Logo

Appels à projets: renforcement des collaborations entre groupements interrégionaux de recherche clinique

Retrouvez le fil d'actualités recherche RSS

Appels à projets: renforcement des collaborations entre groupements interrégionaux de recherche clinique

Dépêche APMnews.com du 4 mai 2018

En 2018, six des sept groupements interrégionaux de recherche clinique (Girci) travaillent ensemble expertiser des appels à projets et tous les Girci se sont associés pour développer un thesaurus des financements de recherche, a-t-on appris mercredi auprès du Girci Est.>

En 2018, six des sept groupements interrégionaux de recherche clinique (Girci) travaillent ensemble expertiser des appels à projets et tous les Girci se sont associés pour développer un thesaurus des financements de recherche, a-t-on appris mercredi auprès du Girci Est.

En 2018, l'ensemble des Girci, excepté celui d'Île-de-France, se sont associés pour "mettre en place une répartition des experts", afin de "pouvoir échanger des experts en fonction des projets de recherche identifiés", a indiqué à APMnews Frédéric Mauny, président de la commission scientifique interrégionale de la recherche clinique du Girci Est qui est composée d'une quarantaine de personnes issus des établissements membres du groupement interrégional.

La commission scientifique interrégionale de chaque Girci s’appuie ensuite sur ces expertises scientifiques émanant des autres Girci afin de sélectionner des projets de recherche qui bénéficieront de financements des Girci, notamment les programmes hospitalier de recherche clinique interrégionaux (PHRCI).

Au total, 1.400 experts peuvent être mobilisés au niveau national, selon un document transmis à APMnews par le Girci Est.

"L'évaluation objective et impartiale des projets doit être faite par des personnes qui n'ont pas de conflits d'intérêt potentiels", a argué Frédéric Mauny. Selon lui, sans un tel système, des conflits d'intérêts potentiels peuvent se retrouver dans les différents Girci où les projets de recherche sont parfois "mutualisés dans plusieurs établissements" membres.

Eviter ces conflits d'intérêts entre les porteurs de projets et experts se fait donc "en assurant l’anonymat et en limitant les liens que peuvent avoir les membres de la commission scientifique interrégionale de chaque Girci avec les candidats".

Par ailleurs, selon Frédéric Mauny, qui est également responsable du centre de méthodologie clinique (CMC) au CHU de Besançon, ce dispositif crée "un élargissement au niveau national des expertises" permettant "d'échanger des experts selon les projets identifiés" et de trouver "des experts compétents dans le domaine" pour choisir judicieusement les projets de recherche.

Ce système d'expertise partagée avec l'ensemble des Girci a été mis en place en 2017. Les Girci Auvergne-Rhône-Alpes (Aura) et Méditerrannée l'ont rejoint cette année, a précisé Alban Dupoux, chargé de mission recherche clinique industrielle au sein du Girci Est.

En parallèle, depuis 2018, l'ensemble des Girci sont regroupés pour former un "annuaire dynamique" des financements et des récompenses pour les projets de recherche. Cette plateforme avait été "lancée en 2012 par le Girci Est pour accompagner les porteurs de projets dans les phases de dépôt. Une des difficultés pour ceux-ci était le temps passé à identifier les sources de financements, l'idée était de tout regrouper en un seul portail internet mis à jour hebdomadairement".

"En 2016, un partenariat a été conclu entre les Girci Est et Grand-Ouest, pour éviter de recréer des outils semblables dans deux points du territoire, puis le partenariat a été ouvert à l'ensemble des groupements au quatrième trimestre 2017". Cette année, "les sept Girci vont oeuvrer ensemble au fonctionnement et à l'amélioration de l'outil pour les porteurs de projets et les personnes dans la recherche. Cela rentre dans l'idée d'optimiser les ressources à disposition, les expertises, les ressources humaines et financières", a fait valoir Alban Dupoux.

Cette plateforme met en avant plus de 580 sources de financements des subventions de recherche aux bourses et prix, bourses de mobilité en passant par les fondations laboratoire public/privé.

