Logo

Une mobilisation exceptionnelle depuis le début de l'épidémie

Une mobilisation exceptionnelle depuis le début de l'épidémie

Mai 2020

La crise sanitaire que nous vivons a profondément modifié les organisations du CHU, qui a été l’un des premiers établissements de santé français à déclencher son Plan Blanc dès le 9 mars, pour faire face à l’afflux massif de patients infectés par le Covid-19 et répondre à sa mission de service public.
 

Des équipes 100% mobilisées depuis le début de l'épidémie

S’adapter chaque jour à de nouveaux impératifs et besoins, mettre en place de nouvelles procédures, modifier les organisations de travail, déprogrammer les activités de médecine et de chirurgie, reconvertir des services en unités Covid-19, redéployer les professionnels en interne, accueillir des professionnels de santé et des étudiants en renfort, développer des formations en urgence, piloter la coopération entre établissements publics et privés du territoire, assurer le transfert de patient vers des établissements d’autres régions, accélérer la recherche clinique… autant de défis et enjeux que l’établissement a pu relever grâce à la mobilisation exceptionnelle et sans faille de l’ensemble de ses professionnels et de ses partenaires.

Le fonctionnement des urgences a été modifié avec le renforcement du Centre 15 (serveur vocal dédié, équipement d’une salle de débordement), la création d’une salle d’accueil des infections respiratoires dans le cadre de la mise en place d’un circuit spécifique pour les patients confirmés ou suspectés Covid-19 et l’adaptation des urgences traumatologiques pour accueillir des patients de la filière classique des urgences.

Pour être en mesure de réaliser les tests virologiques quotidiens, 450 par jour pouvant être prochainement doublés, en priorité pour les cas graves ou à risque et les professionnels de santé symptomatiques, le laboratoire de virologie a été reconfiguré en mode Covid-19 pour se consacrer à ces analyses.

En maladies infectieuses, la capacité d’accueil du service a été étendue de 13 à 83 lits pour accueillir des patients présentant des signes de gravité et nécessitant une surveillance médicale rapprochée. Des unités spécifiques Covid-19 ont parallèlement été mises en place dans des services de médecine (gynécologie, pédiatrie, soins palliatifs, psychiatrie), en chirurgie ainsi représentant au total 36 lits supplémentaires.

La capacité d’accueil de la réanimation adultes a été multipliée par 2,5 sur le territoire de Besançon. L’union des équipes des réanimations médicale et chirurgicale a permis de passer de 40 lits à 92 lits de réanimation équipés en respirateurs afin de prendre en charge des patients graves Covid-19 nécessitant une assistance respiratoire. Avec les 8 lits déployés à la clinique Saint-Vincent de Besançon, la capacité totale d’accueil en réanimation adultes a été portée à 100 lits sur le territoire de Besançon au plus haut du pic épidémique. Les transferts organisés par le CHU vers des hôpitaux français et étrangers ont été essentiels pour limiter les tensions sur les lits de réanimation et garantir la meilleure prise en charge possible.

Une unité de « post-réanimation » en pneumologie équipée de 20 lits a été configurée afin d’y accueillir des patients sevrés de l’assistance respiratoire mais très affaiblis. Cette organisation a permis d’optimiser les ressources des services de réanimation.

Au-delà des services de première ligne, tous les secteurs du CHU, y compris les services supports, ont dû adapter leurs activités et modalités de travail pour répondre aux besoins de réorganisation de l’établissement : un engagement sans faille de tous les professionnels.
 

Chiffres du suivi Covid-19 au CHU
(depuis le 1er mars actualités au 6 mai)

  • 10 791 tests réalisés
  • 1 016 patients suivis par le CHU (en hospitalisation et en externe)
  • 518 patients hospitalisés au CHU

A lire aussi :

Le CHU déclenche le Plan blanc
Actu générale

Octobre 2020

Le CHU déclenche le Plan blanc

Compte tenu de l’aggravation significative de la situation sanitaire en Bourgogne Franche- Comté, et bien que le nombre de patients COVID accueillis au CHU de Besançon reste pour l’heure modéré, il a été décidé de...

