Logo

FIBROLUTION - Cibler la reprogrammation des macrophages pour résoudre la fibrose

FIBROLUTION - Cibler la reprogrammation des macrophages pour résoudre la fibrose

Août 2020

Après une blessure, l’organisme met en place une réponse inflammatoire afin de se protéger contre de potentiels intrus comme les virus ou les bactéries. Cette réaction inflammatoire met en jeu des cellules immunitaires tel que les macrophages et permet le contrôle et l’élimination de l’intrus. La phase inflammatoire va ensuite naturellement s’arrêter et être remplacée par un processus complexe conduisant à la réparation des tissus.

Quand la réparation tissulaire est bien modulée, suite à une réponse inflammatoire rapidement résolue, l’architecture quasi-normale du tissu est restaurée. Au contraire, si le processus de réparation tissulaire devient persistant car dérégulé, il peut conduire au développement d’une fibrose pathologique. Cette fibrose est associée à une perte de l’architecture tissulaire pouvant en conséquence altérer la fonction normale du tissu et entrainer une défaillance, voire la destruction de l’organe affecté.

Aucune thérapie n’est disponible à l’heure actuelle dans le traitement de la fibrose, faisant de celle-ci un problème majeur de santé publique.  

Le projet FIBROLUTION ambitionne de reprogrammer les macrophages par des approches pro-résolutives dans le but de les rendre « fibrolytiques ». En effet, le macrophage représente une cellule clé dans le processus de réparation tissulaire, qu’il soit physiologique ou pathologique. La plasticité du macrophage en fait alors une cible idéale pour inverser le processus de mise en place de cette fibrose. La validation de cette stratégie pourrait alors permettre de proposer une nouvelle option thérapeutique au traitement de la fibrose.

Grâce aux liens étroits entre le CHU de Besançon et l’unité de recherche RIGHT (Inserm-EFS-UBFC UMR 1098) et leurs expertises mutuelles, plusieurs pathologies à composante fibrotique seront la cible de ces investigations : Myélofibrose, Sclérodermie Systémique, Chéloïde, Fibrose Rénale.

Ce projet, qui associe des études biologiques et expérimentales, a été lauréat de l’appel à projet Recherche 2019 « Envergure » de la Région Bourgogne Franche-Comté (412 200 €). A travers ce financement, ce projet a déjà permis la réalisation de travaux préliminaires de deux étudiantes en Master 2 Recherche, travaux qui se poursuivront par le démarrage de deux Thèses de Science également financées par cet appel. Un jeune chercheur (post-doctorant) va rapidement venir renforcer le projet grâce à l’aide apportée par la Région.

.........................................................................
Cliniciens et chercheurs impliqués

Pr Philippe SAAS – Dr Sylvain PERRUCHE – Dr Thomas CHERRIER : Inserm UMR 1098 RIGHT
Pr Jamal BAMOULID : Département de Néphrologie - CHU Besançon – Inserm UMR 1098 RIGHT
Pr Etienne DAGUINDAU : Département d’Hématologie - CHU Besançon – Inserm UMR 1098 RIGHT
Dr Gwenaël ROLIN : Centre d’investigation clinique Inserm 1431, CHU de Besançon – Inserm UMR 1098 RIGHT
Dr Emilie GAIFFE: FHU Increase, CHU de Besançon - Inserm UMR 1098 RIGHT

A lire aussi :

Votre venue au CHU - Les consignes à respecter
Actu générale

26 octobre 2020

Votre venue au CHU - Les consignes à respecter

Le port du masque grand public est obligatoire dans les lieux publics et les lieux clos en complément de l’application des gestes barrières.
 

En savoir plus

Le CHU déclenche le Plan blanc
Actu générale

23 octobre 2020

Le CHU déclenche le Plan blanc

Compte tenu de l’aggravation significative de la situation sanitaire en Bourgogne Franche- Comté, et bien que le nombre de patients COVID accueillis au CHU de Besançon reste pour l’heure modéré, il a été décidé de...

En savoir plus

Quelle est la part de la population infectée par le coronavirus en Bourgogne Franche-Comté ?
Actu générale - Recherche

Octobre 2020

Quelle est la part de la population infectée par le coronavirus en Bourgogne Franche-Comté ?

Depuis décembre 2019, le SARS-CoV-2 sévit mais le nombre de personnes ayant été touchées à l’échelle de notre région, reste largement méconnu. Le CHU de Besançon met en place une étude estimant la séroprévalence,...

En savoir plus

Sécurisation de l’accueil des urgences : modifications d’accès pendant les travaux
Actu générale

Octobre 2020

Sécurisation de l’accueil des urgences : modifications d’accès pendant les travaux

Afin de renforcer la sécurité de tous et améliorer les conditions d’attente des proches des patients pris en charge, l’accueil des urgences du CHU va être entièrement modifié.

En savoir plus

Mieux diagnostiquer le cancer du sein : un mammographe 3D haute précision
Actu générale

Septembre 2020

Mieux diagnostiquer le cancer du sein : un mammographe 3D haute précision

A l’aube d’Octobre Rose, campagne nationale de sensibilisation au dépistage du cancer du sein, le pôle imagerie du CHU de Besançon vient de mettre en service son tout nouveau mammographe 3D dernière génération : un confort...

En savoir plus

Prévenir la mort inattendue du nourrisson : journée de sensibilisation le 16 septembre
Actu générale

Septembre 2020

Prévenir la mort inattendue du nourrisson : journée de sensibilisation le 16 septembre

A l’occasion de la semaine nationale de prévention de la mort inattendue du nourrisson (MIN), le Centre de référence de la MIN et les équipes de la maternité du CHU de Besançon organisent une journée de sensibilisation...

En savoir plus

Odon Device™ : Vers une nouvelle expérience de l’accouchement instrumental
Actu générale - Recherche

Août 2020

Odon Device™ : Vers une nouvelle expérience de l’accouchement instrumental

Odon Device est un nouveau dispositif d’accouchement qui pourrait permettre de limiter le recours à la césarienne. L’Organisation Mondiale de la Santé soutient son développement à travers son programme de recherche...

En savoir plus

L’efficacité de la Team DV validée par une prestigieuse revue scientifique
Actu générale - Recherche

Août 2020

L’efficacité de la Team DV validée par une prestigieuse revue scientifique

Le syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA) constitue la forme la plus grave de l’atteinte pulmonaire liée au COVID 19 et est responsable d’une mortalité importante (entre 30 à 50 %). En pleine crise sanitaire, au...

En savoir plus

Solidarité Beyrouth : le CHU mobilise son Poste sanitaire mobile
Actu générale

6 août 2020

Solidarité Beyrouth : le CHU mobilise son Poste sanitaire mobile

Les explosions survenues à Beyrouth au Liban mardi 4 août dans la soirée ont engendré une catastrophe humaine et sanitaire majeure.

En réponse à cette situation exceptionnelle, des moyens et matériels sont mobilisés, sous...

En savoir plus

COVID-19 : Une évolution technologique du scanner permet de mieux comprendre l’atteinte pulmonaire
Actu générale - Recherche

Juillet 2020

COVID-19 : Une évolution technologique du scanner permet de mieux comprendre l’atteinte pulmonaire

Une nouvelle publication du pôle imagerie du CHU de Besançon montre que la vascularisation sanguine pulmonaire peut être diminuée sans que des caillots ne soient pourtant visibles.

En savoir plus