Logo

Présentation

Maladies auto-inflammatoires et auto-immunes

 

Ces pathologies sont déterminées soit par une réponse inappropriée de l’immunité innée à un signal danger (maladies auto-inflammatoires), soit à une réponse lymphocytaire T et/ou B incontrôlée à des antigènes (maladies auto-immunes). La FHU INCREASE regroupe des expertises et dispose d’outils d’investigation dans plusieurs de ces pathologies dont les maladies inflammatoires chroniques intestinales, les pneumopathies d’hypersensibilité, la sclérose en plaques et les rhumatismes articulaires. La stratégie de recherche repose sur une approche transversale profitant des compétences de chacun des acteurs de la FHU.

 

L’enseignement

 

Le transfert de connaissances est un objectif majeur de la FHU INCREASE. Le but est de constituer un pôle d’excellence dans l’enseignement des pathologies inflammatoires. Ce programme universitaire sera étroitement lié au développement de la recherche. Il est basé sur le développement d’enseignements académiques et sur l’organisation de séminaires. Notre ambition est de développer l’attractivité pour les étudiants et de favoriser les échanges entre universités.

 

L’excellence des soins

 

L’excellence des soins est le but ultime d’INCREASE. L’achèvement de cet objectif est indissociable de la performance de la recherche et de la qualité de l’enseignement. Outre le transfert, la structuration géographique d’unités de soins dédiées aux malades inflammatoires est l’un des enjeux majeurs d’INCREASE.

 

Objectifs majeurs de la FHU INCREASE 

 

Développer la recherche diagnostique et thérapeutique et favoriser la mise à disposition des innovations. Permettre une approche intégrée des programmes de recherche en associant des compétences en immunologie, technologie, microbiologie, physiologie et bio-statistiques. Favoriser le continuum recherche fondamentale, recherche clinique, soins. Promouvoir l’excellence des soins en particulier par l’accès précoce aux innovations. Mettre en place des actions de formation spécifique .Renforcer l’attractivité et la visibilité de la recherche médicale en Bourgogne et Franche-Comté.

 

Pathologies complexes à composante inflammatoire

 

L’inflammation chronique est un des facteurs déclenchant et/ou aggravant de nombreuses maladies complexes multifactorielles telles que l’athérosclérose, l’insuffisance rénale chronique ou certaines pathologies psychiatriques. Ces différentes pathologies sont extrêmement fréquentes et constituent des enjeux de santé publique. La diversité des expertises présentes au sein d’INCREASE répond parfaitement à la complexité de l’approche compréhensive et thérapeutique de ces maladies. Nous développons pour ces pathologies une stratégie similaire à celle adoptée pour les maladies inflammatoires.

 

EN QUELQUES CHIFFRES :

 

  • 16 services cliniques représentant 300 lits d’hospitalisation
  • 6 laboratoires de recherche
  • 2 centres d’investigation
  • 4 plateformes technologiques
  • Intégration dans 3 LABEX
  • 97 cliniciens, 60 chercheurs, 60 enseignants