Logo

Une cérémonie des vœux sous le signe du collectif

Une cérémonie des vœux sous le signe du collectif

Janvier 2018

La cérémonie des vœux du CHU de Besançon s'est déroulée le vendredi 13 janvier après-midi, dans le restaurant du personnel de Minjoz, en présence des membres des instances de l'établissement, des partenaires institutionnels, des élus locaux et des membres du personnel administratif et technique, médical et paramédical.

Aux côtés du président du conseil de surveillance, Jean-Louis Fousseret, du président de la commission médicale d'établissement, le Professeur Samuel Limat, et du directeur de l'UFR santé, le Professeur Thierry Moulin, Chantal Carroger, directrice générale de l'établissement, a tout d'abord tenu à saluer l'engagement dont font preuve les équipes du CHU, non seulement pour mener à bien les projets de l'établissement, mais aussi pour faire face aux difficultés du quotidien et assurer dans tous les cas de figure l'accès de la population à des soins de qualité.

Au bilan de l'année 2017, la directrice générale a cité l'élaboration des contrats de pôle, la mise à jour du plan blanc, la réalisation d'exercices en cas d'accueil massif de victimes, la signature de la convention hôpital-police-justice dont d'autres CHU vont s'inspirer, l'important développement de l'ambulatoire (avec la mise en place d'une unité de médecine polyvalente de 24 lits, de l'hôpital de jour et des consultations post AVC de neurologie), la reconnaissance de lits en soins intensifs et en surveillance continue en chirurgie et en oncologie, la poursuite de la mise aux normes de la tour Minjoz avec le lancement des travaux des étages supérieurs de l'aile Est, les travaux de radioprotection des blocs opératoires et l'aménagement d'une zone "d'attentes vues" au sein du service d'accueil des urgences. La qualité du travail accompli en radiothérapie a été saluée par l'Autorité de sûreté nucléaire et par l'Agence de la biomédecine pour l'équipe de coordination des prélèvements.

L'une des grandes concrétisations de l'année écoulée a été l'élaboration, dans les temps impartis, du projet médical partagé du GHT Centre-Franche-Comté (Groupement hospitalier de territoire), dont le CHU est l'établissement support. Pour le Pr Samuel Limat, ce projet médical partagé, qui a reposé sur l'ensemble des forces médicales des 11 établissements, est très pragmatique et propose des cibles opérationnelles tenant compte de l'état des lieux de chaque filière.

Parmi les grands enjeux pour 2018, la directrice générale a cité en autres la réussite de visite de certification de la Haute autorité de santé en avril qui mobilise les équipes depuis plusieurs mois, l'opération de cession du site de Saint-Jacques, la poursuite de la rénovation de la Tour Minjoz, l'extension de l'imagerie pour la 3ème IRM, le projet de construction d'un bâtiment administratif sur le site Minjoz et le lancement de levées de fonds pour accompagner des projets innovants en recherche, sur l'environnement des patients et la qualité de vie au travail.

Un autre projet phare verra le jour en 2018 : le déploiement du centre de simulation avec l'Université et la Région, véritable outil d'avenir dans la formation initiale et continue des professions médicales et paramédicales. La formation demeure un enjeu majeur, avec une dynamique de transversalité et de corpus identitaire que l'ensemble des étudiants doivent porter, puisque 60% de leur formation se fait au sein de l'hôpital, au sein des établissements du GHT, au sein de Franche-Comté a déclaré le Pr Thierry Moulin, qui a rebaptisé en 2017 l'UFR des sciences médicales et pharmaceutiques en UFR Santé, dans un souci d'une meilleure représentativité de l'ensemble des futurs professionnels de santé.

Très attachée à la qualité du dialogue social et à la prise en compte des risques psycho-sociaux, Chantal Carroger a déclaré que l'un de ses vœux les plus chers pour 2018 serait de prendre plus de temps pour réfléchir avant d'agir, plus de temps pour échanger, dans un contexte et une époque où le temps est aujourd'hui devenu un luxe qu'il est difficile de s'offrir. " Le dialogue et la poursuite d'un management respectueux des forces humaines de notre établissement restent et resteront ma ligne de conduite ".