En savoir plus

Quelle est la part de la population infectée par le coronavirus en Bourgogne Franche-Comté ?
Actu générale - Recherche

Octobre 2020

Quelle est la part de la population infectée par le coronavirus en Bourgogne Franche-Comté ?

Depuis décembre 2019, le SARS-CoV-2 sévit mais le nombre de personnes ayant été touchées à l’échelle de notre région, reste largement méconnu. Le CHU de Besançon met en place une étude estimant la séroprévalence,...

En savoir plus

Sécurisation de l’accueil des urgences : modifications d’accès pendant les travaux
Actu générale

Octobre 2020

Sécurisation de l’accueil des urgences : modifications d’accès pendant les travaux

Afin de renforcer la sécurité de tous et améliorer les conditions d’attente des proches des patients pris en charge, l’accueil des urgences du CHU va être entièrement modifié.

En savoir plus

Votre venue au CHU - Les consignes à respecter
Actu générale

Octobre 2020

Votre venue au CHU - Les consignes à respecter

Depuis le 20 juillet 2020, le port du masque grand public est obligatoire dans les lieux publics et les lieux clos en complément de l’application des gestes barrières.
 

En savoir plus

Mieux diagnostiquer le cancer du sein : un mammographe 3D haute précision
Actu générale

Septembre 2020

Mieux diagnostiquer le cancer du sein : un mammographe 3D haute précision

A l’aube d’Octobre Rose, campagne nationale de sensibilisation au dépistage du cancer du sein, le pôle imagerie du CHU de Besançon vient de mettre en service son tout nouveau mammographe 3D dernière génération : un confort...

En savoir plus

Cancers HPV : une nouvelle stratégie d’immunothérapie évaluée au CHU de Besançon
Actu générale - Recherche

Septembre 2020

Cancers HPV : une nouvelle stratégie d’immunothérapie évaluée au CHU de Besançon

Les cancers liés aux papillomavirus humains (HPV) touchent chez les hommes et les femmes, les sphères digestives et gynécologiques (col de l’utérus, vulve, vagin, anus) ainsi que les voies aérodigestives supérieures...

En savoir plus

Prévenir la mort inattendue du nourrisson : journée de sensibilisation le 16 septembre
Actu générale

Septembre 2020

Prévenir la mort inattendue du nourrisson : journée de sensibilisation le 16 septembre

A l’occasion de la semaine nationale de prévention de la mort inattendue du nourrisson (MIN), le Centre de référence de la MIN et les équipes de la maternité du CHU de Besançon organisent une journée de sensibilisation...

En savoir plus

Profession chercheur : RDV avec le Pr Haffen
Actu générale - Recherche

Septembre 2020

Profession chercheur : RDV avec le Pr Haffen

Profession chercheur, c’est une toute nouvelle mini-série vidéo du CHU de Besançon qui dévoile en moins de 3 minutes un projet de recherche.

En savoir plus

Odon Device™ : Vers une nouvelle expérience de l’accouchement instrumental
Actu générale - Recherche

Août 2020

Odon Device™ : Vers une nouvelle expérience de l’accouchement instrumental

Odon Device est un nouveau dispositif d’accouchement qui pourrait permettre de limiter le recours à la césarienne. L’Organisation Mondiale de la Santé soutient son développement à travers son programme de recherche...

En savoir plus

FIBROLUTION - Cibler la reprogrammation des macrophages pour résoudre la fibrose
Actu générale - Recherche

Août 2020

FIBROLUTION - Cibler la reprogrammation des macrophages pour résoudre la fibrose

Après une blessure, l’organisme met en place une réponse inflammatoire afin de se protéger contre de potentiels intrus comme les virus ou les bactéries. Cette réaction inflammatoire met en jeu des cellules immunitaires tel...

En savoir plus