandrine Boillot, puéricultrice en néonatologie, coordinatrice de l’implantation du NIDCAP à l’hôpital, et Agnès Clément, kinésithérapeute en réanimation infantile et néonatologie, toutes deux certifiées...

En savoir plus