Légende photo :
Pr S.Limat (Président de la CME), C.Carroger (Directrice Générale), J-L.Fousseret (Président du Conseil de Surveillance), Pr T.Moulin (Directeur de l'UFR Santé)



A lire aussi :

Votre venue au CHU - Les consignes à respecter
Actu générale

26 octobre 2020

Votre venue au CHU - Les consignes à respecter

Le port du masque grand public est obligatoire dans les lieux publics et les lieux clos en complément de l’application des gestes barrières.
 

En savoir plus

Le CHU déclenche le Plan blanc
Actu générale

23 octobre 2020

Le CHU déclenche le Plan blanc

Compte tenu de l’aggravation significative de la situation sanitaire en Bourgogne Franche- Comté, et bien que le nombre de patients COVID accueillis au CHU de Besançon reste pour l’heure modéré, il a été décidé de...

En savoir plus

Quelle est la part de la population infectée par le coronavirus en Bourgogne Franche-Comté ?
Actu générale - Recherche

Octobre 2020

Quelle est la part de la population infectée par le coronavirus en Bourgogne Franche-Comté ?

Depuis décembre 2019, le SARS-CoV-2 sévit mais le nombre de personnes ayant été touchées à l’échelle de notre région, reste largement méconnu. Le CHU de Besançon met en place une étude estimant la séroprévalence,...

En savoir plus

Sécurisation de l’accueil des urgences : modifications d’accès pendant les travaux
Actu générale

Octobre 2020

Sécurisation de l’accueil des urgences : modifications d’accès pendant les travaux

Afin de renforcer la sécurité de tous et améliorer les conditions d’attente des proches des patients pris en charge, l’accueil des urgences du CHU va être entièrement modifié.

En savoir plus

Mieux diagnostiquer le cancer du sein : un mammographe 3D haute précision
Actu générale

Septembre 2020

Mieux diagnostiquer le cancer du sein : un mammographe 3D haute précision

A l’aube d’Octobre Rose, campagne nationale de sensibilisation au dépistage du cancer du sein, le pôle imagerie du CHU de Besançon vient de mettre en service son tout nouveau mammographe 3D dernière génération : un confort...

En savoir plus

Prévenir la mort inattendue du nourrisson : journée de sensibilisation le 16 septembre
Actu générale

Septembre 2020

Prévenir la mort inattendue du nourrisson : journée de sensibilisation le 16 septembre

A l’occasion de la semaine nationale de prévention de la mort inattendue du nourrisson (MIN), le Centre de référence de la MIN et les équipes de la maternité du CHU de Besançon organisent une journée de sensibilisation...

En savoir plus

Odon Device™ : Vers une nouvelle expérience de l’accouchement instrumental
Actu générale - Recherche

Août 2020

Odon Device™ : Vers une nouvelle expérience de l’accouchement instrumental

Odon Device est un nouveau dispositif d’accouchement qui pourrait permettre de limiter le recours à la césarienne. L’Organisation Mondiale de la Santé soutient son développement à travers son programme de recherche...

En savoir plus

L’efficacité de la Team DV validée par une prestigieuse revue scientifique
Actu générale - Recherche

Août 2020

L’efficacité de la Team DV validée par une prestigieuse revue scientifique

Le syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA) constitue la forme la plus grave de l’atteinte pulmonaire liée au COVID 19 et est responsable d’une mortalité importante (entre 30 à 50 %). En pleine crise sanitaire, au...

En savoir plus

Solidarité Beyrouth : le CHU mobilise son Poste sanitaire mobile
Actu générale

6 août 2020

Solidarité Beyrouth : le CHU mobilise son Poste sanitaire mobile

Les explosions survenues à Beyrouth au Liban mardi 4 août dans la soirée ont engendré une catastrophe humaine et sanitaire majeure.

En réponse à cette situation exceptionnelle, des moyens et matériels sont mobilisés, sous...

En savoir plus

COVID-19 : Une évolution technologique du scanner permet de mieux comprendre l’atteinte pulmonaire
Actu générale - Recherche

Juillet 2020

COVID-19 : Une évolution technologique du scanner permet de mieux comprendre l’atteinte pulmonaire

Une nouvelle publication du pôle imagerie du CHU de Besançon montre que la vascularisation sanguine pulmonaire peut être diminuée sans que des caillots ne soient pourtant visibles.

En savoir plus