 

Le Girci Est lance un appel à projets en recherche paramédicale

Concernant le Girci Est, Frédéric Mauny a indiqué le lancement pour la troisième année consécutive d'un appel à projets sur la recherche paramédicale (Appara) afin de "donner les moyens de la qualité du développement et de l'autonomie de la recherche des non médecins". Cela concerne notamment "les infirmiers, d'ergothérapeute et kinésithérapeutes".

Quatre à cinq projets sur ce thème seront sélectionnés et se partageront une enveloppe totale de

150.000 €. L'appel à dépôt pour les lettres d'intention sera lancé vendredi 18 mai pour une présélection le 26 juin et le choix final fait le 18 décembre.

A l'instar des autres groupement interrégionaux, et conformément à l'instruction de la direction générale de l'offre de soins (DGOS) du 29 novembre 2017, le Girci Est a par ailleurs lancé la campagne du programme hospitalier de recherche clinique interrégional (PHRCI) 2018 pour lequel il dispose d'une enveloppe de 3 millions € (jusqu'à 300.000 € par projet) pour une sélection définitive le 27 novembre, a indiqué Alban Dupoux. Cette année, le PHRCI priorise les thématiques suivantes: soins premiers, psychiatrie, pédopsychiatrie et prévention.

Le Girci Est, qui fait partie du groupement de coopération sanitaire (GCS) Grand-Est, a en outre lancé un appel à projets jeunes chercheurs (APJ) avec une enveloppe de 350.000 € (jusqu'à 50.000 euros par projet) avec une soumission des lettres d'intention prévue pour le 15 mai et une sélection finale le 18 décembre.

Le Girci Est réunit les délégations à la recherche clinique et à l'innovation (DRCI) des CHU de Besançon, Dijon, Nancy, Reims, Strasbourg, des centres de lutte contre le cancer (CLCC) de Dijon (Centre Georges-François Leclerc) et de Nancy (Institut de cancérologie de Lorraine), ainsi que du CHR de Metz-Thionville.

 

jyp/sl/APMnews
[JYP9P83PYU]
POLSAN - ETABLISSEMENTS

Dépêche reproduite avec le consentement préalable d'APM International.

◄ Retour à la liste

A lire aussi :

Expérience avec un chercheur
Recherche

Juin 2018

Expérience avec un chercheur

Trois doctorants chercheurs ont invité patients, visiteurs et personnels du CHU, à découvrir, manip' à l’appui, l’objet de leur thèse.

En savoir plus

Pathologie chéloïdienne : le CHU parmi les experts mondiaux
Recherche

Juin 2018

Pathologie chéloïdienne : le CHU parmi les experts mondiaux

Le CHU de Besançon était présent au « 2nd International Keloid Symposium », les 7-8 Juin 2018 à l’Université Pontificale St Thomas D’Aquin de Rome, Italie.

En savoir plus

Salle comble pour la 7e journée de l’innovation
Recherche

Mai 2018

Salle comble pour la 7e journée de l’innovation

Jeudi 24 mai 2018 se tenait au CHU la 7e journée de l’innovation, consacrée cette fois-ci à L’innovation «par le design» : partir des besoins pour produire de l’innovation de qualité, performante et pertinente. ...

En savoir plus

Choisir sa fin de vie ?
Recherche

Mai 2018

Choisir sa fin de vie ?

Alors que viennent de s’achever les états généraux de la bioéthique, un ciné-débat est organisé le 15 juin 2018 par Régis Aubry, Aline Chassagne, Florence Mathieu-Nicot et Armand Dirand (1) autour des questions posées...

En savoir plus

L’étude ICE se dote d’une plateforme web
Recherche

Mai 2018

L’étude ICE se dote d’une plateforme web

En France près de 4 millions de personnes (conjoint, famille, ami, voisin) apportent une aide régulière à un proche âgé de plus de 60 ans. Alors que ces aidants occupent une place centrale dans la prise en charge, le...

En savoir plus

Ciné-débat autour de la fin de vie
Recherche

Mai 2018

Ciné-débat autour de la fin de vie

Introduit par le film d’Anne Kunvari Le moment et la manière, le débat ouvert au public et en présence de la réalisatrice, abordera les enjeux des demandes d'euthanasie et de suicide assisté formulées par les malades. ...

En savoir plus