Logo

Soigner la dysfonction érectile : un traitement par ondes de choc régénérant et efficace

Soigner la dysfonction érectile : un traitement par ondes de choc régénérant et efficace

Septembre 2019

La dysfonction érectile est une incapacité persistante à obtenir et/ou maintenir une rigidité pénienne suffisante pour permettre un rapport sexuel satisfaisant depuis au moins trois mois. Ce trouble fonctionnel peut intervenir chez des hommes de moins de 40 ans comme chez des seniors de 75 ans. Cette pathologie a un impact sur la qualité de vie des patients et sur leur sexualité.

Depuis début 2019, le service d’urologie et d’andrologie du CHU est équipé de la machine Restoris Renova : un traitement par ondes de choc non invasif, non pharmacologique et indolore, qui agit sur la cause et non sur les symptômes de la dysfonction érectile. L’établissement bisontin est le seul centre de Bourgogne Franche-Comté à proposer cette technologie pour traiter cette pathologie.

Une technique indolore par ondes de choc
Le traitement par ondes de choc consiste à appliquer des micro-pulsations indolores de faible intensité au niveau de la verge du patient afin de faire proliférer les vaisseaux sanguins des corps caverneux, augmentant alors l'arrivée de sang dans la verge lors de l'érection. Ainsi, un mécanisme cellulaire se produit sous l’effet de la « shock wave therapy » pour aboutir à une régénération vasculaire. L’objectif final de la procédure est d’aider le patient à regagner en spontanéité dans ses rapports sexuels.

Un protocole efficace qui change la vie des patients
La prise en charge se déroule en moyenne sur 6 semaines à raison d’une séance de 30 minutes par semaine lors de la consultation avec le médecin andrologue. Les résultats sont observables pour le patient trois mois après le traitement. Au niveau tarifaire, le traitement est à la charge du patient tout comme le sont les traitements pharmacologiques pour ce type de trouble.
Concernant la réussite du protocole, la majorité des patients indiquent avoir retrouvé une activité sexuelle épanouie, bien que les résultats varient en fonction de la sévérité de la dysfonction érectile. En effet, certains patients s’avèrent partiellement répondeurs au traitement : cela a toutefois l’avantage de leur permettre de réduire les traitements oraux. A l’issue de la thérapeutique, les patients devront respecter quelques règles d’hygiène comme arrêter de fumer, faire du sport ou encore surveiller leur alimentation.

Le CHU de Besançon : établissement précurseur en andrologie
Grâce à ce procédé, les symptômes d’autres pathologies masculines telle que la maladie de Lapeyronie peuvent être traitées. Par ailleurs, le service utilise également des traitements comme des injections de collagénase enzymatique pour traiter la maladie de Lapeyronie et les dysfonctionnements érectiles.
Avec un andrologue référent des troubles de l’érection sur la région, le CHU se positionne comme précurseur de ces nouvelles thérapeutiques en Bourgogne Franche-Comté.

 

A lire aussi :

Spondylarthrite ankylosante : le CHU de Besançon classé en 23e position au niveau mondial
Actu générale - Recherche

Octobre 2021

Spondylarthrite ankylosante : le CHU de Besançon classé en 23e position au niveau mondial

Le site Expertscape permet d’identifier des scientifiques ayant une expertise en sciences de la vie parmi plusieurs milliers de disciplines. Le Pr Wendling est classé dans le top 10 des experts mondiaux et le Pr Prati dans...

En savoir plus

Inauguration de la fresque en reconnaissance des personnels du CHU
Actu générale

Octobre 2021

Inauguration de la fresque en reconnaissance des personnels du CHU

Sur une initiative de la Ville de Besançon, une immense fresque aux codes du street-art a été imaginée en signe de reconnaissance des personnels du CHU sur le mur de l’hélistation.

Ce projet original et grandeur XXL a été...

En savoir plus

Journée mondiale des rhumatismes inflammatoires le mardi 12 octobre
Actu générale

Octobre 2021

Journée mondiale des rhumatismes inflammatoires le mardi 12 octobre

Parlons de la spondyloarthrite au CHU !

En France, on estime à près de 200 000 le nombre de personnes concernées par la spondyloarthrite, avec différentes formes cliniques dont la spondylarthrite ankylosante....

En savoir plus

Projet AmniOST : une nouvelle indication thérapeutique de la membrane amniotique humaine
Actu générale - Recherche

Octobre 2021

Projet AmniOST : une nouvelle indication thérapeutique de la membrane amniotique humaine

L’ostéochimionécrose est une complication connue engendrée par différents traitements pourtant incontournables. La mâchoire, de par ses caractéristiques anatomiques (vascularisation, support pour les dents…), est un os...

En savoir plus

Octobre rose 2021 : savoir, c'est pouvoir agir
Actu générale

Octobre 2021

Octobre rose 2021 : savoir, c'est pouvoir agir

Le mois d’octobre est le mois dédié à la promotion du cancer du sein et à la prévention de ce cancer.

Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez la femme en France avec 59 000 nouveaux cas chaque année. Il...

En savoir plus

Extension du passe sanitaire aux + de 12 ans
Actu générale

Septembre 2021

Extension du passe sanitaire aux + de 12 ans

À partir du 30 septembre, le passe sanitaire sera également exigé pour les mineurs de plus de 12 ans et 2 mois.

En savoir plus

Insuffisance cardiaque : journée de sensibilisation le 28 septembre
Actu générale

Septembre 2021

Insuffisance cardiaque : journée de sensibilisation le 28 septembre

L’insuffisance cardiaque est la première cause d’hospitalisation chez les personnes de plus de 65 ans et concerne 1,5 millions de personnes en France. Non dépistée ou mal traitée, son pronostic est grave : 70 000 morts...

En savoir plus

Deux bornes d’admission accessibles depuis le hall d’accueil
Actu générale

Septembre 2021

Deux bornes d’admission accessibles depuis le hall d’accueil

Depuis juin 2021, le CHU s’est doté d’un nouveau logiciel de gestion administrative du patient. Dans la continuité de ce projet, deux bornes d’admission sont accessibles à partir du 30 septembre dans le hall d’accueil de...

En savoir plus

L’usage et la perception que l’on a des espaces verts impactent-ils sur notre santé ?
Recherche

Septembre 2021

L’usage et la perception que l’on a des espaces verts impactent-ils sur notre santé ?

A Besançon comme à Dijon, peut-être serez-vous prochainement sollicité pour répondre à quelques questions sur votre rapport aux espaces verts : A quelle fréquence vous rendez-vous dans des parcs ? Que préférez-vous y faire...

En savoir plus

Hacking Health Besançon : dernière ligne droite !
Actu générale - Recherche

Septembre 2021

Hacking Health Besançon : dernière ligne droite !

Dans le cadre du Hacking Health Besançon, le 5e marathon d’innovation en santé démarrera vendredi 1er octobre.

En savoir plus