laboratoire Chrono-environnement, ont eu l’idée de se pencher sur les espaces verts de l’hôpital, nouvellement aménagés…

" />

Logo

Des tulipes s’invitent dans un projet de recherche

Des tulipes s’invitent dans un projet de recherche

Mars 2021

La présence de bulbes de tulipes ayant été décrite dans la littérature comme constituant une source de contamination par des souches d’Aspergillus fumigatus résistantes aux antifongiques, des membres du service de mycologie du CHU de Besançon et du laboratoire Chrono-environnement, ont eu l’idée de se pencher sur les espaces verts de l’hôpital, nouvellement aménagés…

Aspergillus fumigatus est un champignon microscopique (ou moisissure) largement retrouvé dans l’environnement (sol, air, eau). Inoffensif pour la majorité de la population, il se révèle par contre dangereux pour les personnes immunodéprimées, pouvant provoquer des infections parfois mortelles (aspergillose invasive). Le recours à un traitement antifongique s’impose alors et ce sont les molécules azolées qui sont recommandées à l’échelle mondiale.

Mais certaines souches d’A. fumigatus, du fait de l’utilisation de traitements fongicides de même nature en agriculture et dans l’industrie du bois, présentent des mutations de leur génome qui les rendent de plus en plus résistant aux traitements antifongiques.

En 2019, une première étude a été menée afin de déterminer si les parterres de plantes, arbres et fleurs dans l’enceinte ou à proximité de l’hôpital pouvaient constituer des sources d’A. fumigatus résistants. Quatre-vingt-dix prélèvements ont été effectués dans la terre des pots comportant des tulipes, 26 en air extérieur et 8 en air intérieur, dans les couloirs du CHU.

Aucune souche des prélèvements d’air ne s’est avérée résistante. Par contre, parmi les souches retrouvées dans les prélèvements de terre, 71% présentaient une résistance pour les antifongiques médicaux testés et 20 d’entre elles portaient une mutation spécifique principalement retrouvée en lien avec l’utilisation des fongicides azolés dans l’environnement1.

Les bulbes de tulipes provenaient des Pays-Bas, premier pays touché par les phénomènes de résistance. En 2020, en concertation avec les responsables des espaces verts et avec le Comité de lutte contre les infections nosocomiales du CHU de Besançon, ont donc été plantés d’autre types de fleurs d’origine contrôlée et des plantes à bulbes issues de la culture biologique, dont des tulipes.

De nouveaux contrôles ont été réalisés en 2020 dans les mêmes bacs de plantation. Seules 2 souches résistantes ont été détectées, probablement "résiduelles", la terre n’ayant pas été changée.

Avec un pourcentage de souches résistantes inférieur à 3%, les résultats de ces travaux2 montrent que la plantation de bulbes issus de l’agriculture biologique offre une bonne alternative pour continuer à embellir les espaces verts des CHU sans risque de dissiper des champignons pathogènes résistants aux antifongiques. Une pratique qu’il serait bon d’étendre à tous les lieux de plantation pour lutter contre ce phénomène de résistance aux antifongiques…

 

Infos +

Chaque semaine, des prélèvements d’air sont réalisés afin de mesurer l’aérocontamination fongique dans les couloirs des services d’hématologie mais aussi dans les halls d’accueil et dans les couloirs de circulation de l’hôpital.

L’équipe du service de parasitologie-mycologie possède une collection de plus de 1000 souches d’A. fumigatus dont 250 souches résistantes, soit la plus importante à l’échelle du territoire français.

1 1re publication

2 2e publication acceptée le 21 janvier 2021 dans Medical Mycology : One year later: the effect of changing azole treated bulbs for organic tulips bulbs in hospital environment on the azole-resistant Aspergillus fumigatus rate (S. Rocchi, C. Godeau, et al).

 

A lire aussi :

Tout Besançon donne son sang
Actu générale

Janvier 2021

Tout Besançon donne son sang

La nouvelle édition de #ToutBesançonDonne se déroule du 19 janvier au 19 février 2022, avec pour objectif : faire de Besançon LA ville du don de sang.

En savoir plus

R.COM n°31
Actu générale - Recherche

R.COM n°31

Le dernier numéro de la revue du CHU de Besançon “R.com Recherche” est en ligne. 

En savoir plus

Dry January 2022
Actu générale

Janvier 2022

Dry January 2022

Depuis 3 ans, le Dry January se tient en France. Addictologue au CHU de Besançon au sein de l’ELSA (équipe de liaison et soins en addictologie), le Dr Emilie Lévêque revient sur l’intérêt de cette démarche.

...

En savoir plus

Covid-19 : le CHU propose la vaccination à tous les enfants de 5 à 11 ans
Actu générale

Janvier 2022

Covid-19 : le CHU propose la vaccination à tous les enfants de 5 à 11 ans

Après deux semaines de vaccination auprès des enfants à facteurs de risque, le service de médecine pédiatrique du CHU ouvre ses créneaux de vaccination à dose pédiatrique (Comirnaty de Pfizer-BioNtech) à tous les enfants...

En savoir plus

HARMI, un projet ciblé sur les microbes
Actu générale - Recherche

Janvier 2022

HARMI, un projet ciblé sur les microbes

Le projet HARMI* est l’un des 15 lauréats de l’appel à projets national ExcellencES. Porté par l’université Bourgogne Franche-Comté, il vise une connaissance optimale des microbes et de leurs interactions avec d’autres...

En savoir plus

Projet ANGELE: une expérimentation de parcours innovants en allergologie
Actu générale

Janvier 2022

Projet ANGELE: une expérimentation de parcours innovants en allergologie

Les maladies allergiques touchent environ 1 personne sur 3 et sont en constante augmentation depuis plusieurs décennies. Elles sont en partie liées à une exposition environnementale qui doit être clairement identifiée pour...

En savoir plus

Préadmission du patient en ligne : nous simplifions la démarche !
Actu générale

Janvier 2022

Préadmission du patient en ligne : nous simplifions la démarche !

Que ce soit pour un rendez-vous de consultation ou pour une hospitalisation, le nouveau formulaire de préadmission en ligne du CHU présente de nombreux avantages : simplicité, accessibilité et gain de temps.

...

En savoir plus

Covid-19 : ouverture de créneaux de vaccination au CHU pour les enfants de 5 à 11 ans avec facteurs de risque
Actu générale

Décembre 2021

Covid-19 : ouverture de créneaux de vaccination au CHU pour les enfants de 5 à 11 ans avec facteurs de risque

La vaccination de tous les enfants de 5 à 11 ans est ouverte depuis le 22 décembre. Afin d’accompagner cette vaccination, le CHU de Besançon propose du 7 janvier au 25 février 2022 des créneaux spécifiques de vaccination à...

En savoir plus

Meilleurs voeux
Actu générale

Janvier 2022

Meilleurs voeux

Nous vous souhaitons une très belle année 2022.

En savoir plus

Le panda, mascotte de médecine pédiatrique
Actu générale

Décembre 2021

Le panda, mascotte de médecine pédiatrique

La toute nouvelle décoration du service de médecine pédiatrique a été réalisée grâce à l’Association Petits Princes : un projet ludique et chaleureux qui invite au voyage en compagnie… d’un panda !

...

En savoir plus