Logo

Journée mondiale des rhumatismes inflammatoires le mardi 12 octobre

Journée mondiale des rhumatismes inflammatoires le mardi 12 octobre

Octobre 2021

Parlons de la spondyloarthrite au CHU !

En France, on estime à près de 200 000 le nombre de personnes concernées par la spondyloarthrite, avec différentes formes cliniques dont la spondylarthrite ankylosante. Pourtant, cette maladie reste encore assez méconnue du grand public. A l’occasion de la journée mondiale des rhumatismes inflammatoires, le service de rhumatologie organise une journée d’information sur la spondyloarthrite le mardi 12 octobre de 13h00 à 16h00 dans le hall du CHU.

Une journée pour mieux connaître la spondyloarthrite

Afin de mieux comprendre la maladie, savoir reconnaître ses symptômes et expliquer sa prise en charge, les professionnels du service de rhumatologie et deux associations de patients seront présents pour échanger avec le public. Des exercices physiques seront également proposés aux visiteurs des stands avec le concours d’étudiants en kinésithérapie.


Douleurs au dos : les premiers symptômes

En début de maladie, les douleurs qui apparaissent sont celles d’un mal de dos passager (pouvant aller de quelques jours à quelques mois) qui finit par s’apaiser. D’une intensité souvent sévère, elles peuvent entrainer des réveils nocturnes et une raideur matinale, et ne se soulagent pas au repos. Ces douleurs peu caractéristiques rendent le diagnostic complexe et parfois tardif.   


Une maladie inflammatoire chronique qui débute avant 40 ans

La spondyloarthrite est une maladie inflammatoire chronique des articulations qui évolue par poussées. Elle se manifeste par des crises douloureuses entrecoupées de périodes de rémission. Cette maladie peut toucher différentes parties du corps : la colonne vertébrale et les articulations sacro-iliaques, les membres, les grosses articulations (hanches, genoux) et les insertions des tendons (tendon d'Achille le plus souvent). 

Certaines manifestations inflammatoires dites extra-articulaires touchent certains organes, comme l’œil ou le tube digestif, ou encore la peau.

Cette pathologie débute habituellement avant l’âge de 40 ans et plus d’une fois sur deux entre 20 et 30 ans. Dans 80% des cas, les premiers symptômes apparaissent avant l’âge de 30 ans et seulement dans 5% des cas après 45 ans. Cette pathologie touche les hommes et les femmes avec la même fréquence.

Une prise en charge précoce permet d’éviter une évolution vers une forme grave, d’où l’importance de pouvoir détecter les premiers symptômes évocateurs de la maladie.

 

A lire aussi :

Spondylarthrite ankylosante : le CHU de Besançon classé en 23e position au niveau mondial
Actu générale - Recherche

Octobre 2021

Spondylarthrite ankylosante : le CHU de Besançon classé en 23e position au niveau mondial

Le site Expertscape permet d’identifier des scientifiques ayant une expertise en sciences de la vie parmi plusieurs milliers de disciplines. Le Pr Wendling est classé dans le top 10 des experts mondiaux et le Pr Prati dans...

En savoir plus

Inauguration de la fresque en reconnaissance des personnels du CHU
Actu générale

Octobre 2021

Inauguration de la fresque en reconnaissance des personnels du CHU

Sur une initiative de la Ville de Besançon, une immense fresque aux codes du street-art a été imaginée en signe de reconnaissance des personnels du CHU sur le mur de l’hélistation.

Ce projet original et grandeur XXL a été...

En savoir plus

Projet AmniOST : une nouvelle indication thérapeutique de la membrane amniotique humaine
Actu générale - Recherche

Octobre 2021

Projet AmniOST : une nouvelle indication thérapeutique de la membrane amniotique humaine

L’ostéochimionécrose est une complication connue engendrée par différents traitements pourtant incontournables. La mâchoire, de par ses caractéristiques anatomiques (vascularisation, support pour les dents…), est un os...

En savoir plus

Octobre rose 2021 : savoir, c'est pouvoir agir
Actu générale

Octobre 2021

Octobre rose 2021 : savoir, c'est pouvoir agir

Le mois d’octobre est le mois dédié à la promotion du cancer du sein et à la prévention de ce cancer.

Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez la femme en France avec 59 000 nouveaux cas chaque année. Il...

En savoir plus

Extension du passe sanitaire aux + de 12 ans
Actu générale

Septembre 2021

Extension du passe sanitaire aux + de 12 ans

À partir du 30 septembre, le passe sanitaire sera également exigé pour les mineurs de plus de 12 ans et 2 mois.

En savoir plus

Insuffisance cardiaque : journée de sensibilisation le 28 septembre
Actu générale

Septembre 2021

Insuffisance cardiaque : journée de sensibilisation le 28 septembre

L’insuffisance cardiaque est la première cause d’hospitalisation chez les personnes de plus de 65 ans et concerne 1,5 millions de personnes en France. Non dépistée ou mal traitée, son pronostic est grave : 70 000 morts...

En savoir plus

Deux bornes d’admission accessibles depuis le hall d’accueil
Actu générale

Septembre 2021

Deux bornes d’admission accessibles depuis le hall d’accueil

Depuis juin 2021, le CHU s’est doté d’un nouveau logiciel de gestion administrative du patient. Dans la continuité de ce projet, deux bornes d’admission sont accessibles à partir du 30 septembre dans le hall d’accueil de...

En savoir plus

L’usage et la perception que l’on a des espaces verts impactent-ils sur notre santé ?
Recherche

Septembre 2021

L’usage et la perception que l’on a des espaces verts impactent-ils sur notre santé ?

A Besançon comme à Dijon, peut-être serez-vous prochainement sollicité pour répondre à quelques questions sur votre rapport aux espaces verts : A quelle fréquence vous rendez-vous dans des parcs ? Que préférez-vous y faire...

En savoir plus

Hacking Health Besançon : dernière ligne droite !
Actu générale - Recherche

Septembre 2021

Hacking Health Besançon : dernière ligne droite !

Dans le cadre du Hacking Health Besançon, le 5e marathon d’innovation en santé démarrera vendredi 1er octobre.

En savoir plus

Un traitement complémentaire de la maladie d’Alzheimer : stimulation magnétique transcrânienne répétitive
Actu générale - Recherche

Septembre 2021

Un traitement complémentaire de la maladie d’Alzheimer : stimulation magnétique transcrânienne répétitive

La maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative grave, caractérisée par une perte progressive de la mémoire et d’autres fonctions cognitives. Elle est la forme de démence la plus fréquente chez les personnes...

En savoir plus